15 au 17 août – Randonnée glaciaire haute montagne à Tête Blanche (3429m)

Le 15 août, nous passerons notre journée à organiser nos deux futures randonnées glaciaires en haute montagne. Nous aurons le plaisir de recevoir Sébastien du club d’alpinisme de la CAF de Cholet. Celui-ci a fait une petite halte à notre appartement pour nous déposer du matériel d’alpinisme (car il en faut beaucoup …). Merci à eux !

Nous préparons nos sacs avec tout le matériel : Casque, chaussure d’alpinisme, crampons, piolet, baudrier, bâtons de marche, lunettes de glacier, gants, bonnet, polaire, sac à viande, barres de céréales … Vive l’été ! On s’habille comme en hiver 🥶🥶 … Ils sont fous ces bretons ! Après une petite conversation avec notre guide, le célèbre Philippe Pouts, nous validons tout notre matériel.

Le 16 août, nous rejoignons notre guide à Argentière avant de nous diriger vers la télécabine Le Tour Col de Balme. Nous emprunterons un premier téléphérique qui nous emmènera de 1462m à 1850m (Charamillon) puis un deuxième téléphérique qui nous déposera à 2195m (Les Autannes).

Nous débuterons notre ascension vers 10h30 dans les nuages avec quelques gouttes et aucune visibilité sur les montagnes qui nous entourent. Au fait, qu’est-ce qu’elle disait la météo ?…Nous aurons le droit à quelques éclaircies qui nous permettront d’admirer le glacier sur la moraine avant d’atteindre le refuge Albert 1er à 2702 m. Nous pique niquerons au refuge en admirant la pluie … On espère que cela va s’améliorer pendant la nuit … (on croise les doigts !)

Nous aurons le droit en fin de soirée à une belle éclaircie où nous pourrons admirer le Col du Chardonnet et nous nous coucherons plus sereins.

Après une nuit agitée pour Erwan et Nadège (notre guide émettant des ronflements vraiment bruyants et autres bruits suspects …), les enfants ont pour leur part bien dormi, nous nous levons à 5h pour un départ vers 6h au lever du soleil. Il fait magnifiquement beau, pas trop froid et le spectacle est saisissant de beauté ! Nous sommes au dessus de la mer de nuages et nous profitons de ce merveilleux moment !

Après une demi-heure de marche dans un chemin rocailleux, nous arrivons au début de l’ascension et nous nous équipons. Ce sera toujours ça de moins à porter !

Nous voilà partis pour 700 mètres de dénivelé sur la glace !

Après 3h30 d’efforts, nous arrivons au sommet de la Tête Blanche à 3429 mètres. C’est trop beau !

Après de longues minutes à observer le panorama, nous entamons la descente jusqu’au refuge Albert 1er où nous déjeunerons.

En début d’après midi, sous un superbe soleil, nous entamons la descente et pouvons cette fois-ci admirer les paysages verdoyants de la vallée de Chamonix sans oublier le Glacier. Ce fut une formidable expérience et nous ne pouvons que nous réjouir pour la prochaine randonnée en haute montagne, prévue le sur lendemain !!! Notre guide nous a donné son feu vert!

Jours 235 à 240 (30 mars au 04 avril) – Les Maldives

Lorsque nous avons organisé notre voyage, nous nous sommes dit: »On ne passe pas loin des Maldives, ce serait dommage de ne pas y aller. » On ne se voyait pas venir y passer une semaine dans le cadre de vacances classiques. Nous avions quelques idées préconçues sur les Maldives, sur le fait que ce soit surfait et loin de la vision idyllique diffusée ! Nous allons très vite changer d’avis !!!…

Après avoir passé la journée du 28 mars à Sydney pour notre plus grand plaisir de retrouver cette ville, nous prenons l’avion direction Singapour (8h de trajet) et y arrivons vers 3h du matin (heure locale – 3h de décalage avec Sydney). En une heure, nous rentrerons à Singapour pour récupérer nos bagages puis devrons repasser la douane pour accéder à notre hôtel de transit. On est content, nous avons le tampon de Singapour sur nos passeports mais nous aurions pu optimiser l’organisation si nous avions su où se situait l’hôtel de transit, c’est à dire dans la zone d’embarquement. A 18h20, nous embarquons pour Malé, capitale des Maldives. Nous arrivons vers 19h45 (heure locale – 3 h de décalage avec Singapour) et nous nous dirigeons vers notre hôtel « le Ripple Beach ». Après une courte nuit (lever 5h45), nous découvrons une ville en chantier et nous dirigeons vers la zone d’embarquement des hydravions.Là commence le charme des Maldives !!!

Les Maldives sont composés de 1190 îlots regroupés en 27 atolls couvrant une superficie de 90 000 km².  La population est de 400 000 habitants de confession musulmane et appliquant les règles strictes de l’Islam. Du fait du développement du tourisme, le PIB par habitant est le plus élevé de l’Asie du Sud Est. Il est bien évident que la vie sur les îles hôtels ne représente pas le quotidien des Maldiviens. Nous nous sommes aussi interrogés sur les conséquences écologiques d’un tel développement en voyant notamment le nombre impressionnant de coraux morts et les déchetteries à ciel ouvert à Malé. Cependant, des efforts semblent entrepris par le gouvernement…

Nous attendrons dans un magnifique salon en dégustant notre petit déjeuner. Il est ensuite l’heure d’embarquer. Nous sommes une dizaine de personnes dans l’hydravion, direction notre îlot « Vilu reef ».(Ilot de 1 km sur 200 mètres) La vue sur les nombreux atolls est splendide !!!

Après 40 minutes de vol, nous débarquons sur un ponton où un bateau vient nous chercher. Sur l’île hôtel, le sens de l’accueil va jusqu’à nous accueillir par du personnel parlant le français. Nous nous rendrons compte tout au long de notre séjour de la très grande qualité du service proposé ! C’est vraiment exceptionnel !

Nous logerons dans deux très belles villas côte à côte face à l’océan. Nous allons nous laisser vivre et profiter des joies de la piscine, du snokelling, du badmington et du ping pong, des balades autour de l’atoll et de la qualité de la restauration . Simon a pu reprendre ses marques en planche à voile dans une cadre idyllique dans une eau à au moins 32°C. Maxime sera le gagnant d’une course de bernards l’hermites ! Nous rencontrerons même quelques animaux de notre connaissance : Raies et chauves-souris ainsi que de très jolis poissons (et même une murène !)

En un mot : PARADISIAQUE !!!

Un grand coup de coeur pour tous les cinq et une envie d’y revenir dans quelques années, si nous le pouvons !

 

 

 

 

 

Jours 193 à 197 (16 au 20 février) – Ile du Sud Nouvelle Zélande (Suite)

Le 16 février, nous prenons la direction de Wanaka. A midi, l’heure du défi a sonné !!!! (roulement de tambours …) Nous voilà tous les cinq équipés pour un vol en parapente au Treble Cone avec une vue époustouflante sur les sommets enneigés et le lac Wanaka ! Sensations garanties … et un grand plaisir pour tous les cinq ! Nous en profiterons pour déjeuner auprès du lac et nous remettre de nos émotions avec une petite sieste.

Puis direction Queenstown où nous dormirons près du lac Wakapitu à 20 kms au nord. Magnifiques couleurs du lac et des montagnes. Un paysage de rêve !

Le lendemain, nous visiterons Queenstown, charmante ville très touristique qui offre de beaux panoramas et des activités à sensations sur le lac. (Regardez la photo du bateau requin !) C’est une très belle région. L’après midi, nous reprenons la route pour nous installer pour la nuit près du lac Pukaki.

Le 18 février, nous randonnerons sur la Hooker Valley Track (3h) avec une vue dégagée sur le Mont Cook et le glacier Hooker. Nous verrons même des icebergs ! Pique nique sous le soleil au bord de l’eau. Une journée magnifique !

Le 19 février, nous arrivons à Christchurch dans l’après midi. Nous rendons notre « bête » à son propriétaire sans regrets (Pour la NZ, le camping car est parfaitement adapté pour de l’itinérant, mais on manquait tout de même d’espace au bout de 3 semaines …), et nous nous dirigeons vers notre hôtel en ville. Le lendemain, nous visiterons Christchurch, ville en pleine reconstruction suite au tremblement de terre de 2011. Ce tremblement de terre avait détruit une grande partie des bâtiments de la ville et fait 185 victimes. En ce moment, Christchurch reste très marquée et beaucoup de travaux sont en cours, ce qui lui donne malheureusement peu de charme.

A 18h30, nous prenons l’avion, direction l’Australie. Eh oui, notre périple en Nouvelle Zélande est déjà terminé !

C’est le premier pays où nous aurions aimé passé plus de temps, car malgré un rythme soutenu, nous n’avons malheureusement pas pu découvrir tous les endroits que nous aurions souhaités… On reviendra !

Jours 185 à 189 (08 au 12 février) – Ile du Nord Nouvelle Zélande (suite)

Après la nuit passée à Taupo, découverte des chutes de Huka Falls puis balade dans la ville. Pour nos deux amateurs de sensations fortes, Erwan et Maxime, il est temps de se lancer de 47 mètres de haut pour un saut majestueux à l’élastique !!!!! Impressionnant et le cadre était vraiment sympa ! Le reste de la famille a pu admirer l’élégance des sauts ! Dixit Maxime, il n’y avait pas encore assez de sensations ! Dixit Erwan, c’était déjà bien !

Nous prenons ensuite la route pour le Parc national Tongariro et nous dormirons à Urchin Camp dans le Kaimanawa Forest Park. Les paysages en Nouvelle Zélande sont assez grandioses : grandes étendues vallonnées avec des cultures et du bétail (vaches et moutons principalement), mais les montagnes abruptes et la mer ne sont jamais bien loin. A flanc de montagne, la végétation est très souvent luxuriante.

Le 09 février, départ à 6h45 pour la randonnée Tongariro Alpine Crossing, considérée comme la plus belle randonnée de Nouvelle Zélande réalisable sur une journée ! Nous parcourrons les 19,4 kilomètres en 6h30, 800 mètres de dénivelé positif et 1100 mètres de dénivelé négatif. Nous avons pu observer des paysages très divers : lunaires, lacs verts et bleus, cratères dont un rouge, grandes fumerolles en lien avec les phénomènes géothermiques, forêts et montagnes… Randonnée très agréable sous un temps mitigé !

Le soir, nous dormirons à Ohakune dans un camping pour gérer l’intendance : lessives, douches à gogo, électricité pour recharger les différentes batteries !

Le 10 février, on roulera vers Wellington et on s’arrêtera en route sur la Kapiti Coast dans la ville de Paekakariki en bord de mer. On sent en Nouvelle Zélande l’influence polynésienne, notamment au niveau des noms de villes.

Le lendemain, visite de la ville de Wellington, capitale de la Nouvelle Zélande. Nous commencerons par le musée Te Papa, qui retrace l’histoire du pays et de la culture Maori. Ensuite, après avoir dégusté une pizza (le coût de la vie en Nouvelle Zélande est cher !), nous déambulerons dans la ville avant de prendre le Cable Car vers les hauteurs de Wellington pour rejoindre les jardins botaniques. Nous finirons notre journée par les bords de mer avant de retrouver notre camping car. Nous sommes tombés sous le charme de cette ville, élue capitale la plus cool du monde par Lonely Planet. Nous ne serions pas loin d’être d’accord, malgré un aperçu limité de la ville !

Le 12 février, départ matinal pour prendre le ferry , direction l’île du Sud.

Nous réparons notre oubli, en vous joignant une photo de notre nouvel ami, le kiwi !

Jours 174 à 177 (28 au 31 janvier) – Mooréa

Nous quitterons Raivavae le 27 janvier pour Tahiti via Tubuai et Rurutu (2 escales). Eléonore nous a offert un collier de fleurs et un collier de coquillages ; certains en portent des dizaines autour du cou, ce qui les empêche presque de bouger le cou et de respirer !!… On passera la nuit dans un hôtel à Tahiti après avoir dégusté des galettes et des crêpes aux célèbres roulottes sur le port. Cela rappelait la Bretagne et les galettes & crêpes étaient vraiment bonnes !

Le lendemain matin, nous prenons le ferry pour Mooréa (45 minutes de traversée) et nous prenons possession de notre 58ème logement ! Une maison typiquement polynésienne en face du lagon, une grande terrasse couverte et une vue imprenable sur les eaux turquoises ! Accès direct à la mer depuis le jardin….un Rêve !

Nous passerons nos journées à profiter du lagon. En kayak, nous pouvons aller jusqu’à un endroit où nous pouvons nager avec des requins à pointes noires (des gentils !!) et des raies ! C’est magique et extraordinaire! On pouvait même toucher les raies, « trop doux « dixit Jeanne ! Nous sillonnerons l’île en voiture jusqu’au belvédère avec un joli point de vue sur les 2 baies très célèbres : Cook et Opunohu.

Ne vous étonnez pas des photos des raies et des requins qui ne sont pas de nous …nous aurions bien aimé pouvoir les photographier mais la Go Pro a souhaité rester au fond de l’océan à Raivavae. Grrrr !!!

Nous avons passé trois jours idylliques et reposants sur cette charmante île !

Le 31 janvier en fin d’après midi, direction Auckland en Nouvelle Zélande. Pour s’y retrouver, en ce qui concerne les décalages horaires, nous partons le 31 janvier à 17h35 et nous arrivons le 01 février à 22h35 en ayant eu 5h de vol. Nous perdons donc une journée et nous aurons ensuite 12h de décalage en plus par rapport à la France. (à 8h en France, il sera 20h à Auckland) Actuellement, nous avons 11h de moins … il y a de quoi s’y perdre !

En Nouvelle Zélande, nous allons expérimenter le camping car … donc il est possible que vous n’ayez pas beaucoup de nouvelles pendant nos 3 semaines de séjour (connexion internet ???) Nous  ferons bien sûr au mieux !

 

Jours 167 à 173 (21 au 27 janvier) – Raivavae

Arrivée le 20 janvier dans l’après midi à l’aérodrome de Raivavae. Nous avons pu, de l’avion, avoir un premier aperçu de l’île, de son lagon et de ses motus (îlots qui ceinturent le lagon avec la barrière de corail). « C’est comme dans les films ! » dixit les enfants !

Nous sommes accueillis par Eléonore, qui nous offre les traditionnels colliers de fleurs. « En Polynésie, tu arrives avec un collier de fleur et tu repars avec un collier de coquillages ». Trop beau ! Arrivés à la pension, nous découvrons nos deux bungalows en face de la mer (sur la photo prise depuis le mont Hiro, vous apercevez trois bungalows à gauche de l’église qui donnent sur la plage – deux sont les nôtres) et dégustons des crêpes à la banane. Accueil très chaleureux  et typique ! Nous n’aurons jamais autant mangé de bananes que depuis notre arrivée en Polynésie !

Premier bain dans le lagon à une eau à 25°C environ. Même Nadège se baigne sans problèmes ! Eau transparente !

Le lendemain, les garçons partent en kayaks à l’assaut du Motu Itaamu à 45 minutes  de rames. Nous avons une vue splendide sur l’île. L’après-midi, nous partons tous faire le tour de l’île en vélo. L’île fait 24 kms de circonférence. Les paysages sont magnifiques et tous les habitants nous saluent au passage ! Une grande courtoisie !

Le 22 janvier, sous le soleil, nous partons avec un guide ainsi que Paul et Juliette, deux expatriés français à Tahiti, gravir le mont Hiro à 437 mètres. Après avoir traversé une végétation dense, nous longerons la crête jusqu’au sommet et bénéficierons de panoramas extraordinaires !!!! Des couleurs éclatantes de bleus avec tous ses dégradés contrastant avec le vert de la végétation ! Randonnée sportive mais qui valait vraiment les efforts accomplis !

Après une journée plus tranquille, nous partons le 24 janvier, accompagnés d’Eléonore, découvrir les motus Vaiamanu (piscine) et Rani. Cela ne prendra qu’une vingtaine de minutes en bateau. Nous arrivons sur le Motu avec un paysage digne de carte postale. Nous serons seuls sur le Motu pour en profiter. Exceptionnel et Unique !! Pour le déjeuner, nous pêcherons, avec l’aide du capitaine, des bénitiers que nous mangerons avec du lait de coco. Eléonore aura pris soin de griller du poisson et du pain-banane. Tout au long de notre séjour, Eléonore nous préparera tous les plats typiques de l’île : poissons, bénitiers, porc, pâtes aux langoustes, tarau, manioc, gâteaux aux bananes, coco ….Au dernier repas, Eléonore nous a fait la surprise de nous préparer une magnifique langouste ! Trop bon !

Sur le motu, nous avons passé notre temps dans l’eau à faire du snorkelling (masque et tuba), et avions l’impression de nous baigner dans un aquarium géant naturel (poissons et coraux de toutes les couleurs et de toutes les tailles). Nous avons juste regretté d’avoir oublié la Go Pro (Sniff !).

Tout au long de la semaine, nous avons profité des joies de la baignade?du kayak et du vélo! Raivavae est une petite île qui ne comprend que 900 habitants – Il n’y a que deux routes : une route circulaire et une route traversière qui s’apparentent parfois plus à des chemins. Il n’y a encore que peu de visiteurs et uniquement six pensions pour les accueillir ! Et c’est très bien ! Il y règne une certaine douceur de vivre, le dépaysement est  total !!!

UN GRAND COUP DE COEUR POUR TOUS LES CINQ !!!!

Jours 145 à 154 (30 décembre au 08 janvier) – La Patagonie Chilienne (suite)

Nous découvrons notre refuge en début d’après midi(chambres en dortoir et en lits superposés), nous déposons nos sacs, et nous commençons le W par une randonnée le long du glacier Grey. Les points de vue sont époustouflants ! Nous sommes ébahis devant une telle beauté ! Nous avons marché 4h avec passage de  deux ponts suspendus. C’est aussi le début des lunch-box pour pique-niquer (sandwich (plus ou moins bon), barre de céréale, barre de chocolat, pomme et graines (cacahuètes)).

Première nuit au refuge (plutôt sympa) et rencontre avec deux étudiants de Boston Gita et Daniel, que nous retrouverons tout au long du trek. Une belle rencontre !

Départ le 03 janvier pour atteindre le refuge Paine Grande à 11 kms de là. Nous longeons le lac Grey et avons toujours une belle vue sur le glacier. Nous traversons des paysages qui ont été ravagés par l’incendie de 2011 (17 000 hectares brûlés) mais la nature reprend petit à petit ses droits et les arbres ont un aspect quasiment argenté. Nous passerons la soirée au refuge dans une ambiance conviviale !

Le 04 janvier, direction la Vallée du Français pour aller jusqu’au Mirador del Frances. Le beau temps est avec nous et nous bénéficierons d’une vue à 360 ° sur le glacier, les lacs et les cornes. Spectacle qui récompense vraiment nos efforts ! Randonnée de 15 kms qui nous offrira toujours de magnifiques panoramas sur les sommets du Parc. Nous rencontrerons des français (de la Réunion) avec qui nous discuterons à nombreuses reprises. Ce trek nous aura permis de croiser des randonneurs de différentes nationalités. Nous dormirons au refuge Los Domos, sorte de gande bulle où nous logerons tous les sept avec un américain.

Nous aurons été gâtés et chanceux tout au long de notre marche. Le beau temps a toujours été au rendez-vous, la pluie et le vent (avec des rafales de plus de 80 km /h) n’arrivant que le soir ! A noter que les nuits étaient particulièrement fraîches !…

Le 05 janvier, direction le refuge El Chileno qui sera le moins bien de tous. Randonnée de 16 kms avec de multiples dénivelés. Mais toujours de beaux paysages !

Le 06 janvier, nous partons à l’ascension du Mirador Las Torres pour une randonnée de 14 kms avec un fort dénivelé (300 mètres sur 1 km) avant l’arrivée qui mettra nos forces à rude épreuve ! Le Spectacle des Tours devant le lac est la plus belle des récompenses !!!! Nous redescendrons jusqu’au centre des Visiteurs où notre bus viendra nous récupérer pour Puerto Natales où nous dormirons une nuit dans des lits douillets …. (nous apprécions de retrouver des douches individuelles, des lits confortables et une nourriture variée !!! Aventurier mais pas trop tout de même !!!)

La boucle est bouclée !  Nous finirons notre séjour en Patagonie par une journée à Puerto Natales puis une journée à Punta Arenas avant de reprendre l’avion le 08 janvier pour Santiago.

Nous sommes très heureux et très fiers d’avoir réussi en famille (de 10 ans à 66 ans) ce trek, considéré comme l’un des plus beaux treks au monde ! Un vrai coup de cœur pour tous les 7 !

En ce qui concerne les photos …. Malheureusement depuis la Patagonie, nous avons beaucoup de mal à avoir une connexion internet qui nous permette de télécharger celles-ci. Donc patience, dès que possible, nous vous les ferons partager !

Ouf, après des heures de recherche acharnée, nous avons réussi à trouver une solution pour télécharger les photos; malgré une connexion internet faible ! Super !!!


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jours 136 à 144 (21 au 29 décembre) – Puerto Varas

Arrivée le 20 décembre en fin d’après midi à Puerto Varas. Découverte de notre 43 ème logement. Plutôt très sympa avec une vue magnifique sur les 2 volcans Osorno et Calbuco, vue que nous découvrirons vraiment les 3 derniers jours car nous aurons eu auparavant un temps mitigé… Nous sommes accueillis par Marisol, qui nous fera regretter une nouvelle fois de ne pas parler espagnol ! Mais on y arrive toujours !!! (avec les mains)

Le soir, nous fêterons dignement les 66 ans de Gaby avec pour dessert, un far breton !

Après une journée tranquille, nous découvrons le 22 décembre le petit débarcadère de Petrohué (petit port qui permet d’embarquer pour aller en Argentine) puis nous nous baladons sur le site de Saltos del Petrohué. Des cascades et des couleurs d’eau magnifiques !

Le 23 décembre, randonnée dans le Parque Nacional Alerce Andino jusqu’à la Laguna Chaiquenes en passant par une belle cascade et un arbre millénaire. La végétation est luxuriante et un renard gris du Chili est venu nous saluer !

Les 24 et 25 décembre, sous une pluie diluvienne (fêter Noêl dans l’hémisphère sud pour avoir de la pluie, zut alors !), nous fêterons Noël dans la Quincha (« barbecue » en espagnol), qui est une  salle appartenant au propriétaire du logement où siège un grand barbecue. Repas de fête, cadeaux et baby foot au programme ! Nous  nous souviendrons longtemps du petit déjeuner du 25 décembre, la maison ayant tremblé et nous avec !!! (voir l’article précédent).

Nous visiterons la ville de Frutillar l’après midi pour nous remettre de nos émotions !

Le 26 décembre, pour éliminer les excès, nous randonnerons dans la vallée de Cochamo sur le circuit de la Junta. Après les pluies abondantes, le parcours était boueux et pas toujours facile ! Nous emprunterons un pont suspendu et pourrons admirer des blocs de granit.

Le lendemain, LE SOLEIL  est enfin revenu !!! Youpi !! Nous sommes en ETE !

Nous partons à l’ascension du volcan Osorno (2660 mètres), dont le sommet est enneigé ! Trop beau ! Nous montons dans le télésiège et irons jusqu’au cratère Rojo. Il ne manquait plus que les skis ! (l’hiver, il y a quelques pistes ouvertes pour pratiquer le ski !)

Le 28 décembre, après une matinée tranquille et un pique nique sur la plage au bord du lac Llanquihue, nous emmenons nos deux séniors pour leur baptême de rafting  ! 13 kilomètres de descente sur la rivière Rio Petrohué ! Des rapides à gogo et des sensations garanties ! (Même Nadège a sauté, mais la photo était floue … quel dommage !) Un très beau moment et de splendides points de vue sur les trois volcans alentours : Osorno, Calbuco et Puntiagudo.

Le lendemain, il est déjà temps de reprendre l’avion après un déjeuner en bord de lac, direction Punta Arenas.

dsc06339 dsc06342 dsc06376 dsc06377 dsc06380 dsc06381 dsc06386 dsc06393 dsc06407 dsc06410 dsc06411 dsc06421 dsc06425 dsc06428 dsc06434 dsc06435 dsc06441 dsc06447 dsc06452 dsc06459 dsc06463 dsc06477 dsc06489 dsc06494 dsc06495 dsc06506 dsc06509 dsc06516 dsc06528 dsc06531 dsc06532 dsc06558 dsc06563 dsc06569 dsc06575 dsc06585 dsc06597 dsc06606 dsc06614 dsc06629 dsc06637 dsc06646 dsc06650 dsc06661 dsc06662 dsc06672 dsc06674 dsc06679 dsc06683 dsc06699 dsc06704 dsc06706dsc_0004dsc_0008dsc_0011dsc_0013dsc_0016dsc_0051dsc_0067dsc_0069dsc_0072dsc_0074dsc_0095dsc_0096dsc_0101dsc_0102dsc_0109dsc_0161

Jours 133 à 135 (18 au 20 décembre) – Pucon

Arrivée le 17 décembre à l’aéroport de Temuco et petit couac dans la réservation du véhicule 7 places, car l’agence n’avait pas de véhicule de cette taille ! Nous aurons deux voitures pour le prix d’une ! Gaby va donc s’initier à la conduite chilienne à bord de sa peugeot 301 boite automatique en prime ! Arrivée dans la nuit dans notre « Cabanas » à Pucon. Nous découvrirons le lendemain la vue sur le lac !

Le 18 décembre, départ pour une balade au sud de Pucon. Nous débuterons par la visite de la ville de Villarica, avec son magnifique volcan, du même nom et ferons une pause déjeuner à Conaripe dans un petit resto très local : Poulet purée pour tout le monde ! L’après midi, découverte d’un endroit remarquable et magique : les Termas Géométricas ! Ce sont des termes où l’eau des bains (20 bains au total) varie entre 35°C et 45°C ; il y a aussi quelques bains d’eau froide, voire glacée pour les plus fous ! C’est un endroit où la végétation est luxuriante et le cadre idyllique pour se baigner, car ils ont su préserver la nature ! On verra même deux colibris butiner les fleurs ! Superbe !

Le lendemain, frais et dispos, nous partons randonner dans le parc national Huerquehue sur le sentier des Los Lagos. Durée : 5h30. Nous découvrons trois lacs  : le lac Chico, le lac El Toro, le lac Verde ainsi qu’une végétation exubérante, des cascades et de très beaux panoramas sur le volcan Villarica. Nous rencontrons des amis de Simon sur la route (l’imitation du cri du cochon de Simon est plus que réaliste !).

Les enfants essaieront la tyrolienne dans le jardin, une belle partie de rigolade ! Le « barbu » essaiera aussi la tyrolienne, mais l’essai ne fut pas totalement concluant, car il touchait par terre !

Le 20 décembre, nous reprenons la route sous la pluie, direction Puerto Varas !

dsc06187 dsc06190 dsc06191 dsc06192 dsc06197 dsc06201 dsc06205 dsc06210 dsc06216 dsc06217 dsc06219 dsc06222 dsc06224 dsc06228 dsc06238 dsc06250 dsc06253 dsc06254 dsc06256 dsc06260 dsc06264 dsc06269 dsc06273 dsc06279 dsc06281 dsc06282 dsc06284 dsc06290 dsc06291 dsc06301 dsc06302 dsc06304 dsc06312 dsc06318 dsc06322 dsc06326 dsc06328

Jours 112 à 115 (25 novembre au 28 novembre) – San Francisco

Arrivée à San Francisco le 24 novembre, jour de Thanksgiving. Contrairement au reste des Etats Unis, les routes en Californie sont en piteux état. Par contre, nous avons pu observer le long des routes des orangers et des vignes. Cela change des paysages désertiques que nous avons croisés !

Premier aperçu de la ville … tiens, tout est fermé ! Thanksgiving oblige ! Cette fête est très respectée dans tout le pays.

Le lendemain, c’est le Black Friday !!! Alors là, tous les magasins sont ouverts et il y a plein de monde ! Pour nous balader, nous utilisons le Cable Car dans cette ville tout en montées et descentes ! Nous sommes surpris par le nombre important de SDF (dans Market Street notamment où il y en a 5000) et les odeurs persistantes de Marijuana (légalisée depuis le 09 novembre en Californie). Nous profiterons d’un beau panorama depuis la tour Coit et de l’ambiance balnéaire du port !

Le 26 novembre, il pleut ! On en profite pour aller déjeuner à la crêperie bretonne « S’il vous plaît » tenu par un lorientais : Thibault LE CLOIREC ! (pour les non-initiés, nom de jeune fille de la maman d’Erwan) ! Dingue !!! On prendra le temps de discuter avec lui et une famille française d’expatriés. Sympa ! (mais les crêpes n’étaient pas aussi bonnes qu’en Bretagne… adaptation oblige aux goûts des américains). Sur la route, on s’arrêtera pour observer de l’Art Street dans la Balmy Alley.

Le 27 novembre, journée sportive sous le beau temps revenu ! Nous enfourchons nos vélos pour 30 kms autour de la baie de San Francsico avec passage obligé du célèbre pont : Le Golden Gate Bridge ! Nouvelle faune observée : les pélicans et les lions de mer ! Retour en ferry. Journée magnifique qui nous fera prendre conscience de la douceur de vivre dans cette région en opposition avec la première image que nous avions eue sur Market Street.

Avant de quitter San Francisco le 28 novembre pour Monterey, nous irons le matin visiter le célèbre Rocher où se trouve l’ancien pénitencier d’Alcatraz !

Cette visite fût très instructive sur les conditions de vie des détenus et on ne pourra s’empêcher de regarder le soir même « L’Evadé d’Alcatraz » avec Clint Eastwood. Trop bien !

 

dsc05189 dsc05192 dsc05194 dsc05202 dsc05208 dsc05209 dsc05212 dsc05219 dsc05229 dsc05234 dsc05235 dsc05243 dsc05252 dsc05254 dsc05255 dsc05268 dsc05277 dsc05279 dsc05292 dsc05296 dsc05298 dsc05307 dsc05309 dsc05311 dsc05313 dsc05321 dsc05325 dsc05329 dsc05205 dsc05231

 

 

Jours 105 au 108 (17 au 21 novembre) – Zion Park et Grand Canyon

Sur la route de Grand Canyon, nous nous arrêtons à Zion Park pour faire une petite randonnée de 1h30 dans le Canyon. Nous pouvons observer une nouvelle faune : des dindes et des bisons ! Nous dormons à mi-chemin dans la ville de Page près du lac Powell.

Le lendemain, arrivée à l’aéroport de Grand Canyon pour un survol en hélicoptère de ce lieu majestueux ! Féérique et irréel !!!! Première expérience pour tout le monde et beaucoup de sensations ! Un grand merci aux collègues d’Erwan pour ce magnifique cadeau ! Une aventure qui mérite un joli coup de coeur !

Il fait froid mais le soleil est radieux.(0 °C)

Les 19 et 20 novembre, nous randonnons dans le Grand Canyon pour découvrir des panoramas époustouflants ! La première : Skeleton Point (9,6 kms – 620 m de dénivelé) et la deuxième : Bright Angel Trail (4,8 kms – 340m de dénivelé).

Nous profitons de nos soirées à l’hôtel pour nous reposer à la piscine, pratiquer quelques exercices de fitness (pour les enfants car comme dit Jeanne, qui est une accro : « ce ne sont pas quelques exercices qui vont nous tuer ! ») et nous détendre en jouant au bowling, au flipper et au billard. Sympa !

Le Grand Canyon est comme son nom l’indique gigantesque ! Mais Jeanne vous en dira plus dans un futur article …

Nous quitterons Grand Canyon le 21 novembre sous la grêle et la pluie, direction Las Vegas ! Nous savourons notre chance d’avoir pu le découvrir sous le soleil.

dsc04792 dsc04798 dsc04804 dsc04808 dsc04822 dsc04823 dsc04826 dsc04836 dsc04837 dsc04840 dsc04843 dsc04848 dsc04850 dsc04853 dsc04857 dsc04859 dsc04860 dsc04874 dsc04875 dsc04880 dsc04889 dsc04895 dsc04926 dsc04928 dsc04944 dsc04955 dsc04956 dsc04962 dsc04965 dsc04967 dsc04976 dsc04977 dsc04980 dsc04996 dsc04999 dsc05011 dsc05016 dsc05018 dsc05020

Jours 96 & 97 (08 et 09 novembre) – Great Sand Dunes et Mesa Verde Park

Le 07 novembre au soir, nous découvrons le Great Sand Dunes National Park, parc constitué d’immenses dunes de sable.

Ces dunes sont encadrées d’un côté par les chaînes de montagnes de Sangre de Cristo et San juan (4300m) et de l’autre par un plateau broussailleux et aride. Les dunes occupent 78 km² et les plus hautes atteignent 200 mètres. Ce sont les plus grandes dunes de sable des Etats Unis ! Elles proviennent de l’érosion des montagnes avoisinantes ; les vents accumulant le sable à cet endroit.

La vue est magnifique et surprenante ! Nous sommes ébahis devant cette mer de sable au milieu des montagnes !

Après un premier aperçu des dunes  au coucher du soleil, décision est prise d’y retourner le lendemain pour y pratiquer un sport très particulier … le sandboard !

Après avoir loué deux surfs et une « luge », roulé pendant une demi-heure au milieu de nulle part, avoir failli écrasé un coyote, nous nous lançons à l’assaut des dunes pour tester notre matériel ! Sensations fortes et belles gamelles ! La palme revient à Maxime ! Simon et Jeanne nous ont impressionnés par leur dextérité ! Quant à nous, nous avons fait au mieux !

L’après midi, nous prenons la direction de Cortez où nous dormirons au « Retro Inn Motel » dans une chambre dédiée à Mickael Jackson ! A l’entrée du motel, nous avons pu échanger avec Elvis, The King ! Auparavant, sur la route de montagne, nous avons croisé le chemin d’un Trooper (policier en français), qui nous a gentiment arrêté pour excès de vitesse … Au final : un simple avertissement, des tatoos pour les enfants et des conseils pour nos futures visites ! Ouf ! Un petit peu de stress  car la prison n’était pas loin !

Le 09 novembre, après un réveil morose suite au résultat des élections américaines, nous nous rendons au Mesa Verde Park, pour y découvrir des anciennes habitations indiennes qui datent de 1300 après JC. Ces habitations sont de type troglodyte, nous nous cultivons un petit peu en visitant le musée qui relate l’histoire des indiens pueblos.

L’après midi, direction Monument Valley Navajo Tribal Park. Des kilomètres à travers d’immenses étendues avec des paysages magnifiques!

dsc04062 dsc04064 dsc04071 dsc04078 dsc04095 dsc04108 dsc04109 dsc04110 dsc04113 dsc04121 dsc04124 dsc04128 dsc04129 dsc04130 dsc04131 dsc04135 dsc04138 dsc04141 dsc04143 dsc04151 dsc04156 dsc04161 dsc04168 dsc04173

Jours 76 au 80 ( 19 au 23 octobre) – New York (suite et fin)

Le 19 octobre, après une matinée de repos (les journées sont bien remplies et les nuits très bruyantes…), nous nous accordons une après midi au Luna Park à Coney Island. Nous sommes surpris d’y retrouver un rassemblement de la communauté juive …. Nous sommes en fait pendant les fêtes juives du Soukkot, la fête des Cabanes. Ils érigent des cabanes provisoires où ils se rassemblent pour prendre leurs repas et prier.

Nous nous sommes bien amusés tous ensemble sur différents manèges avec chacun son  niveau d’adrénaline. Les plus téméraires, Erwan et Maxime, se sont déchaînés sur le Thunderbolt !!!

Nous avons terminé la journée sur la plage de Coney island où se mêlaient toutes les communautés possibles ! Un bel exemple de diversité !

Le lendemain, balade à Central Park à vélo pour deux heures et demi. Nous découvrons une nouvelle espèce animale ,les tortues d’eau. Puis, visite culturelle du Musée d’Histoire Naturelle qui n’a pas emballé les foules sauf pour les squelettes de dinosaures. Nous avons pu retrouver notre orignal du Canada, enfin ce qu’il en restait !

De retour à l’appartement, direction le Barclay Center, pour assister à un match de préparation de la NBA : les Brooklyn Nets contre les New York Knicks. Un derby new yorkais où les Knicks l’ont finalement remporté après un match serré. Ambiance électrique dans un stade de 18 000 places ! Super sympa !

Le 21 octobre, il pleut ! On s’adapte et on court au Métropolitan Museum of Art (le « MET »). Les salles sur l’Egypte et les tableaux d’impressionnistes ont remporté un vif succès. Mais après 2 heures de Musée, nous entendions à côté de nous quelques récriminations d’enfants … Direction Soho, pour du shopping … le sourire sur le visage de nos enfants est revenu, car les magasins à New York sont un véritable terrain de jeu ! (Escalade dans le magasin North Face, Basket dans le magasin Nike, et lancers francs au NBA Store).

Regardez bien en détail la photo de la vitrine du magasin de bonbon pour Halloween ! Vous y découvrirez deux photos des candidats à la présidentielle américaine !

Le 22 octobre, toujours sous un temps maussade, nous visitons le Musée de Madame Tussaud…pas vraiment un musée mais l’équivalent de notre musée Grévin. Un bon moment où chacun a pu admirer ses idoles et se prendre au jeu ! Nadège et Jeanne ont enfin pu passer un moment avec Barack et Michelle Obama ! Jeanne a disserté avec Ernest Hemingway et Maxime a joué avec Anthony Carmelo des New York Knicks ! Le soir, visite de Times Square et de la « Fifth Avenue » by night ! Sur Times Square, on se serait cru en plein jour !

Le 23 octobre, nous prenons le Water Taxi pour une dernière balade en bateau pour revoir avec toujours autant de plaisir la Statue de la Liberté, Manhattan et ses grattes ciel. Nous emprunterons la « High Line », ancienne voie ferrée réhabilitée en promenade arborée, dans Chelsea. Belle dernière journée sous le soleil !

Le soir, nous avons joué au basket sur le playground à Brooklyn. Jeanne a mis un superbe panier !

A 23h , la famille Beaufreton reprendra le chemin vers l’aéroport. Que d’émotions, mais surtout que de beaux moments partagés !!! Pour nous, ce sera le lendemain à 5h du matin, direction Chicago !

New York et nous en bref… Une ville toujours en mouvement, cosmopolite, « stylée » dixit Simon qui ne cesse de nous surprendre et où il y a toujours quelque chose à découvrir! Un vrai coup de cœur pour la statue de la Liberté. Vraiment beaucoup de bonheur pendant ces 10 jours partagés avec Nathalie, Vincent, Pierrot et Margot!

dsc03261 dsc03266 dscn2027dsc03268 dsc03275 dsc03283 dsc03285 dsc03289 dsc03294 dsc03299 dsc03304 dsc03307 dsc03310 dsc03322 dsc03328 dsc03331 dsc03333 dsc03334 dsc03343 dsc03344 dsc03356 dsc03358 dsc03361 dsc03362 dsc03375 dsc03378 dsc03380 dsc03383 dsc03387 dsc03394 dsc03395 dsc03400 dsc03402 dsc03405 dsc03408 dsc03410 dsc03414 dsc03423 dsc03424 dsc03432 dsc03434 dsc03435 dsc03442 dsc03454 dsc03462 dsc03466 dsc03468 dsc03469 dsc03470 dsc03480 dsc03491 dsc03492 dsc03494 dsc03503 dsc03557 dscn1881 dscn1925
dscn2178
dscn2458 dscn2461

Jours 55 à 56 ( 28 au 29 septembre) – Gananoque

Arrivée le 27 septembre en fin de journée à Gananoque.

Le lendemain, après une matinée relax, balade en bateau (2h30) sur le Saint Laurent à la découverte des Mille Iles. La particularité de ces îles est qu’elles peuvent être canadiennes ou américaines. Vous verrez en photo le plus petit pont entre les deux états ainsi qu’un plus grand qui,lui, relie les deux continents.

Bel après midi sous le soleil. Au retour, musculation dans la salle de fitness et piscine pour toute la famille !!

Le 29 septembre, départ pour Toronto.

dsc02516 dsc02519 dsc02520 dsc02526 dsc02534 dsc02537 dsc02540 dsc02544

Jours 44 & 45 ( 17 & 18 septembre) – Québec

Bonjour à tous, nous revoilà !

Le 17 septembre, décision prise de découvrir le Parc national de la Jacques Cartier depuis la rivière à bord d’un mini raft à cinq !

Belle descente avec quelques petits rapides de niveaux 1 & 2. Les enfants ont adoré faire le « pop corn », façon de sauter sur le mini raft pour déloger celui-ci lorsqu’il est coincé sur un rocher ! A la fin de la balade, les 3 ont terminé à l’eau !

Le soir, balade dans le vieux Québec et dîner dans un restaurant panoramique à 360° au 28ème étage avec vue sur toute la ville ! Génial !

Le 18 septembre, route vers Gaspé ! (trajet de 8h – un peu long …)

dsc02271 dsc02274 dsc02275

dsc02280

dsc02281 dsc02284 dsc02286

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

Jours 30 à 34 ( 04 au 07 septembre) – Montréal

Arrivée le 04 septembre à 20h00 – Passage par la douane (Premier tampon sur notre passeport (sauf pour Simon)) – Récupération des bagages – Récupération de la voiture de location. Le tout sans encombres et en moins de 30 minutes ! Direction notre appartement dans les rues de Montréal (Merci encore TOM TOM !!)

Pour tous, le lit est le bienvenu !

Le lendemain, découverte du quartier Mont Royal (d’où vient le nom Montréal) où nous habitons, ainsi que du parc où nous voyons une nouvelle faune : des écureuils. Changement radical de climat, il fait beau et chaud. On retrouve le français (avec l’accent et les expressions québecois !!). Après la vie au bout du monde, nous nous réadaptons à la vie urbaine.

En bons élèves, les enfants débutent leurs cours… (C’est pas gagné !)

Le 06  septembre, direction le vieux Montréal et le port avec visite de la basilique Notre Dame où on nous explique les origines de la ville et la colonisation du Québec. Le soir, décision d’aller manger des galettes et des crêpes au Café BREIZH où le restaurateur est originaire de Cesson Sévigné. Dégustation du sirop d’érable et du Quebec Cola.

Aujourd’hui, changement d’ambiance pour une activité à sensation : du Rafting sur le Saint Laurent, avec en prime, baignade sous une chaleur de 30°C. Nous avons descendu des rapides sur le canal Lachine avec un rapide de niveau 4. Trop bien !

dsc02067 dsc02068 dsc02074 dsc02077 dsc02095 dsc02096 dsc02106 dsc02110

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

img_1030

 

Jours 13 & 14 (19 et 20 août) – Höfn

Départ pour Höfn – Environ 3h de route – Découverte en fin d’après-midi des Icebergs de Jökulsarlon et de quelques habitants qui nous ont offert un joli spectacle ! C’était irréel et cela restera probablement un de nos coups de coeur de l’Islande !

Nous avions très envie de partager cela avec vous tous et nous espérons que vous rêverez avec nous !

Le lendemain, joie d’apercevoir de nouveaux habitants à quatre pattes avec des  bois sur la tête ! Puis direction le plus grand glacier d’Europe (et troisième mondial !), le Vatnajökull, pour nous initier au Skidoo (Snowmobile ou motoneige) ! Trop génial !!!!

Jeanne a remplacé Maxime à la vaisselle ! On lit la joie sur son visage – Nous avons trouvé notre nouvelle Cosette !

DSC01331 DSC01336 DSC01339 DSC01343 DSC01346 DSC01347 DSC01353 DSC01358 DSC01377 DSC01381 DSC01385 DSC01391 DSC01393 DSC01399 DSC01400 DSC01403 DSC01405 DSC01410