15 au 17 août – Randonnée glaciaire haute montagne à Tête Blanche (3429m)

Le 15 août, nous passerons notre journée à organiser nos deux futures randonnées glaciaires en haute montagne. Nous aurons le plaisir de recevoir Sébastien du club d’alpinisme de la CAF de Cholet. Celui-ci a fait une petite halte à notre appartement pour nous déposer du matériel d’alpinisme (car il en faut beaucoup …). Merci à eux !

Nous préparons nos sacs avec tout le matériel : Casque, chaussure d’alpinisme, crampons, piolet, baudrier, bâtons de marche, lunettes de glacier, gants, bonnet, polaire, sac à viande, barres de céréales … Vive l’été ! On s’habille comme en hiver 🥶🥶 … Ils sont fous ces bretons ! Après une petite conversation avec notre guide, le célèbre Philippe Pouts, nous validons tout notre matériel.

Le 16 août, nous rejoignons notre guide à Argentière avant de nous diriger vers la télécabine Le Tour Col de Balme. Nous emprunterons un premier téléphérique qui nous emmènera de 1462m à 1850m (Charamillon) puis un deuxième téléphérique qui nous déposera à 2195m (Les Autannes).

Nous débuterons notre ascension vers 10h30 dans les nuages avec quelques gouttes et aucune visibilité sur les montagnes qui nous entourent. Au fait, qu’est-ce qu’elle disait la météo ?…Nous aurons le droit à quelques éclaircies qui nous permettront d’admirer le glacier sur la moraine avant d’atteindre le refuge Albert 1er à 2702 m. Nous pique niquerons au refuge en admirant la pluie … On espère que cela va s’améliorer pendant la nuit … (on croise les doigts !)

Nous aurons le droit en fin de soirée à une belle éclaircie où nous pourrons admirer le Col du Chardonnet et nous nous coucherons plus sereins.

Après une nuit agitée pour Erwan et Nadège (notre guide émettant des ronflements vraiment bruyants et autres bruits suspects …), les enfants ont pour leur part bien dormi, nous nous levons à 5h pour un départ vers 6h au lever du soleil. Il fait magnifiquement beau, pas trop froid et le spectacle est saisissant de beauté ! Nous sommes au dessus de la mer de nuages et nous profitons de ce merveilleux moment !

Après une demi-heure de marche dans un chemin rocailleux, nous arrivons au début de l’ascension et nous nous équipons. Ce sera toujours ça de moins à porter !

Nous voilà partis pour 700 mètres de dénivelé sur la glace !

Après 3h30 d’efforts, nous arrivons au sommet de la Tête Blanche à 3429 mètres. C’est trop beau !

Après de longues minutes à observer le panorama, nous entamons la descente jusqu’au refuge Albert 1er où nous déjeunerons.

En début d’après midi, sous un superbe soleil, nous entamons la descente et pouvons cette fois-ci admirer les paysages verdoyants de la vallée de Chamonix sans oublier le Glacier. Ce fut une formidable expérience et nous ne pouvons que nous réjouir pour la prochaine randonnée en haute montagne, prévue le sur lendemain !!! Notre guide nous a donné son feu vert!

11 Août – Randonnée au Col de la Vanoise

Le 11 août, nous décidons de réaliser la randonnée emblématique de Pralognan et du massif de la Vanoise. Un itinéraire chargé d’histoire sur l’antique route la plus directe entre la Tarentaise et la Maurienne vers Turin et le Piémont.

Difficulté : Moyenne – Dénivelé : 877 mètres – Temps : 4h30

C’est une route parcourue depuis toujours. Par là transitaient vers le Piémont, beaufort, miel, minerai, bétail mais aussi le sel. À partir de 1860, année de la conquête de la Grande Casse, le col et plus tard le refuge deviendront le point de départ des guides et de leurs « Monchus » (mot patois qui désignait les premiers clients des guides de montagne. C’étaient les « messieurs », les gens de la ville, la bourgeoisie, qui venaient faire les premières ascensions) pour l’ascension des sommets environnants. Aujourd’hui, c’est un itinéraire de Grande Randonnée (GR 55), de découverte et d’approche de la montagne et du Parc national de la Vanoise.


Depuis le parking des Fontanettes, nous empruntons la direction Arcelin par le sentier n°2, puis dans le cirque, à droite le sentier des Arollets (n° 24). Une marmotte viendra saluer Nadège au passage.

Nous traversons le Lac des Assiettes (mais plus rien dans l’assiette ! ) et découvrons le Glacier de la Grande Casse, vestige du petit âge glaciaire (1550-1850).

Nous arrivons au refuge du Col de la Vanoise à 2517 m.

Nous longerons le Lac Long avant de nous arrêter pique-niquer avec une vue panoramique sur le Lac des Vaches, qui est un haut lieu au pied de l’aiguille de la Vanoise. Celui-ci se traverse à gué sur des dalles.

Nous redescendrons tranquillement (sentiers n°14 puis n°13) par le Refuge des Barmettes avant d’arriver à notre point de départ. Les cloches des vaches vous saluent !

Encore une très belle randonnée ! Pour la découverte du merveilleux Parc de la Vanoise, paradis des randonneurs, nous avons la chance d’avoir des conditions idéales pour le visiter ! Et cela continue …

10 Août – Randonnée au Cirque du Génépi

Le 10 août, par prudence pour le genou de Maxime (qui restera à l’appartement … pas le genou uniquement, mais lui tout entier !!), nous entamons la randonnée du Cirque du Génépi à quatre.

Difficulté : Moyenne – Dénivelé : 600 mètres – Temps : 3h30

Nous gagnons Montaimont par la piste pastorale (sentier n° 39) puis nous empruntons les sentiers n°40 et 41. Il longe une gorge joliment sculptée par le torrent du Genépi.

Dans le cirque du Genépi, le sentier gravit les lacets tracés dans la moraine latérale. Nous aurons la chance d’apercevoir une marmotte.
Le point de vue sur les crevasses et les séracs du glacier est alors saisissant.
Nous redescendrons par le sentier n°42.

Jours 193 à 197 (16 au 20 février) – Ile du Sud Nouvelle Zélande (Suite)

Le 16 février, nous prenons la direction de Wanaka. A midi, l’heure du défi a sonné !!!! (roulement de tambours …) Nous voilà tous les cinq équipés pour un vol en parapente au Treble Cone avec une vue époustouflante sur les sommets enneigés et le lac Wanaka ! Sensations garanties … et un grand plaisir pour tous les cinq ! Nous en profiterons pour déjeuner auprès du lac et nous remettre de nos émotions avec une petite sieste.

Puis direction Queenstown où nous dormirons près du lac Wakapitu à 20 kms au nord. Magnifiques couleurs du lac et des montagnes. Un paysage de rêve !

Le lendemain, nous visiterons Queenstown, charmante ville très touristique qui offre de beaux panoramas et des activités à sensations sur le lac. (Regardez la photo du bateau requin !) C’est une très belle région. L’après midi, nous reprenons la route pour nous installer pour la nuit près du lac Pukaki.

Le 18 février, nous randonnerons sur la Hooker Valley Track (3h) avec une vue dégagée sur le Mont Cook et le glacier Hooker. Nous verrons même des icebergs ! Pique nique sous le soleil au bord de l’eau. Une journée magnifique !

Le 19 février, nous arrivons à Christchurch dans l’après midi. Nous rendons notre « bête » à son propriétaire sans regrets (Pour la NZ, le camping car est parfaitement adapté pour de l’itinérant, mais on manquait tout de même d’espace au bout de 3 semaines …), et nous nous dirigeons vers notre hôtel en ville. Le lendemain, nous visiterons Christchurch, ville en pleine reconstruction suite au tremblement de terre de 2011. Ce tremblement de terre avait détruit une grande partie des bâtiments de la ville et fait 185 victimes. En ce moment, Christchurch reste très marquée et beaucoup de travaux sont en cours, ce qui lui donne malheureusement peu de charme.

A 18h30, nous prenons l’avion, direction l’Australie. Eh oui, notre périple en Nouvelle Zélande est déjà terminé !

C’est le premier pays où nous aurions aimé passé plus de temps, car malgré un rythme soutenu, nous n’avons malheureusement pas pu découvrir tous les endroits que nous aurions souhaités… On reviendra !

Jours 190 à 192 (13 au 15 février) – Ile du Sud Nouvelle Zélande

Après 3h30 de ferry (Nadège n’a même pas été malade !), et 3h de route, nous arrivons à l’Abel Tasman Park où nous passerons la nuit au bord de la rivière. Jeanne et Maxime se baigneront même dans une eau glaciale ! Pour notre plus grand malheur, nous faisons la découverte des nombreuses « Sand Fly », des mouches qui piquent et qui laissent des boutons qui démangent !!!!

Le lendemain, nous randonnons dans le Parc, de Marahau à Anchorage Bay sous le soleil. Randonnée de 12,4 kms. Les vues sont magnifiques et les couleurs sont éclatantes ! Le monde est petit, nous rencontrerons même un Choletais et un Angevin, avec un maillot des « 10kms de Cholet ». Nous ferons le retour en Taxi Boat (à fond !) et finirons en bateau  derrière un tracteur !

Nous repartirons en soirée vers notre prochaine destination sur la côte ouest et nous arrêterons pour la  nuit à Lyell.

Le 14 février, nous longerons la côte ouest en nous arrêtant sur le site des « Pancake Rocks », formations rocheuses très surprenantes en strates empilées avec quelques « Blowhole », trous soufflants de l’eau !

Après un arrêt à Gleymouth pour l’intendance, nous roulerons jusqu’à Franz Josef, où nous dormirons.

Le lendemain, départ de bonne heure (pour éviter la foule) pour le Franz Josef Glacier. Cette randonnée ne sera pas sans nous rappeler quelques souvenirs … On adore les glaciers !!  Nous ferons ensuite le tour du Lac Matheson, célèbre pour la qualité de sa réflection avec en fond le Mont Cook (plus haute montagne de Nouvelle Zélande qui culmine à 3754 m) ! Après une pause déjeuner, nous irons au Fox Glacier. Moins impressionnant que le précédent.

En soirée, nous reprenons la route pour Wanaka, où nous attend un défi en famille …. A suivre.

Jours 145 à 154 (30 décembre au 08 janvier) – La Patagonie Chilienne (suite)

Nous découvrons notre refuge en début d’après midi(chambres en dortoir et en lits superposés), nous déposons nos sacs, et nous commençons le W par une randonnée le long du glacier Grey. Les points de vue sont époustouflants ! Nous sommes ébahis devant une telle beauté ! Nous avons marché 4h avec passage de  deux ponts suspendus. C’est aussi le début des lunch-box pour pique-niquer (sandwich (plus ou moins bon), barre de céréale, barre de chocolat, pomme et graines (cacahuètes)).

Première nuit au refuge (plutôt sympa) et rencontre avec deux étudiants de Boston Gita et Daniel, que nous retrouverons tout au long du trek. Une belle rencontre !

Départ le 03 janvier pour atteindre le refuge Paine Grande à 11 kms de là. Nous longeons le lac Grey et avons toujours une belle vue sur le glacier. Nous traversons des paysages qui ont été ravagés par l’incendie de 2011 (17 000 hectares brûlés) mais la nature reprend petit à petit ses droits et les arbres ont un aspect quasiment argenté. Nous passerons la soirée au refuge dans une ambiance conviviale !

Le 04 janvier, direction la Vallée du Français pour aller jusqu’au Mirador del Frances. Le beau temps est avec nous et nous bénéficierons d’une vue à 360 ° sur le glacier, les lacs et les cornes. Spectacle qui récompense vraiment nos efforts ! Randonnée de 15 kms qui nous offrira toujours de magnifiques panoramas sur les sommets du Parc. Nous rencontrerons des français (de la Réunion) avec qui nous discuterons à nombreuses reprises. Ce trek nous aura permis de croiser des randonneurs de différentes nationalités. Nous dormirons au refuge Los Domos, sorte de gande bulle où nous logerons tous les sept avec un américain.

Nous aurons été gâtés et chanceux tout au long de notre marche. Le beau temps a toujours été au rendez-vous, la pluie et le vent (avec des rafales de plus de 80 km /h) n’arrivant que le soir ! A noter que les nuits étaient particulièrement fraîches !…

Le 05 janvier, direction le refuge El Chileno qui sera le moins bien de tous. Randonnée de 16 kms avec de multiples dénivelés. Mais toujours de beaux paysages !

Le 06 janvier, nous partons à l’ascension du Mirador Las Torres pour une randonnée de 14 kms avec un fort dénivelé (300 mètres sur 1 km) avant l’arrivée qui mettra nos forces à rude épreuve ! Le Spectacle des Tours devant le lac est la plus belle des récompenses !!!! Nous redescendrons jusqu’au centre des Visiteurs où notre bus viendra nous récupérer pour Puerto Natales où nous dormirons une nuit dans des lits douillets …. (nous apprécions de retrouver des douches individuelles, des lits confortables et une nourriture variée !!! Aventurier mais pas trop tout de même !!!)

La boucle est bouclée !  Nous finirons notre séjour en Patagonie par une journée à Puerto Natales puis une journée à Punta Arenas avant de reprendre l’avion le 08 janvier pour Santiago.

Nous sommes très heureux et très fiers d’avoir réussi en famille (de 10 ans à 66 ans) ce trek, considéré comme l’un des plus beaux treks au monde ! Un vrai coup de cœur pour tous les 7 !

En ce qui concerne les photos …. Malheureusement depuis la Patagonie, nous avons beaucoup de mal à avoir une connexion internet qui nous permette de télécharger celles-ci. Donc patience, dès que possible, nous vous les ferons partager !

Ouf, après des heures de recherche acharnée, nous avons réussi à trouver une solution pour télécharger les photos; malgré une connexion internet faible ! Super !!!


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jours 145 à 154 (30 décembre au 08 janvier) – La Patagonie Chilienne

Arrivée le 29 décembre au soir à Punta Arenas avec le beau temps ! Nos premiers pas en Patagonie …

Nous logeons à l’hôtel Cabo del Hornos en plein centre et nous avons 3 chambres ! Topissime ! Découverte de la ville le lendemain matin et du bord de mer. Nous partons dans l’après midi sur la « Ruta del fin del Mundo » pour Puerto Natales. Effectivement, pendant trois heures, le paysage est quasi désertique ; y vivent sur de grandes étendues  des moutons, des vaches, des flamants roses et des Nandus (sorte de petites autruches).

Le 31 décembre, départ de l’hôtel à 7h40 pour une journée en bateau à la découverte des glaciers Balmaceda (2035 mètres) et Serrano. Petite balade d’une heure pour s’approcher du glacier Serrano. Sur le chemin, nous avons pu observer des icebergs, des loups de mer et une colonie de cormorans. Le midi, nous ferons une escale dans une estancia pour un barbecue à la chilienne. Une magnifique journée avec le beau temps en prime !

Le soir, nous fêterons tranquillement la nouvelle année (avec 4 heures de décalage avec la France) au restaurant de l’hôtel.

Le 1 janvier, dès 9h30, nous retrouvons Alexis, notre guide pour la journée. Nous découvrirons dans un premier temps la grotte du Milodon, animal préhistorique, qui a évidemment aujourd’hui disparu. Puis nous prendrons la direction du Parc Torres del Paine. Nous croiserons des guanacos et des nandus. Nous aurons une belle vision d’ensemble du parc (les trois tours, les cornes, la massif Paine) avant de le parcourir à pied. De plus, la beauté des lacs est exceptionnelle (lagune Amarga, lacs Nordenskjöld, Pehoé) ! Petite balade jusqu’à la cascade Salto Grande avec un peu de culture sur la géologie, la faune et la flore du parc. Arrivée à notre hôtel « le Lago Grey » avec une vue directe sur le glacier Grey ! Très bel établissement et très beau cadre.

Le lendemain, nous quittons l’hôtel pour embarquer sur le bateau Grey III, qui nous déposera ¾ heure plus tard près de notre premier refuge. C’est parti pour notre trek mais nous vous détaillerons celui-ci dans un prochain article !

dsc06714 dsc06723 dsc06734 dsc06759 dsc06777 dsc06789 dsc06814 dsc06815 dsc06818 dsc06822 dsc06826 dsc06831 dsc06839 dsc06843 dsc06846 dsc06848 dsc06868 dsc06874 dsc06880 dsc06884 dsc06893 dsc06895 dsc06897 dsc06904 dsc06910 dsc06913 dsc06915 dsc06917 dsc06919 dsc06936 dsc06942 dsc06945 dsc06951 dsc06953 dsc06954 dsc06963 dsc06983 dsc06984 dsc06994 dsc06995 dsc07006 dsc07007 dsc07019 dsc07020 dsc07023 dsc07027 dsc07032 dsc07038 dsc07041 dsc07047 dsc07059 dsc07061 dsc07066

Découverte du glacier Eqi !!!

Nous sommes partis en bateau d’Illulissat pour aller passer 3 jours au glacier Eqi. Nous sommes arrivés après 5 h de navigation parmi les icebergs. Nous nous sommes retrouvés devant un mur de glace de 200 m de hauteur et de 3 km de longueur. Impressionnant!!! 

Des morceaux de glace se détachent du glacier et provoquent un bruit de tonnerre. Nous avons vu la plus grosse chute de glace de l’année, selon nos guides. Cela a entraîné une énorme vague de 10 à 15 m de hauteur sur plusieurs kilomètres. Incroyable!!!

Nous habitions au camp Eqi, camp où Paul-Emile Victor a fait ses premières explorations en 1948. Il restait même sa cabane de l’époque.

J’ai appris qu’il existe deux sortes de glace: the white ice (blanche) faite de couches de neiges successives et qui contient des bulles d’air d’où le bruit de tonnerre, the black ice (transparente) faite d’eau gelée.

DSC01854

DSC01990 DSC01960 DSC01957 DSC01943 DSC01907 DSC01861 DSC01841 DSC01825 DSC01823 DSC01817 DSC01810 DSC01802 DSC01796 DSC01814

Jours 28 et 29 (02 au 03 septembre) – Illulissat

De retour à Ilulissat et remis de nos émotions, nous partons pour une randonnée autour d’Illulissat avec une autre vision de l’Iceford. Durée : 5 h.

Toujours aussi beau !

Cerise sur le gâteau en soirée après une belote acharnée (Nadège ayant enfin compris les règles !!), nous voyons dans le ciel des AURORES BOREALES !! A  noter que nous nous étions levés par deux fois (en mettant le réveil à 1 h du matin les deux soirs précédents) sans succès ! Notre acharnement est enfin récompensé !(et en plus sans réveil …)

Le lendemain, nous quittons le Groënland après un embarquement typiquement groënlandais ! En effet, la machine qui délivrait les cartes d’embarquement était en panne, alors on l’a fait à la mano ! (petit coupon manuscrit, attribution de la rangée 10 (alors qu’il n’y en a que 9 dans l’avion), appel discret pour l’embarquement, empilement des 5 sacs pour la pesée …) Sympa et cool !

Aéroport d’Illulissat (13h) -> Aéroport de Reykjavik (19h) , Aéroport de Keflavik (1h a.m) -> Paris Roissy (6h a.m), Paris Orly (16h) -> Londres (16h20) , Londres(18h) -> Monréal (20h) – Tout cela en heures locales – Pas mal en deux jours !

Petit somme de Jeanne à Paris avec les moyens du bord ….

dsc01998 dsc02005 dsc02010 dsc02011 dsc02018 dsc02020 dsc02022 dsc02027 dsc02043 dsc02045 dsc02055 dsc02062 dsc02063

Jours 25 à 27 ( 30 août au 01 septembre) – Glacier Eqi

Lever à 5h30 pour prendre notre bateau à 7h direction le Glacier Eqi (5 heures de traversée – Nadège même pas malade !)

Première suprise du matin : les icebergs ont envahi le port d’Illulissat et nous slalomons entre eux pour naviguer. Les petits bateaux de pêche nous suivent car nous ouvrons la route ! Ce serait la première fois de la saison que ce phénomène se produit, dixit la guide, et c’est vraiment impressionnant de voir la mer pleine de gros glaçons !

La traversée se passe sous un soleil radieux et nous rencontrons un couple de Minéapolis (USA) qui nous donne des conseils sur les différents lieux à visiter au Etats unis. Nous nous rendons compte que nous ne nous débrouillons pas trop mal en anglais ! Merci à Isabelle et Emma !

A midi, nous arrivons devant le Glacier Eqi en fendant la glace. Quelques informations sur ce glacier : 200 mètres de haut, 3kms de large. Lorsque les morceaux de glace se détachent du glacier, et qu’ils tombent dans la mer, le bruit est identique au bruit du tonnerre ! C’est irréel !

Débarquement au camp Eqi vers 14h, nous nous rendons dans notre chalet et la vision sur le glacier restera gravée dans nos mémoires ! Une vue à couper le souffle !

Nous sommes une vingtaine sur ce camp coupé du reste du monde !

Le soir au dîner, nous faisons la connaissance d’Odile Vuillemin, célèbre actrice française dont nous n’avions jamais entendu parler ?! Honte sur nous. Nous avons pu découvrir une partie de son métier et le monde qui l’entoure. Une très belle rencontre et de beaux moments de partage ! Ce lieu est propice aux rencontres et nous revoyons un couple déjà entraperçu le premier soir.

Le lendemain, sous un ciel mitigé, nous randonnons le matin vers le Col des Perdrix (vue sur le glacier) et l’après-midi sur le sentier de la Moraine où nous nous approchons du glacier. Traversée épique de la plage avec tango sur les rochers pour traverser les cours d’eau.

Le 01 septembre,  nous avons eu la chance (encore une fois !) de pouvoir observer la chute d’un énorme morceau de glace du Glacier qui a provoqué un mini-tsunami. La vague mesurait plus de 10 mètres et s’est propagée sur plusieurs kilomètres le long de la côte. C’était le plus gros morceau de glace tombé de l’été !!

Retour en bateau vers Illulissat dans la brume !

Maxime et Jeanne se sont entraînés à pêcher les glaçons à l’épuisette ! Ces glaçons servent à plusieurs choses : eau du camp, glaçons dans les boissons et le gin tonic (on a apprécié !), fabrication du whisky d’Ecosse !

Séjour INOUBLIABLE !!! Coup de coeur !

DSC01798 DSC01802 DSC01804 DSC01806 DSC01818 DSC01828 DSC01830 DSC01832 DSC01843 DSC01860 DSC01862 DSC01863 DSC01865 DSC01870 DSC01883 DSC01890 DSC01893 DSC01910 DSC01911 DSC01913 DSC01923IMG_1023IMG_1018 DSC01930 DSC01947DSC01943 DSC01956 DSC01973DSC01978 DSC01992

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jour 24 (29 août) – Illulissat (Groenland)

Nous sommes bien arrivés au Canada après notre long voyage depuis le Groenland sur 2 jours – 7 aéroports et beaucoup d’heures passées ! Même si nous craignions ce voyage, cela s’est plutôt bien passé et nous voila de retour sur notre blog. Nous ne pouvions rien poster du Groenland, internet n’étant pas disponible dans notre appartement ! Nos lecteurs impatients seront donc comblés ! (et nous aussi, cela  nous fait plaisir !)

Nous allons maintenant vous conter notre périple au Groenland. Nous en rêvions (depuis 20 ans), nous l’avons fait ! Et que de merveilleux moments passés !!!!

Vol pour Illulissat le 29/08 à 10h15 (36 personnes à bord d’un petit avion à hélices).

Nous prenons nos marques et nous modifions notre programme initial pour partir en fin de soirée faire une balade en bateau au soleil couchant entre les icebergs à Illulissat Icefjord. Magique !

Mais très froid surtout que le soleil s’est couché …Ce qui est surprenant, c’est que le fait que le soleil se couche ne change que très peu la luminosité ! On verra la nuit gagner du terrain au cours de nos 5 jours passés au Groenland.

Nous avons pu de nouveau croiser nos amies les baleines et comme a dit le capitaine avant de voir les baleines « It smells the whale ! » (Trop fort ces inuits !)

DSC01594 DSC01596 DSC01613 DSC01615 DSC01626 DSC01628 DSC01632 DSC01635 DSC01638 DSC01639 DSC01641 DSC01648 DSC01650 DSC01652 DSC01653 DSC01664 DSC01673 DSC01688 DSC01715 DSC01726 DSC01768 DSC01770 DSC01774 DSC01791

 

 

Jours 17 à 19 (23 au 25 août) – Porsmörk

Départ pour Porsmörk le 23 août avec trois petites haltes :

  • la première :  de nouveau un petit arrêt pour voir les icebergs à Jökulsarlon. Troisième visite et encore un paysage différent !
  • la deuxième à Vik, ville la plus méridionale d’Islande où se trouverait une des plus belles plages du monde selon Islands Magazine. (A voir …) – On l’ a découverte bien emmitouflés car il y avait beaucoup de vent !!
  • la troisième à Skogarfall. Une nouvelle cascade tout aussi impressionnante !

Arrivée à Porsmörk sur une route praticable qu’en 4×4 – Quelques frayeurs pour traverser certains gués (de l’eau jusqu’au bas des portières et du courant !) – Puis nous attendons le bus 4×4 qui doit nous faire traverser la rivière Krossa (non franchissable avec notre 4×4) – Attente qui se prolonge pendant 1h15 car le bus est tombé en panne.

Arrivée enfin à Volcano Huts vers 20h45 et découverte de la cabane au fond du jardin qui nous servira de chaumière !

Le lendemain, randonnée sous un superbe soleil avec toujours de magnifiques points de vue ! Durée : 6h. Il fallait être persévérant pour se repérer car la carte n’était pas terrible ! Mais nous y sommes arrivés…

Aujourd’hui, première journée de pluie qui a modifié nos plans. Matinée tranquille (on s’est occupé des logements de la Malaisie!!) et petite randonnée de 2h l’après midi pendant une accalmie.

DSC01482 DSC01484 DSC01489 DSC01493 DSC01497

DSC01503
DSC01508 DSC01520

DSC01527 DSC01528 DSC01529

Jours 15&16 (21 et 22 août) – Höfn

Le 21 août, départ pour une randonnée, la boucle de Skaftafellsheidi qui va nous permettre de découvrir le glacier autrement. Mais avant d’arriver au point de départ de la randonnée, nous nous sommes de nouveau arrêtés aux icebergs de Jökulsarlon pour découvrir un nouveau spectacle en raison de la marée descendante.

En effet, les icebergs sont entraînés par le courant descendant et s’échouent sur la plage de sable noir. Spectacle garanti !

La randonnée,quant à elle, nous a offert de superbes points de vue. Durée  : 5h de marche pour 16 kms.

Le lendemain, repos bien mérité à la Guesthouse à Höfn.

DSC01412 DSC01419 DSC01425 DSC01432 DSC01433 DSC01435 DSC01436 DSC01438 DSC01443 DSC01454 DSC01458 DSC01459

icebergs et glacier!!!

Nous sommes allés voir des icebergs dans la lagune de Jökulsárlòn, ils se détachent du glacier Vatnajökull, s’écrasent dans l’eau et dérivent vers l’océan Atlantique. Nous avons vu des phoques qui pêchaient entre les icebergs. J’ai trouvé ça magnifique!!!

Au retour nous avons aperçu des rennes.

Le lendemain, nous sommes montés sur le glacier de Vatnajökull pour faire de la motoneige. Je n’avais pas le droit de conduire, j’était derrière le guide. Les paysages étaient magnifiques et c’était trop bien de faire de la motoneige!!!

 C’est le plus grand glacier d’Europe et le 3ème plus grand du monde. Avec une superficie de 8 300 km²,le Vatnajökull couvre 8% de la superficie de l’Islande. Son épaisseur maximale est de 1 000 m.

DSC01358DSC01339DSC01331

 

 

 

 

 

 

DSC01343

 


DSC01377DSC01400DSC01393

Jours 13 & 14 (19 et 20 août) – Höfn

Départ pour Höfn – Environ 3h de route – Découverte en fin d’après-midi des Icebergs de Jökulsarlon et de quelques habitants qui nous ont offert un joli spectacle ! C’était irréel et cela restera probablement un de nos coups de coeur de l’Islande !

Nous avions très envie de partager cela avec vous tous et nous espérons que vous rêverez avec nous !

Le lendemain, joie d’apercevoir de nouveaux habitants à quatre pattes avec des  bois sur la tête ! Puis direction le plus grand glacier d’Europe (et troisième mondial !), le Vatnajökull, pour nous initier au Skidoo (Snowmobile ou motoneige) ! Trop génial !!!!

Jeanne a remplacé Maxime à la vaisselle ! On lit la joie sur son visage – Nous avons trouvé notre nouvelle Cosette !

DSC01331 DSC01336 DSC01339 DSC01343 DSC01346 DSC01347 DSC01353 DSC01358 DSC01377 DSC01381 DSC01385 DSC01391 DSC01393 DSC01399 DSC01400 DSC01403 DSC01405 DSC01410

Jours 11 & 12 (17 et 18 août) – Seydisfjordur

Départ pour Seydisfjordur  – Environ 4h de route avec une halte à la cascade de DETTIFOSS. (Débit de 193 m3 / seconde – la plus puissante d’Europe)

Arrivée dans ce charmant village en début d’après midi sous une petite pluie.

Le lendemain, magnifique randonnée de 5 h sous le soleil pour l’ascension du sommet Sandholatindur. (Un des 7 sommets qui entourent ce village – la légende voudrait que celui qui a gravi les 7 sommets soit sacré Viking !)  – Nous n’avons pas été jusque là haut mais c’était vraiment époustouflant !

DSC01247 DSC01271 DSC01274 DSC01277 DSC01282 DSC01286 DSC01289 DSC01291 DSC01311

Jours 5&6 (11 et 12 août) – Grundarfjordur

Malgré un temps maussade, nous décidons de faire le tour de la péninsule de Snaefellnes, cadre du livre « Voyage au Centre de la Terre » de Jules Verne. Nous découvrons notamment les falaises aux oiseaux de Svörtuloft ,le cratère de Saxhöll et nous terminons par l’exploration d’un couloir de lave à 32 ml sous terre. (T’as le look, coco !!)

Le soir, nous nous laissons tenter par la gastronomie islandaise ! Globalement, c’était plutôt bon. On a retrouvé du requin séché ! (et de l’agneau fumé, des algues séchées et divers poissons…)

Le 12 août, nous nous rendons à Arnarstapi pour la randonnée (2h environ) prévue il y  a 2 jours… Cela devait être un signe du destin que Nadège ait oublié sa parka, car il fait un temps superbe !! Nous rejoignons Hellnar et découvrons de magnifiques points de vue.

Sur le retour, nous empruntons uns piste qui longe le glacier Snaefelljökull et nous nous arrêtons pour goûter aux joies de la neige !

Très belle journée !!

Après « Maxime fait la vaisselle », Simon lave la voiture !!

DSC00944 DSC00953 DSC00974 DSC00982 DSC00983 DSC00991 DSC01003 DSC01007 DSC01019 DSC01028 DSC01036 DSC01044 DSC01068 DSC01072 DSC01084 DSC01089 IMG_20160811_201957