L’Australie, une île crée pour tous les animaux dangereux!!!

L’Australie est le seul pays ou il y a plus de serpents venimeux que non venimeux!!!

  • Les animaux que nous n’avons pas vus:

L’ornithorynque: C’est un animal semi-aquatique de l’est de l’Australie. C’est l’un des rares mammifères venimeux! Avant, il était chassé pour sa fourrure, mais aujourd’hui c’est une espèce protégée. Ils ont une queue de castor et un museau de canard!

Le scorpion: les scorpions sont de la famille des Arachnides. Ils se différencient des autres arachnides par leurs pinces et par l’aiguillon venimeux qu’ils ont au bout de leur abdomen.

Pieuvre et Poulpe: les pieuvres sont principalement de la famille des Octopodidae. Elles ont 8 bras et sont très intelligentes. Leur corps est entièrement mou sauf leur bec qui ressemble à celui du perroquet.

Le poisson-pierre: le poisson-pierre est un poisson de la famille des Scorpaenidae, réputé pour être le plus venimeux du monde. Je suis presque contente de ne pas en avoir vu!!!

Les dasyatidaes: les dasyatidaes sont une famille de raies. Les dasyatidaes sont présentes dans les centres zoologiques marins.

  • Les animaux que nous avons vus:

Les araignées: les araignées sont des prédateurs invertébrés. A l’exception de deux familles et d’un groupe de 350 espèces, elles ont un venin qui leur permet de se protéger et de chasser. La morsure de certaines espèces sont douloureuses mais ne sont pas dangereuses pour l’homme. Seulement 200 espèces sont dangereuses pour nous. Nous en avons vues plusieurs dans nos maisons, et des dizaines dans les arbres et dans les buissons!

 

 

 

 

 

 

Les méduses: les scyphozoa, plus généralement appelés méduses, possèdent une ombrelle de 50 cm à 2,50 m et 800 fines tentacules qui peuvent mesurer jusqu’à 40 m. Nous en avons vues mais nous n’avons pas vu cette espèce là. Nous, elles étaient beaucoup plus petites!

Les crocodiles marins: les crocodiles marins sont une espèce de crocodiliens de la famille des Crocodylidae. Cette espèce est vivante en Asie du Sud, en Asie du Sud Est et en Océanie. Les crocodiles marins vivent très bien dans l’eau salée, mais aussi dans l’eau douce. Pendant la saison humide, il vivent dans les marais et les rivières d’eau douce et pendant la saison sèche ils vont dans les estuaires et parfois jusqu’à la mer. Cette espèce, avec le crocodile du Nil, est la plus grande espèce de crocodiles et le plus gros reptile vivant. Les mâles mesurent environ 5 mètres et les femelles entre 2,5 et 3 m. Les adultes sont capables d’attraper un buffle adulte mais aussi des humains, et beaucoup d’autre animaux. Il y a environ 200 000 à 300 000 individus.

 

 

 

 

 

 

 

Les crocodiles de Johnston: les crocodiles de Johnston sont de la même famille que les crocodiles marin. Ils vivent dans le Nord de l’Australie, le Territoire du Nord, le Nord de Queensland et dans l’Australie-Occidentale. C’est un crocodile de petite taille, les mâles dépassent rarement 3 mètres et les femelles mesurent environ 2 mètres. Ils ne restent plus que 50 000 à 100 000 crocodiles de Johnston.

 

 

 

 

 

 

 

Les dingos: les dingos sont des chiens sauvages de la famille des canidés. Ils vivent en Asie du Sud Est et en Australie. Ils descendent des loups gris, ils ont été domestiqués mais aujourd’hui, ils vivent à l’état sauvage. Quand ils sont seuls, ils chassent des wallabys, des petits mammifères… mais quand ils sont en petites meutes, ils chassent des kangourous, des émeus, des chevaux, des dromadaires…

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons aussi eu la chance de voir certains animaux non dangereux de l’Australie:

Le Kangourou: Le kangourou est un marsupial de la famille des macropodidés. Il est typique du continent Australien. Au sens strict, le terme « Kangourou » désigne plusieurs sortes de kangourous: le kangourou roux, le kangourou géant, le kangourou gris et le kangourou antilope. Ils existent aussi les wallaroos, les wallabys et les kangourous arboricoles. Evidemment, nous n’avons pas vu toutes ces espèces! On les trouve à l’état sauvage en Australie et en Tasmanie, mais les kangourous arboricoles vivent aussi en Nouvelle-Guinée. Il reste environ quarante millions de kangourous en Australie. Le kangourou roux est le plus grand kangourou d’Australie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Koala: le koala ou paresseux Australien est une espèce marsupiale herbivore d’Australie, c’est le seul animal encore vivant de la famille des Phascolarctidés. Le koala se trouve dans les régions côtières de l’Australie méridionale et orientale. Ils vivent aussi dans l’arrière-pays australien. Le koala ne mange que des feuilles d’eucalyptus car cela lui apporte de l’eau et de la nourriture. En liberté, il vit environ 10 ans et en captivité, 15 ans. Comme le kangourou, c’est un animal emblématique de l’Australie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les émeus: les émeus sont de grands oiseaux qui ne savent pas voler. Ils ont de longues pattes et un long cou. Leurs pattes ne possèdent que trois orteils. Ces animaux sont présents seulement en Australie. L’émeu est le deuxième plus grand oiseau, et le troisième plus lourd oiseau au monde.

 

 

 

 

 

 

 

Les casoars: ils existent 3 espèces de casoars, mais une seule habite en Australie. Les autres vivent en Nouvelle-Guinée. Par rapport aux autres oiseaux coureurs, le casoar à une sorte de casque sur la tête. Ses plumes sont noires et son cou multicolore. Comme l’émeu, il a 3 orteils. Il a la taille d’un homme adulte. C’est une espèce en voie de disparition.

Jours 231 à 234 (26 au 29 mars) – Uluru et Kata Tjuta (Centre Rouge)

Le 25 mars, en début d’après midi, arrivée au Ayers Rock Resort, unique ensemble hôtelier près du parc d’Uluru-Kata Tjuta. Celui-ci a été construit suite à l’accord signé en 1985 entre les aborigènes et l’Etat Australien, qui redonnait les terres à ces derniers sous condition d’un bail de 99 ans pour l’exploitation conjointe du parc. Il n’y a donc plus d’hôtels ou de campings dans le parc ; seul un village de 400 aborigènes vivant en communauté existe près du rocher d’Uluru. Ce village ne se visite qu’avec un permis.

En soirée, nous assistons au coucher de soleil sur les deux rochers : Uluru (monolithe) et Kata Tjuta (plusieurs rochers alignés).  Les couleurs sont splendides !

Le lendemain matin ,lever à 4h30 (ce n’est pas une sinécure, ce voyage !), après une nuit perturbée pour Erwan et Nadège, par une petite habitante (souris !) dans la chambre … Nous allons voir « Field of Lights », une oeuvre de Bruce Munro en plein air : 50 000 sphères colorées illuminées (par des fibres optiques) qui  représentent le coeur spirituel de l’Australie. Au lever du soleil, en toile de fond, nous pouvons admirer les deux célèbres rochers.Ce spectacle nous a enchantés ! Nous étions un petit groupe et le calme environnant nous a permis d’en profiter pleinement. Magnifique !

A 15h, après avoir changé de chambre (du fait de la petite souris … qui n’est pas la même que celle de la dent de Jeanne !), direction Uluru pour une excursion guidée. Un arrêt au Visitor Center  nous permettra de mieux appréhender la culture aborigène ainsi que l’histoire de ce peuple.

La culture aborigène  se transmet à travers les rituels, l’art, la culture et le langage. Tout est connecté: chaque pierre ou parcelle de terre appartient à tout un univers qui alimente la vie spirituelle, économique et culturelle du peuple. Le temps du rêve (Tjukurrpa en langue anangu (ou aborigène)), aussi appelé « le rêve », est le thème central de la culture des aborigènes d’Australie. Le « temps du rêve » explique les origines de leur monde, de l’Australie et de ses habitants. Les aborigènes respectent une loi non écrite très importante qui régit leur fonctionnement en communauté. Les hommes et les femmes ont chacun leurs tâches bien définies.

Nous avons effectué deux petites randonnées : Mala Walk et Mutitjulu Waterhole. Ce qui nous a surpris, c’est que cet énorme rocher au milieu du désert abrite la  vie : des arbres et plantes, des points d’eau (l’eau est sacrée pour les aborigènes et il tombe 30 cm d’eau par an)  et des animaux. Nous pourrons observer des peintures rupestres. Nous finirons l’excursion en admirant le coucher du soleil autour d’un verre. Moments magiques !!

Le 27 mars, départ à 5h 30 (eh oui encore matinal !), pour une excursion vers les rochers de Kata Tjuta. Après avoir profité du lever du soleil sur les deux rochers, nous marcherons dans la Walpa Gorge avant de savourer un petit déjeuner (bien mérité !).

A 11h, départ pour l’aéroport, direction Sydney. Un long périple nous attend pour rejoindre les Maldives !

Ces quelques jours dans le Centre Rouge nous ont ravis par la beauté des paysages mais aussi par la découverte d’une culture bien différente de la nôtre !

Jours 219 à 224 (14 au 19 mars) – Adelaïde

Après une attente interminnnnnable à l’aéroport de Cairns avant de prendre notre vol, (pas trop quand même, juste un peu plus de 4h de retard), nous embarquons dans l’après midi pour Adelaïde. Arrivée vers 19h. Nous prenons la direction de notre logement et surprise à l’arrivée, pas de numéro « 16 » dans la rue ….. petite frayeur … il y avait en fait deux avenues du même nom dans la ville ! Nous arrivons donc à bon port vers 20h30 et découvrons  une jolie petite maison (dans la prairie !!) en centre ville.

Pendant cette semaine, nous profiterons de la plage de Glenelg, petite station balnéaire à 10 minutes d’Adélaïde ainsi que du centre ville d’Adélaïde : Chinatown, Central Market, balade le long de la rivière Torrens, shopping sur le Rundle Mall … Adélaïde est une ville agréable entourée d’espaces verts.

Deux moments forts de notre semaine :

  • Le 15 mars, nous avons visité le Cleland Conservation Park où nous avons approché Koalas et Kangourous ainsi que d’autres animaux d’Australie : Emeus, rongeurs, pélicans, perruches … Nous avons eu grand plaisir à caresser les kangourous, très doux, et  à observer les koalas qui ne sont pas très vigoureux. Un bon moment en famille ! Le midi nous avons pique niqué au Mont Lofty (727 m) et bénéficié d’une belle vue sur la ville.
  • Le 16 mars, nous avons assisté un spectacle d’hypnose. Ce spectacle s’intégrait dans « l’ Adelaide Fringe Festival » qui propose pendant un mois une multitude de spectacles sur 3 lieux dédiés en plein air. Le spectacle d’hypnose était aussi impressionnant que déroutant (voir les personnes hypnotisées obéir aux directives de l’hypnotiseur sans aucune emprise !). Toute la famille a bien ri ! Nous avons ensuite eu plaisir à déambuler dans les jardins du festival où règne une atmosphère particulièrement conviviale !

Le 19 mars au matin, impatients, nous partons pour embarquer dans le Ghan, train mythique trans continental, qui doit nous permettre de rejoindre Alice Springs, dans le centre de l’Australie. Mais cela est une autre aventure …

L’Histoire de l’Australie!

L’Australie est peuplée depuis plus de 50 000 ans. l’Australie était rattachée à la Nouvelle-Guinée et à la Tasmanie. Ces 2 territoires se sont détachés de l’Australie 13 000 avant notre ère, à la fin de la période glacière.Les premières personnes qui ont vécu en Australie sont des aborigènes venus d’Asie. Ils ont été tranquilles  jusqu’à l’arrivé des colons européens vers les années 1500.Les premiers visiteurs  sont des marins qui venaient pêcher des concombres de mer sur la côte nord de l’Australie. Ils revendaient leurs trouvailles en Chine. Les européens savaient qu’il y avait un grand territoire encore inconnu…

Le premier navigateur venu d’Europe pourrait être le portugais, Cristovao de Mendonça. Le premier navigateur pour lequel nous sommes sûrs de la véracité de son arrivée en Australie est Willem Janszoon. Il débarqua durant l’année 1606 sur la côte ouest de la Péninsule du Cap York. Ensuite, d’autres navigateurs sont arrivés, des hollandais mais aussi des français et des anglais. A cette époque, ce continent s’appelait la Nouvelle-Hollande. Les 1ers européens à s’installer furent des hollandais, après le naufrage de leur bateau, le Batavia. Ils étaient 300 survivants mais une bande d’indigènes dirigée par un psychopathe tua 125 d’entre-eux. En 1644, un cartographe français dessina une carte représentant la côte occidentale australienne. C’est seulement en 1770 que James Cook arriva en Australie et débarqua à la Botany Bay. Il continua sa route vers le nord, et s’arrêta sur l’île de la Possession. C’est à ce moment là qu’il prit formellement possession de la côte est de l’Australie. La décision de James Cook ravit le gouvernement anglais qui venait de perdre les Etats-Unis. Il y avait un problème de surpopulation dûe au retour des colons anglais. L’Angleterre envoya un bateau de prisonniers pour coloniser l’Australie. Les aborigènes se firent massacrer par les britanniques, leur population diminua donc très vite. Les aborigènes ne se sont pas laissés faire, de nombreux colons se sont faits tuer, les aborigènes n’ont en effet jamais accepté la colonisation imposée.

Durant les années 1850 à 1860, ce fut l’époque de la ruée vers l’or. Cela entraîna l’augmentation rapide de la population.  L’Australie était séparée en 6 états. C’est à cette époque que chacun leur tour, ces 6 Etats obtiennent leur indépendance ou autonomie. En Australie-Méridionale, au Victoria, en Tasmanie et en Nouvelle-Galles du Sud tout le monde a eu le droit de vote dans les années 50 ( avant la France). Le Queensland acquit son autonomie en 1859 et l’Australie-Occidentale en 1890, mais ces états ont refusé le droit de vote aux indigènes.

Au début du XXème siècle, les 6 états se sont réunis afin de discuter la création d’un état fédéral avec la Nouvelle-Zélande. Tous les états se sont mis d’accord excepté la Nouvelle-Zélande. Ce nouvel état voit le jour le 1er janvier 1901. Melbourne est choisie comme capitale temporaire en attendant que Canberra soit créée. Durant les élections de 1903, il y avait 3 partis, aucun n’a eu la majorité. Ils se sont donc séparés la tâche de gouverner en trois. Aux élections suivantes, le parti des travailleurs arrive au pouvoir et est destiné a être celui qui va dominer la politique australienne. Mais la 1ère Guerre Mondiale va tout changer.

L’Australie eut un rôle important lors de la Première Guerre Mondiale, elle combattit en Nouvelle-Guinée Allemande, en Turquie et en Palestine. La bataille principale de l’Australie est celle des Dardanelles. C’était une alliance entre les forces anglaises, néo-zélandaises et australiennes. Cette bataille dura 8 mois, les troupes de l’Australie furent décimées et décidèrent de partir. L’armée australienne laissa une surprise aux Turcs… Les soldats avaient coincé leur détente de fusil avec des casseroles percées remplies d’eau, quand il n’y avait plus d’eau les fusils tiraient. Ironie du sort, cette opération fut un franc succès! L’Australie a perdu plus de 50 000 hommes durant la guerre et 120 000 furent blessés.

Les années après la Guerre ne furent pas joyeuses, il y eut la Grande Dépression. La dépendance de l’Australie à l’exportation de ses produits en Angleterre provoqua une hausse du chômage énorme. Les australiens n’ont pas mis longtemps a appelé cela : la tyrannie de la distance! Cette dépression créa une crise sans précédant. Les gouvernements s’enchaînaient mais n’arrivaient à rien. L’Australie récupérait lentement de la crise et se remettait dans les années 1940, quand une nouvelle guerre se déclara : la Seconde Guerre Mondiale!

L’Australie entra en Guerre peu après l’Angleterre, elle mena 2 combats en même temps, celui contre l’Allemagne Nazie en Europe et celui contre l’Empire du Japon en alliance avec les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Il se passa quelque chose de nouveau pour l’Australie, c’était la 1ère fois qu’on l’attaquait sur son territoire avec le bombardement de Darwin! L’alliance avec les Etats-Unis se formalisa avec le pacte de l’ANZUS (Australia, New Zealand, United States Security)

L’après-guerre ne se passa pas si mal pour l’Australie. Elle s’éloigna de plus en plus de la Grande-Bretagne pour se rapprocher des Etats-Unis. Elle se lança dans un programme d’immigration car il n’y avait que 7 millions d’habitants à l’époque. La plupart des immigrants venaient de Grèce, d’Italie, d’Allemagne, de Yougoslavie et des Pays-Bas. Ils trouvaient facilement du travail grâce à l’économie en pleine expansion! L’Australie souhaitant garder un bon contact avec les Etats-Unis, envoya des troupes au Vietnam malgré les protestation du peuple. C’est en cette période que l’Australie recommença le commerce avec le Japon qui remplaça peu à peu l’Angleterre en tant que 1er partenaire pour le commerce.

L’Australie s’est peu à peu améliorée pour devenir un pays plein de richesses, où les hommes sont égaux ( en 1971, il y a eu le 1er aborigène au Parlement). En fait, un pays attirant où il semble faire bon vivre!

Maxime.

 

 

Chauves-Souris Géantes en Australie!!!

Les Chauves-Souris d’Australie:

Les chauves-souris d’Australie sont des chauves-souris pouvant mesurer jusqu’à 2 mètres d’envergure! Même si les chauves-souris sont des mammifères, elles sont de la famille des pteropodidae. On peut aussi les appeler les roussettes (même si le terme « roussette » est utilisé pour plusieurs types de chauves-souris) ou les renards volants des Philippines, même si ce ne sont évidemment pas des renards! Jusqu’à récemment, c’était la seule famille qui descendait des Mégachiroptères.

Contrairement aux petites chauves-souris qui sont insectivores, elles sont végétariennes et se nourrissent de fruits et de nectars. Les chauves- souris géantes existent partout dans le monde sauf en Europe et en Amérique. L’Australie possède cinq espèces de chauves-souris renards, et trois espèces de plus petites chauves-souris.

Nous en avons vu dans toutes les grandes villes où nous sommes allés, c’est à dire Sydney, Cairns et Adélaïde. Bien sûr,  il en existe dans beaucoup d’autres endroits que ces 3 villes!

Fin avril 2016, une ville de la côte Est de l’Australie, Batman’s Bay s’est faite envahir par 100 000 chauves-souris géantes.

 

La Nouvelle Zélande et son histoire…

Commençons par un peu de géographie: la Nouvelle Zélande est un pays d’Océanie constitué de deux îles principales. Elle est habitée par 4,471 millions d’habitants. Sa capitale est Wellington.

Les Maoris sont arrivés en Nouvelle Zélande vers 1200, voire avant. En 1642, Abel Tasman établit le premier contact avec les Maoris mais il repart sans avoir accosté. Vers 1769, James Cook et Jean Surville commencent à communiquer avec les Maoris. Dans les années 1790, les chasseurs de phoques et de baleines arrivent. Les Européens dépendent des Maoris en matière d’alimentation, d’eau et de protection.

En 1840, la Nouvelle Zélande devient une colonie britannique suite à la signature du traité de Waitangi. De 1860 à 1869, se déroulent les deux guerre de Taranaki, les conflits concernent les terres Maoris.

La Nouvelle Zélande est le premier pays à accorder le droit de vote aux femmes en 1893.

La Nouvelle Zélande est indépendante en 1907 en devenant un dominion puis elle accède à la pleine souveraineté en 1947. Entre temps, la première et la seconde guerre mondiales sont passées et les soldats néo-zélandais ont participé aux deux guerres.

La Nouvelle Zélande est depuis son indépendance une monarchie parlementaire et un membre du Commonwealth. Le pouvoir politique est détenu par le parlement démocratiquement élu. Elisabeth II, la reine d’Angleterre,  est le chef d’état. Elle n’a aucune influence politique, sa fonction est surtout symbolique.

Quelques mots sur le drapeau de Nouvelle-Zélande: ce drapeau est bleu avec le drapeau du Royaume-Uni. Il y a quatre étoiles à cinq branches rouges bordées de blanc qui représentent la constellation de la Croix du Sud .

 

Les Monuments de Sydney

Sydney est une ville riche en monuments, le plus connu est évidemment l’Opéra! Mais il y en a d’autres comme l’Harbour Bridge, le pont qui permet d’avoir une vue sublime sur l’Opéra et la baie ou encore la Sydney Tower !

Il y a aussi des plages et lieux connus comme Bondi beach, une plage de surfers, Manly beach ou le jardin botanique.

L’opéra est un monument créé par un danois, Jørn Oberg Utzon. Il a été inauguré en 1973 et peut accueillir 5738 personnes. Le projet a été pensé dans les années 40. L’opéra est blanc sur les photos mais en réalité, il est plutôt beige. Il est recouvert de carrelage. Pour moi, ce ne fut pas l’émerveillement attendu même si il est tout de même très beau…Il mesure 183 mètres de longueur et 120 mètres de haut, c’est un « beau bébé » quoi… Il est soutenu par 583 piliers de bétons s’enfonçant jusqu’à 25 mètres sous la mer. L’Opéra s’organise en 3 parties en forme de coquillage. L’Opéra accueille environ 1500 spectacles par an. 102 millions de dollars australiens ( 70 millions d’euros) ont été nécessaires à la construction de ce bâtiment.

L’ Harbour Bridge ( le pont du port pour les bilingues) est  un pont créé entre 1925 et 1932 par 4 architectes différents. Il fait 503 mètres de longueur, 49 de largeur et 134 de hauteur. Il peut accueillir des voitures, des piétons et des trains. Ce pont offre le meilleur point de vue sur la baie de Sydney!

Bondi Beach est la plage la plus connue de Sydney, cette réputation est due à ses vagues. Les surfeurs sont donc au rendez vous! Elle est au patrimoine de l’Australie depuis 2008! Il faut faire attention aux méduses, Jeanne en a même fait les frais! Tous les ans, des concours de sauvetage sont organisés, ces événements deviennent de plus en plus populaires!

Une autre plage est connue à Sydney, c’est Manly Beach. IL se passe là-bas l’Open d’Australie de surf, nous y étions et c’était vraiment très impressionnant de les voir surfer des vagues de plusieurs mètres!

La Sydney Tower est la plus haute tour autoportante de Sydney, et la deuxième d’Australie! La tour fait 309 mètres de hauteur! Elle permet d’avoir une vue à 360° de Sydney. Cette tour a coûté 36 millions d’euros! Elle a été construite de 1970 à 1981. La construction a duré 11 ans. Pour comparaison, l’Empire State Building a été construit en 2 ans alors qu’il a été construit 50 avant et qu’il mesure 443 mètres de haut.

Nous avons pu voir tous ces lieux lors de notre séjour à Sydney!

Maxime…

 

 

Les Hobbits et d’autres en Nouvelle-Zélande…

Pendant que nous étions en Nouvelle-Zélande, nous sommes allés faire un petit tour sur deux lieux de tournage : celui du Hobbit et du Seigneur des Anneaux et celui de Narnia.

Le Hobbit est une trilogie de films adaptée d’une série de romans. Les films ont été réalisés par Peter Jackson. Le premier est sorti en 2012, le deuxième en 2013, et le dernier en 2014. Le tournage des films a commencé le 21 mars 2011.

Nous sommes allés sur le lieu de tournage du village des Hobbits. Pour ceux qui ont déjà vu le film, nous sommes allés dans la Taverne du Dragon, on a vu la maison de Bilbon Sacquet et toutes les maisons des habitants du village du Hobbit.

Quelques scènes de la trilogie du Seigneur des Anneaux ont aussi été tournées là-bas.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Narnia a aussi été tourné en Nouvelle-Zélande, mais pas au même endroit que le Hobbit. Narnia 1 n’a été tourné qu’en Nouvelle-Zélande alors que les autres ont été tournés dans différents pays. Nous, nous sommes allés au lieu de tournage du numéro 2. Pour ceux qui ont vu le film Narnia 2, nous sommes allés sur la plage du début du film, à leur arrivée à Narnia. C’était très beau même si il y avait beaucoup de monde!

 

 

 

 

 

 

 

La Nouvelle-Zélande est un lieu où beaucoup de films et de séries ont été tournés, probablement à cause de la beauté et de la diversité des paysages.

Des vers luisants en Nouvelle-Zélande!!!

J’ai visité les grottes de Waitomo en Nouvelle Zélande. Ces grottes sont célèbres puisqu’on peut y observer de magnifiques vers luisants. On descend sous terre et on avance en bateau sur un lac souterrain. On voit alors une voûte magique semée d’étoiles : des milliers de vers luisants!

Les vers luisants ou Diptères Kéroplatidés ne sont pas des vers.

Il existe d’autres espèces de vers luisants mais ceux ci n’existent que dans ces grottes et sur la côte Est de l’Australie. Leur développement demande des conditions très particulières: une grande humidité, un plafond pour permettre aux larves, aux toiles et aux fils de s’accrocher, une rivière qui fournit des insectes pour qu’ils puissent se nourrir, une totale obscurité.

De l’oeuf jusqu’à l’âge adulte, les vers luisants vivent entre 10 et 11 mois. La femelle pond ses oeufs (une centaine)  sur le plafond de la grotte dans une sorte de colle, et ils éclosent au bout d’une vingtaine de jours. Lorsqu’elle éclôt, la larve ne mesure que 3,5 mm de long. Elle construit une sorte de toile et produit une substance visqueuse qui forme des filaments pendants. Ces filaments lumineux attirent les insectes, qui, paralysés par de l’acide oxalique disposé sur les fils par la larve vont être mangés par celle ci. Les larves sont par ailleurs cannibales et se battent entre elles. Le stade larvaire dure plusieurs mois, pendant lesquels la larve atteint 30 à  40 mm.  C’est le seul stade où l’insecte se nourrit, et accumule ainsi suffisamment de nourriture pour survivre à l’état de nymphe, puis d’adulte. L’état de nymphe dure une dizaine de jours, puis la nymphe se transforme en adulte. L’adulte reste immobile jusqu’à ce qu’il puisse voler. Il meurt au bout de quelques jours.

En dehors de l’œuf, tous les stades sont luminescents.

La larve contrôle son émission de lumière et peut l’arrêter notamment quand il y a du bruit.

C’était très impressionnant !

 

Les Animaux du Chili !…

  • Les Condors :

Le Condor est une sorte d’oiseau de proie de la famille des Cathartidae. Il vit en Amérique du Sud le long de la Cordillère des Andes et des côtes du Pacifique. Il mesure 3,20 m environ. Il est le plus grand oiseau terrestre de l’hémisphère sud. Il n’est dépassé que par l’albatros hurleur, un grand oiseau marin. C’est un grand vautour au cou et aux ailes blanches. J’ai pu l’observer durant le trek W en  Patagonie.

 

 

 

 

 

 

 

  • Les Camélidés :

Les Camélidés sont des mammifères. Les espèces vivantes sont le dromadaire et le chameau de Bractiane en Afrique et en Asie, le lama, l’alpaga, le guanaco et la vigogne qui vivent en Amérique du Sud.

Le lama : Le lama est un camélidé domestique d’Amérique du Sud. Il vit entre 10 et 20 ans. Il mesure 2,5 m de long. Nous en avons vu à San Pedro de Atacama.

 

 

 

 

 

 

 

Le guanaco : Le guanacao est un camélidé sauvage d’Amérique du Sud. Il mesure de 1,10 m à 1,20 m au garrot et  de 1,60 m à 1,80 m jusqu’à la tête. En longueur, il peut mesurer entre 1,50 m et 2,00 m. Les femelles peuvent atteindre jusqu’à 75 kg et les mâles peuvent peser jusqu’à 140 kg. Nous en avons vus en Patagonie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La vigogne : La vigogne est un camélidé sauvage qui vit sur les hauts plateaux de la Cordillère des Andes. Au garrot, elle mesure 75 cm à 1 m, et au niveau de la tête, elle mesure entre 1,30 m et 1,60 m. La vigogne est le plus petit des camélidés. Son poids varie entre 40 et 60 kg. Nous avons pu les observer au désert d’Atacama.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’alpaga : L’alpaga est un camélidé domestique qui vit sur les hauts plateaux de la Cordillère des Andes. Il mesure entre 80 cm et 1 m au garrot. Il peut vivre jusqu’à 20 ans. Je n’ai pas eu la chance d’en voir.

  • La mygale rose du Chili

Le nouvel animal de compagnie à la mode !

La mygale rose du Chili est une sorte d’araignée de la famille des théraphosidae. Elle vit dans les milieux relativement humides où la température varie entre 20°C et 30°C. Elle est inoffensive pour l’homme même si sa piqûre fait mal. Elle a seulement des poils qui peuvent provoquer de l’urticaire.

 

 

 

 

 

 

 

  • Les flamants roses

Le flamant rose est l’espèce de flamant le plus répandue du monde.

A la lagune Del Salar, nous avons pu observer trois espèces de flamants rose : le James Flamingo, le Chilean Flamingo et l’Andean Flamingo. Les flamants roses vivent en groupe comptant plusieurs centaines voire plusieurs milliers d’individus. Leur nom vient de la couleur de leur plumage. Celle-ci provient de la bétâ carotène contenue dans les algues et les crustacés qu’ils mangent. Le bec du flamant rose est unique parmi les oiseaux et permet la filtration de l’eau et de la vase. Les flamants roses existent depuis 130 millions d’années.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Les nandous

Les nandous sont des sortes d’autruches d’Amérique du Sud, de la famille des Rheidae. Les adultes pèsent environ 25 kg et mesurent 1,50 m. Ils possèdent trois doigts à chaque patte. Je les ai découverts dans le parc Torres del Paine.

 

Jours 145 à 154 (30 décembre au 08 janvier) – La Patagonie Chilienne

Arrivée le 29 décembre au soir à Punta Arenas avec le beau temps ! Nos premiers pas en Patagonie …

Nous logeons à l’hôtel Cabo del Hornos en plein centre et nous avons 3 chambres ! Topissime ! Découverte de la ville le lendemain matin et du bord de mer. Nous partons dans l’après midi sur la « Ruta del fin del Mundo » pour Puerto Natales. Effectivement, pendant trois heures, le paysage est quasi désertique ; y vivent sur de grandes étendues  des moutons, des vaches, des flamants roses et des Nandus (sorte de petites autruches).

Le 31 décembre, départ de l’hôtel à 7h40 pour une journée en bateau à la découverte des glaciers Balmaceda (2035 mètres) et Serrano. Petite balade d’une heure pour s’approcher du glacier Serrano. Sur le chemin, nous avons pu observer des icebergs, des loups de mer et une colonie de cormorans. Le midi, nous ferons une escale dans une estancia pour un barbecue à la chilienne. Une magnifique journée avec le beau temps en prime !

Le soir, nous fêterons tranquillement la nouvelle année (avec 4 heures de décalage avec la France) au restaurant de l’hôtel.

Le 1 janvier, dès 9h30, nous retrouvons Alexis, notre guide pour la journée. Nous découvrirons dans un premier temps la grotte du Milodon, animal préhistorique, qui a évidemment aujourd’hui disparu. Puis nous prendrons la direction du Parc Torres del Paine. Nous croiserons des guanacos et des nandus. Nous aurons une belle vision d’ensemble du parc (les trois tours, les cornes, la massif Paine) avant de le parcourir à pied. De plus, la beauté des lacs est exceptionnelle (lagune Amarga, lacs Nordenskjöld, Pehoé) ! Petite balade jusqu’à la cascade Salto Grande avec un peu de culture sur la géologie, la faune et la flore du parc. Arrivée à notre hôtel « le Lago Grey » avec une vue directe sur le glacier Grey ! Très bel établissement et très beau cadre.

Le lendemain, nous quittons l’hôtel pour embarquer sur le bateau Grey III, qui nous déposera ¾ heure plus tard près de notre premier refuge. C’est parti pour notre trek mais nous vous détaillerons celui-ci dans un prochain article !

dsc06714 dsc06723 dsc06734 dsc06759 dsc06777 dsc06789 dsc06814 dsc06815 dsc06818 dsc06822 dsc06826 dsc06831 dsc06839 dsc06843 dsc06846 dsc06848 dsc06868 dsc06874 dsc06880 dsc06884 dsc06893 dsc06895 dsc06897 dsc06904 dsc06910 dsc06913 dsc06915 dsc06917 dsc06919 dsc06936 dsc06942 dsc06945 dsc06951 dsc06953 dsc06954 dsc06963 dsc06983 dsc06984 dsc06994 dsc06995 dsc07006 dsc07007 dsc07019 dsc07020 dsc07023 dsc07027 dsc07032 dsc07038 dsc07041 dsc07047 dsc07059 dsc07061 dsc07066

Le Street Art Ensorcelle Les Chiliens!

Le Street Art passionne les gens depuis toujours. Cela a commencé à New York durant les années 70. Le Chili est représenté avec 2 villes: Santiago et Valparaiso. Nous sommes allés dans ces 2 villes et nous avons pu observer l’importance du street-art au Chili. Santiago est une des capitales mondiales du Street Art. Quant à Valparaiso, une ville ou tous graffeurs digne de ce nom doit passer.

Nous avons été impressionés par le nombre de tags à Valparaiso, de nombreuses maisons en étaient recouvertes, même certains bâtiments publiques en avaient. C’est comme ça depuis la légalisation des tags à Valparaiso.

Il y avait des tags qui veulent dénoncer des choses comme la pauvreté, les inégalités entre les chiliens, le coup d’état de Pinochet. ( voir article: https://365jours-autrement.bzh/le-chili-depuis-son-commencement/ )Ceci est une manière de dénoncer des crimes, il y a aussi d’autres moyens comme les poèmes ou des manifestations.

Les 2 stars chiliennes de cet art sont Inti et Cekis. Inti vit actuellement à Paris quant au 2ème, il vit à New York. Les graffeurs sont un véritable groupe qui est représenté partout au chili. Les 2 graffeurs ont vu leur peinture exposées à Biarritz. Cela prouve le développement de cet art partout dans le monde. De moins en moins de personnes s’y mettent car ce n’est pas légal partout et les graffeurs risquent selon les pays de la prison, « la peine capitale » 😉 ou des amendes à 5 zéros.

Maxime et Jeanne

dsc06110 dsc06124 dsc06103 dsc06101 dsc06109 dsc06097dsc06099

Jours 128 à 132 (13 au 17 décembre) – Valparaiso

Arrivée tardive le 12 décembre au soir. Nous découvrons notre maison, pleine de charme et très bien située dans le quartier Concepcion, mais avec quelques bestioles qui n’ont pas fait l’unanimité ! (petits insectes non identifiés dans les rideaux et les lits…)

Nous profitons des deux jours suivants pour découvrir Valparaiso en prenant notamment un très vieux funiculaire qui nous monte sur une des 42 collines de la ville – le funiculaire Concepcion. L’Art Street est très présent dans toutes les rues ; cela crée une atmosphère particulière… il y a un peu de tout, du tag « moche » à de très belles fresques ! La ville est d’ailleurs tout en contraste comme notre avis sur celle-ci ! On ne peut pas dire que l’on n’a pas aimé mais on n’a pas craqué sur Valparaiso malgré ses nombreuses maisons colorées.

Le 15 décembre, nous nous sommes baladés dans la région Sud de Valparaiso, à travers les vignobles pour finir par la visite d’une des maisons de Pablo Neruda : celle de l’Isla Negra. Très beau point de vue sur le Pacifique et belle visite. Les pélicans sont toujours présents mais gris !

Le lendemain, direction Vina del Mar, station balnéaire,  pour profiter de la plage. Maxime et Jeanne ont rivalisé avec les bodybuilders chiliens sur les différents agrès ! (A droite sur la photo !) Les plus courageux, les deux mêmes, se sont même baignés !

Le 17 décembre, départ de l’aéroport de Santiago, pour l’aéroport de Temuco avec pour destination finale, Pucon !

dsc06084 dsc06086 dsc06089 dsc06094 dsc06096 dsc06097 dsc06098 dsc06099 dsc06100 dsc06107 dsc06109 dsc06116 dsc06119 dsc06120 dsc06122 dsc06123 dsc06131 dsc06143 dsc06144 dsc06147 dsc06150 dsc06151 dsc06154 dsc06164dsc06169dsc06172dsc06173dsc06177dsc06184

Le Chili depuis son commencement …

Au commencement, le Chili était habité par des populations indigènes. Le Nord du Chili était sous influence des Incas dont l’empire allait du Nord du Chili jusqu’au Mexique. Vers 1540, les Espagnols envahissent le Chili pour se procurer les richesses du pays (or et argent). Le Chili restera une colonie espagnole jusqu’en 1818.

A la suite de la révolution française, les Chiliens ont eu eux aussi envie de leur liberté et d’une démocratie.Ils mirent alors fin au règne des espagnols. Le pouvoir est alors pris par la haute bourgeoisie. Globalement, ce sont 14 familles qui contrôlent économiquement et financièrement le Chili, et ce jusqu’à aujourd’hui encore. Pour les gens du peuple, la démocratie n’avait pas beaucoup changé leur vie.

De 1879 à 1884 s’est déroulée la Guerre du Pacifique (guerre navale) où le Chili a battu le Pérou et la Bolivie afin d’étendre son territoire et de récupérer les terres du Nord où se trouvent les mines de cuivre et de lithium. Cela reste toujours un sujet sensible entre les 3 pays.

En 1970, Salvador Allende devient le premier président de gauche élu démocratiquement. Des réformes sociales sont mises en place pour améliorer la vie des Chiliens. Il souhaite de plus nationaliser les mines de cuivre afin de financer ses projets sociaux. Il faut dire que ces mines de cuivre étaient exploitées par des sociétés nord-américaines privées et qu’une partie des bénéfices était reversée aux 14 familles. La plupart des richesses exploitées ne reviennent pas au pays !

Le 11 septembre 1973, sous l’influence du président américain Nixon et avec l’aide de la CIA, les militaires renversent le gouvernement de Salvadore Allende et installent au pouvoir le dictateur Augusto Pinochet. En effet, les américains voulaient continuer à gagner beaucoup d’argent avec l’exploitation du cuivre. Le Chili a alors vécu de 1973 à 1990 des années de dictature avec la torture, l’emprisonnement, les meurtres et l’exil forcé de ceux qui osaient exprimer leurs idées. Pendant la dictature, Augusto Pinochet a organisé des référendums truqués.

En 1989, suite à la chute du Mur de Berlin et la fin de la Guerre Froide, le maintien au pouvoir de Pinochet devient compliqué. Sous l’influence de Bill Clinton, il organise un nouveau référendum où le « Non » va l’emporter. Il quitte donc le pouvoir.Un accord « forçé » est trouvé entre les Etats-Unis et  le Chili, qui fait que le Chili ne pourra récupérer que 30% de la richesse de l’exploitation du Cuivre afin d’améliorer la vie des Chiliens. Cela est même écrit dans la constitution chilienne ! Augusto Pinochet ne sera jamais jugé pour ses crimes car il est mort en 2006 avant la tenue d’un possible procès!

Aujourd’hui, le Chili est le premier producteur mondial de cuivre, de lithium et de saumon. La présidente actuelle est Michelle Bachelet.

Ecrit par Jeanne et Erwan, son papa !

Les évadés d’Alcatraz.

L’île d’Alcatraz, en anglais « Alcatraz Island » est une île située dans la baie de San Francisco, à 2,4 km de la côte de San Francisco, en Californie, dans l’ouest des Etats-Unis. Elle fut nommée ainsi par les espagnols car l’île était habitée par des pélicans (alcatraces en espagnol ancien).

Cette île servit de forteresse militaire pendant plus de cinquante ans (1850 à 1909), puis de prison militaire  (1909 à 1933) et enfin de prison fédérale de haute sécuité (1933 à 1963).

La devise d’Alcatraz est : « si tu ne respectes pas les règles, tu vas en prison. Si tu ne respectes pas les règles de la prison, tu vas à Alcatraz ».

Alcatraz a accueilli les prisonniers les plus dangereux et les plus célèbres du pays : Al Capone (surnommé « scarface »), Henri Young, Alvin Karpis (« Creepy Karpis »), Robert Stroud (« Birdman of Alcatraz »), George Kelly Barnes (« Machine Gun Kelly » ou « Pop Gun Kelly »), Waxey Gordon (« Waxey »), Frank Morris…

Pendant les 29 ans d’ouverture de la prison, 36 prisonniers ont essayé de s’évader lors de 14 tentatives différentes. Parmi ces 36 prisonniers, on sait que 23 furent rattrapés, 6 furent tués, 3 se sont enfuits par la mer et ne furent jamais retrouvés…

Plusieurs films ont été tournés à Alcatraz comme: Le Prisonnier d’Alcatraz, L’Evadé d’Alcatraz, The Rock…

Aujourd’hui, Alcatraz est devenu un site touristique et plus d’ un million de personne le visite chaque année. La visite m’a permis de me rendre compte des conditions de vie des prisonniers. Ce fut très instructif!

dsc05321 dsc05311 dsc05309 dsc05307

dsc05255 dsc05254

Séquoias GEANTS!!!

Nous avons vu des séquoias aux Etat-Unis, dans le Séquoia National Park. Les séquoias sont de grands arbres de la famille des Taxodiacées.

Le plus grand des séquoias que nous avons vu est le  » General Sherman Tree « , qui mesure 83 mètres. Le diamètre à la base de l’arbre est de 11 mètres. A 54 mètres de hauteur, le diamètre est de 4,2 mètres, et la plus grosse branche fait 2 mètres de diamètre. Il pèse 1,3 tonne, fait 31 mètres de circonférence. Il a 2 200 ans,  le volume de son tronc  est de 1 487 mètres cube ce qui lui vaut d’être le plus grand arbre au monde. Il ne grandit plus en hauteur car sa cime est morte, il continue cependant de grossir.

Un autre grand séquoia connu « the President » se trouve dans le même parc. Ce séquoia mesure 73 mètres de haut, 9 mètres de diamètre à la base de l’arbre. Il est âgé de 3 200 ans. Ses branches supportent plus de 2 milliards d’épines, plus que tout arbre au monde. Aujourd’hui le Président continue encore de grandir. Pour le photographier, il a fallu 32 jours et il a  fallu regrouper 126 photos différentes pour réussir à le reconstituer en entier.

Les feux de forêts ont un rôle important dans le développement et la croissance des séquoias (destructions des autres végétaux alors que le séquoia résiste grâce à son écorce, la composition de la terre est modifiée…)

dsc05145 dsc05141 dsc05149 dsc05162 dsc05146

 

Grand Canyon!!!

Le Grand Canyon, en anglais Grand Canyon, en hopi Ongtupqa, en yavapai Wi:kaʼi:la, est un canyon des États-Unis situé dans le Nord-Ouest de l’Arizona.

Le Grand Canyon  a été créé il y a quelques millions d’années par le fleuve Colorado dans le plateau du même nom. Le Grand Canyon s’étend sur 450 km, il est large de 5 à 30 km selon les endroits. Sa profondeur est de 1300 m environ, sa profondeur maximum est de 2000 m. Il est composé de roches sédimentaires et volcaniques.

Fondé en 1919, le Parc National du Grand Canyon occupe un territoire de 4927 km². Plus de 5 millions et demi de personnes visitent le Grand Canyon chaque année. Cette année, nous en faisions partie!!!

Il y a longtemps, le Grand Canyon était habité par une tribu indienne nommée, les Anasazis. Les espagnols sont les premiers hommes blancs à pénétrer sur ce territoire. La première descente du Grand Canyon fut effectuée de septembre à novembre 1938.

Au début du XXème siècle, la région se développe et le Grand Canyon est de plus en plus fréquenté, notamment par les chasseurs. Le premier hôtel est construit peu après 1901.

Depuis 1979, le Grand Canyon fait partie du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

dsc04848dsc04850dsc04880dsc04874

Thanksgiving!!!

Thanksgiving est une fête célébrée aux Etat-Unis le quatrième jeudi de novembre.

En 1620, une centaine de dissidents anglais débarquèrent du Mayflower, dans la baie de Plymouth au Massachussets. Mais les débuts de colonisation furent difficiles et la moitié des arrivants périrent du scorbut.

Les survivants furent sauvés par un autochtone nommé Squanto et sa tribu. La tribu leur offrit de la nourriture, leur apprit à chasser, à pêcher et à cultiver du maïs.

Afin de célébrer la première récolte en 1621, les colons organisèrent un repas pour remercier la tribu. Durant ce repas, des dindes et des pigeons furent offerts.

Les colons firent une célébration encore plus grande en 1623.

Le 29 juin 1671, Charlestown tint le premier Thanksgiving décrété par une administration publique. 

La première proclamation nationale de Thanksgiving par le congrès continental eut lieu en 1777.

En tant que président, le 3 octobre 1789, George Washington créa le premier Thanksgiving Day décrété par le gouvernement national des Etats-Unis d’Amérique.

En 1939, Roosevelt proposa que la journée nationale de Thanksgiving soit le quatrième jeudi de novembre.

Cette année, Thanksgiving était le 25 novembre. Nous étions à San Francisco . Ce jour là, tout le monde nous souhaitait un   » Happy Thanksgiving! « . A Thanksgiving, il n’y avait personne dans la rue, car tout le monde s’était réuni en famille et tous les magasins étaient fermés. Pendant leur repas, ils mangent de la dinde. Le lendemain, le vendredi 26 Novembre, il y avait le  « black friday », jour de soldes dans les magasins.

La mairie de San Francisco

dsc05208

 

 

 

 

 

 

 

Vue de San Francisco avec le Golden Gate

dsc05221

 

 

 

 

 

 

 

Dindes sur la route de Zion Park

dsc04836

Unités de mesure!!!

Aux Etats-Unis les unités de mesure son différentes de celles que l’on utilise en France!!!

Les degrés Celsius deviennent des degrés Fahrenheit (°F). Les degrés Fahrenheit sont des unités de mesure de la température. T(°F)=1,8 × T(°C) + 32. Exemple: 19°C = 66,2 °F

Sur la route les distances sont indiquées en Miles et non en Kilomètres. 1 Mile=1,609 km. La distance entre New York et Chicago est de 790 miles soit 1271 km. Les hauteurs son indiqués en feet et en pouces. Un foot=12 pouces, un mètre=3,3 feet. Aujourd’hui, nous sommes montés en haut du Twin sisters Peak à 11 428 feet ou 3 483 m.

Sur les bouteilles la contenance est indiquée en fluide once (FL OZ) et non litre. Une bouteille de jus d’orange contient 59 FL OZ ce qui est équivalent à 1,75 L. On achète l’essence en gallons et non en litres. 1 gallon=3,785 litres. L’essence est beaucoup moins chère ici qu’en France, le prix varie selon les Etats.

Si l’on vous demande votre poids vous répondrez en livres (pounds ou lbs en anglais). 1 pound = 0,4536 kg. Si vous pesez 35 kg cela sera égal à 77,16 pounds.

Difficile de s’y retrouver !!!

dsc04736

dsc04769

Les monuments des Etats-Unis!!!

Depuis que nous sommes arrivés aux Etats-Unis, nous avons vu plusieurs monuments connus dans le monde entier.

La Maison Blanche se situe à Washington, elle a été construite entre 1792 et 1800. La Maison Blanche est la résidence officielle et le bureau de tous les les présidents des Etats-Unis depuis 1800. Aujourd’hui son actuel résident est Obama Barack,  44ème président des Etats-Unis.

Le Capitole des Etats-Unis se situe à Washington, il a été construit de 1793 à 1812. Ce bâtiment sert de siège au Congrès, l’équivalent du parlement en France.

La Statue de la Liberté se situe à New York, sur l’île de Liberty Island. Elle mesure 92,99 m de hauteur ( socle + statue ), elle pèse 225 tonnes et est en cuivre. Elle fut construite en France et offerte par le peuple français pour les cents ans de l’indépendance des Etats-Unis en signe d’amitié. Elle a été créée par un sculpteur français, Auguste Bartholdi qui a fait appel à l’ingénieur Gustave Eiffel. La Statue de la Liberté fait partie de la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1984. Elle est le symbole des Etats-Unis et de la Liberté.

La Cloud Gate se trouve à Chicago, cette sculpture a été construite entre 2004 et 2006. Elle a été créée par l’artiste britannique Anish Kapoor. Cette sculpture haute de 10 m, en acier, est surnommée  » the bean » ( le haricot ) en raison de sa forme. Elle déforme l’image des spectateurs par réverbérations.

Sans oublier le Nike store!!!

dsc02742 dsc02714 dsc02827 dsc03211 dsc03170dsc03720dsc03714