17 au 19 août – Chamonix – Les débuts en Parapente

Nadège et Erwan avaient dans leur jeune temps (il y a plus de 20 ans) pratiqué deux stages de parapente. Profitant de cet environnement exceptionnel, nous avons décidé d’inscrire toute la famille à un stage d’initiation de parapente pendant 5 jours. Les 3 premiers jours permettent d’apprendre à gonfler la voile et à se diriger avec afin d’effectuer un bon décollage. Les 2 autres jours sont dédiés aux vols en solo, guidés par radio. (mais on vous expliquera tout dans un autre post)

Les 3 premiers jours, nous avons (un peu, beaucoup pour certains…) galéré à gonfler notre voile, la diriger et courir avec. Les après-midis, nous avons quelques heures théoriques sur l’aérologie, les approches d’atterrissage, la météorologie, le matériel… Globalement, au bout de 3 jours, nous y sommes tous arrivés, avec une mention spéciale pour Jeanne qui s’est très bien débrouillée et Nadège qui est devenue une « schtroumpfette », avec plein de bleus partout …

Et là quelques vidéos pour le plaisir !

Tout d’abord Jeanne ..

Et maintenant Maxime …

Puis Simon …

Ensuite, Nadège …

Et enfin, Erwan …

Et enfin, pour le fun… Pas simple quand les voiles s’entrechoquent! Pendant qu’on s’entraîne au sol, spectacle assuré au-dessus de nos têtes!

15 août – Chamonix – Le Balcon Nord

« Lors d’un séjour en Haute-Savoie, la randonnée au Balcon Nord est sans doute celle qui laissera les souvenirs les plus inoubliables. En effet, le décor magique de la haute montagne au cœur du massif du Mont Blanc s’offre à la majorité des randonneurs.  Mer de Glace, Aiguilles Rouges, Aiguille du Midi figurent parmi les splendeurs à observer depuis le sentier majestueux du Balcon Nord. » Il n’en faut pas plus pour nous convaincre!

Difficulté : Difficile
Altitude : 2198 m au Signal Forbes, 2299 m au Lac Bleu
Temps de montée : 5h30 de montée
Descente : 2 h 30 depuis le Lac Bleu
Dénivelé cumulé : 1550 m
Trajet aller-retour : 16,4 km

Sans Lucille qui décide de rester faire la grasse matinée, nous nous levons tous les cinq à 6h et débutons notre randonnée vers 7h30. Nous montons depuis la gare du train de Montenvers au centre de Chamonix jusqu’à son terminus à travers la forêt en passant par le chalet de Caillet. Nous aurons un aperçu de la mer de glace qui fait malheureusement grise mine … et nous en connaissons bien évidemment la raison …

Après avoir atteint le Signal de Forbes à 2198m, nous utilisons le Balcon nord pour relier le Plan de l’Aiguille, station intermédiaire du téléphérique de l’Aiguille du midi. Nous pourrons admirer le Mont Blanc et les glaciers autour. Splendide!

Après une balade jusqu’au Lac Bleu, nous redescendons jusqu’au Centre de Chamonix après 2h30 de marche. Un peu longue la descente et plein les pattes puisque nous aurons marché en fait un peu plus de 9h et parcouru 20 kms. Belle balade !!!

En fin d’après midi, repos de rigueur puis nous admirons le coucher de soleil sur le Mont Blanc depuis l’appartement…

12 au 14 août – Chamonix – Randonnée glaciaire

Le mercredi 12 août, Simon et Lucille nous rejoignent sur Chamonix tandis que Jeanne a rejoint son club d’escalade (qui était en camp à Contamines Montjoie) pour une journée d’escalade en extérieur. A souligner la très belle performance de Simon le samedi 08 août sur le trail de Morzine-Avoriaz de 50 kilomètres avec 3900 mètres de dénivelé positif où après 8h37m19s de course, il termine 61ème sur 320 participants.

Nous avons grand plaisir à retrouver tout la petite famille car le lendemain, nous avons réservé un guide de haute montagne pour effectuer une randonnée sur un glacier. En fin d’après midi, nous allons chercher au magasin de sports les crampons et les chaussures d’alpinisme.

Le jeudi 13, nous nous levons de bon matin, à 5h, car nous avons rendez-vous avec notre guide, Laurent Miston, devant le tunnel du Mont-Blanc. Il nous emmène du côté italien pour prendre le Skyway (l’équivalent du téléphérique de l’Aiguille du Midi), qui atteint les 3466 mètres. Les nuages sont présents mais, même pas peur, la météo dit que cela devrait se dégager alors …

Nous nous équipons au Rifugio Torino et nous entamons notre périple dans les nuages pour le col d’Entrèves.

Et là, cela se gâte fortement !… Après 20 minutes de marche dans le brouillard, la pluie s’invite lors de notre balade (je dirais même s’incruste et on ne l’avait pas invitée) et son copain l’orage est aussi là, et c’est beaucoup moins drôle … Nous décidons de rebrousser chemin à vitesse grand V. Un éclair nous frôle et la cadence s’accélère. Nous arrivons au refuge frigorifiés, trempés, et très frustrés… Nous décidons de prendre notre mal en patience devant un thé ou un chocolat viennois.

Et là, le miracle se produit (Alléluia ! ). Notre guide (fort sympathique) nous propose de tenter une sortie bien que le temps ne soit pas génial mais on décide d’y aller tout de même. Show must go on !!! Et quel spectacle !

Nous nous rééquipons et c’est parti pour 2h de randonnée sur le glacier. Nous devions aller au col d’Entrèves mais nous nous baladerons sur le glacier de la Vierge (non prédestiné pour cette journée) jusqu’au col de Rochefort et les Aiguilles Marbrées. C’est magnifique ! Des panoramas à couper le souffle et des sensations uniques !!!! Un vrai bonheur.

Nous nous arrêtons pour pique niquer au pied du col de Rochefort. Après un repas frugal mais très apprécié, une petite rasade de Génépi fait maison pour tout le monde (ou presque) n’est pas de refus !

Nous retrouvons le refuge vers 14h et nous sommes ravis de cette journée !

Nous reprenons le chemin du skyway que nous visiterons, nous pourrons admirer depuis l’observatoire 360° tout le panorama sur le Mont Blanc et la Vallée Blanche.

Une petite vidéo qui vous fera peut être ressentir notre coup de coeur et vous donnera envie de vous lancer dans l’aventure glaciaire …

Après toutes ces émotions, le vendredi 14 août, journée repos et balade à Chamonix pour quelques emplettes.

11 août – Chamonix – Col de Bérard

Pour cette randonnée, nous avons pris les conseils de nos amis, les Beaufreton, qui ont vécu à Chamonix il y a fort, fort longtemps … Un grand merci !

Nous randonnons au départ de la vallée de Vallorcine, le but étant d’atteindre le Col de Bérard. Nous débutons par une vue sur la cascade de Bérard puis nous empruntons un sentier jusqu’au refuge de Bérard où nous prenons une petite collation bien méritée (la prochaine fois, nous penserons à amener les croissants aux gardiens du refuge !). Le sentier depuis le refuge de Bérard jusqu’au col de Bérard n’étant pas balisé, nous ne pouvons atteindre le col de Bérard mais nous avons pu approcher le glacier de Bérard. La montée jusqu’au glacier était très raide et nous avons dû la monter aidés de nos mains (voir les photos de nos demoiselles …). Des efforts récompensés par de magnifiques panoramas tout le long du parcours!

Difficulté : Moyenne – Difficile
Altitude : 2500 m au Col de Bérard
Temps de montée : 4h00
Descente : 2h30
Dénivelé cumulé : 1100 m
Trajet aller-retour : 14,5 km

10 août – Chamonix – Peclerey

Pour cette journée, nous allons randonner sur la Montagne de Peclerey. Coincée entre les Glaciers du Tour et d’Argentière, la Montagne de Peclerey, dont le toponyme désignerait un rocher éboulé, figure comme un immense belvédère sur le massif des Aiguilles Rouges et le Grand Balcon Nord de Chamonix. Sans difficulté, l’itinéraire décrit une boucle qui permet d’admirer le Glacier du Tour dans un premier temps, puis toute la vallée de Chamonix une fois arrivés à l’abri du Peclerey sur la Tête du Grand Chantet.

Difficulté : Moyenne
Altitude : 1967 m à la Tête du Grand Chantet
Temps de montée : 1 h 30
Descente : 1 h 20
Dénivelé cumulé : 630 m
Trajet aller-retour : 9,2 km

C’est une belle randonnée sans difficulté particulière mais avec de beaux points de vue. Nadège retrouvera le bonheur de voir des glaciers ! Attention à l’homme à la veste orange qui guette ceux qui osent braver l’interdiction de jeter le trognon de pomme dans la nature … Jeanne en a fait l’expérience !
Avec un lever un peu plus tardif vers 7h, nous avons mis 3h30 pour réaliser la balade. Les bonnes habitudes se prenant vite, la petite sieste l’après midi est de rigueur.

09 août – Chamonix – Lac Blanc

Nous arrivons le 08 août au soir à Chamonix et nous prenons possession de notre maison aux Praz de Chamonix, à 20 minutes à pied du centre ville de Chamonix, avec une vue magnifique sur le Mont Blanc depuis la pièce de vie ou la terrasse. Très bon choix !

Attention, nous vous prévenons que ce seront des vacances sportives !
Le dimanche 09 août, lever 6h … oui, oui, vous avez bien lu (on adore !). Comme il fait un temps de rêve, (et que la météo annonce une semaine moyenne en termes de temps, mais en fait, cela changeait tous les jours …), nous avons décidé de randonner pour atteindre le lac Blanc en effectuant une boucle partant de Tré-le-Champ et en revenant par le Col des Montets.

Nous nous sommes inspirés des 5 plus belles randonnées décrites par Pierre Alexandre, photographe, dont voici le site : https://www.randos-montblanc.com/blog/les-5-plus-belles-randonnees-de-la-vallee-de-chamonix.html – Un descriptif précis des randonnées avec toutes les informations utiles est bien fait et mis à disposition.

Randonnée incontournable de la Vallée de Chamonix, le Lac Blanc offre un panorama inoubliable sur la Chaine du Mont Blanc.

Difficulté : Moyenne – Difficile 
Altitude : 2352 m
Temps de montée : 3 h 00 – Descente : 2h30
Dénivelé cumulé : 990 m
Trajet aller-retour :  11,1 km

C’est effectivement une très belle randonnée avec des panoramas magiques sur la Mont Blanc et sur tout le Balcon Nord de la Vallée de Chamonix. Pour notre part, nous avons mis 5h30 en prenant notre temps pour admirer les superbes vues et en tenant compte du retour au parking. Quelques passages sympas par des échelles, et un véritable coup de coeur pour ces paysages grandioses. Nous vous laissons admirer les photos.

Après un bon repas et une petite sieste réparatrice, nous nous baladons dans Chamonix et nous sommes surpris par la taille de la ville et les nombreux magasins de sports.

07&08 août – Annecy

Deuxième halte de notre périple : la Ville d’Annecy. Nous arrivons en milieu d’après midi et nous découvrons la très jolie ville du Vieux-Annecy, avec ses canaux et ses ruelles.

Nous longerons ensuite le lac jusqu’à la plage des Marquisats où nous prendrons un petit bain avant de nous sustenter au restaurant « Le Chalet » d’une merveilleuse tartiflette pour les 3 plus gourmands (les mêmes courageux qui se sont baignés) et un exquis risotto pour la dernière.
Le lendemain nous retrouverons pour déjeuner chez nos amis Elisabeth, Vincent et leurs deux enfants qui habitent à Seynod à quelques kilomètres d’Annecy.

05 au 06 août 2020 – Bourges

Sur le chemin des vacances, pour atteindre notre but « ultime » Chamonix, nous avons décidé de prendre notre temps et de faire deux haltes : la première à Bourges (destination qui à priori ne fait pas rêver et où ne nous viendrait pas à l’idée d’y passer des vacances) et la seconde à Annecy (qui vend un peu plus de rêves …).
Tout d’abord un peu de culture :
Ville d’art et d’histoire, Bourges est fière de ses monuments comme le palais Jacques Coeur ou la cathédrale Saint-Etienne – classée au patrimoine mondial de l’UNESCO – de ses rues anciennes et de ses maisons à colombages.
Ville de culture, Bourges est très attachée à sa Maison de la Culture, la première créée en France, et à son festival « Le Printemps de Bourges », créé en 1977.
Préfecture du département du Cher (18), et troisième ville de la région Centre, Bourges compte 66 500 habitants appelés Berruyers.

Arrivés vers 16h à Bourges, nous découvrons notre appartement situé à 10 minutes à pied du centre ville. Nous décidons de découvrir la ville en passant tout d’abord par les marais où poussent légumes et fleurs dans de nombreux jardins.

Nous déambulerons dans la ville pour admirer les maisons à colombages, la cathédrale Saint Etienne, ainsi que le Palais Jacques Coeur.
Petite histoire de ce marchand : Jacques Cœur était un marchand français, négociant, banquier et armateur. Il fut le premier Français à établir et entretenir des relations commerciales suivies avec les pays du Levant. En 1439, Charles VII le nomme Grand Argentier du royaume de France. Après avoir amassé une fortune considérable, sa réussite éclatante l’amène à la disgrâce : en invoquant diverses accusations, ses rivaux et ses nombreux débiteurs, dont le roi, provoquent sa chute en 1451.

A la tombée du jour, une animation « Les Nuits Lumières » permet aux passants de découvrir des projections sur 5 bâtiments notables de la ville. Le parcours est bien identifié par des lanternes bleues tout au long des rues et l’ours « Ursine » nous transporte d’un lieu à l’autre.

Le lendemain, nous nous promenons dans les nombreux parcs de la ville, puis visiterons l’intérieur de la Cathédrale Saint Etienne et enfin rentrerons par la Trouée Verte, chemin verdoyant qui relie le lac d’Auron au Centre Ville.

La Ville de Bourges nous a surpris par son charme médiéval et la richesse culturelle et historique de son Centre ville compte tenu de la taille de la ville. Nous avons eu plaisir à y passer deux jours pour débuter nos vacances …