18 février 2019 – La Mer Morte et la route du Roi

Après une nuit somptueuse, nous nous levons à l’aube (pas trop quand même, vers 8h00 …) car nous voulons profiter de nouveau d’une petite baignade dans la Mer Morte ! Nous nous enduisons d’une glaise qui rend la peau douce … (trop mignon !) et nous nous laissons flotter dans une sérénité des plus totales ! De retour à l’hôtel, nous prenons un petit déjeuner gargantuesque qui nous servira de déjeuner. On a adoré les pancakes !

Sur le trajet de notre hôtel jusqu’au site de Pétra, nous emprunterons pendant 5 h la route du Roi. Nous commencerons par la route panoramique de la mer morte (Dead Sea Pkwy) pour rejoindre Dhiban où nous aurons de magnifiques points de vue sur la mer morte, puis nous ferons une halte pour observer le Wadi Mujib, le « Grand Canyon » jordanien.

Puis nous nous arrêterons au château de Kerak où un guide local nous fera une visite éclair du site. En fait, Nadège était contente car nous avons pu ainsi photographier un « autochtone » avec le foulard rouge et blanc jordanien. La forteresse légendaire (construction en 1142) qui domine la ville a vu se succéder les batailles entre les croisés (francs) et les armées musulmanes de Saladin. Aujourd’hui l’un des plus célèbres châteaux croisés, il n’était alors que l’une des nombreuses forteresses de la longue ligne fortifiée par les Francs, qui s’étendait d’Aqaba, au sud, jusqu’à la Turquie au nord.

Nous continuerons ensuite vers le château de Shobak. Sur la route, après les 23°C de la région de la mer morte, la neige et le vent s’invitent sur notre chemin. Visibilité difficile et petit stress ! Sur la route, de nombreux villages qui présentent peu d’intérêt (comme la plupart des villes de Jordanie) hormis les boucheries, où nous pouvons voir toutes les parties d’une vache découpée … Top!

Nous arriverons trop tard pour la visite du château de Shobak, que nous n’apercevrons que de l’extérieur. Nous arriverons en fin de soirée à notre hôtel dans la ville de Wadi Musa, proche de l’entrée du site de Pétra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *