Jours 254 à 260 (18 au 24 avril) – Safari à Corbett Tiger et Hindouisme à Rishikesh

Le 18 avril, nous roulons vers La Corbett Tiger Reserve (Cette réserve  de 1320 km² devint le premier parc national du pays en 1936). Les six heures de route seront un peu longues … mais nous arriverons dans un hôtel agréable. En début d’après midi, nous partons pour notre premier safari en jeep. Nous verrons de nombreux cervidés (dont un cerf « hipster » !), des paons, de multiples singes et aurons la chance de croiser un éléphant sauvage !

Le lendemain, lever à 5h (cela commence à tirer dur …) pour un deuxième safari. Cela valait le coup de se lever tôt car nous verrons un troupeau de 7 éléphants sauvages avec un éléphanteau. Malgré la persévérance de notre guide, nous ne verrons malheureusement pas de tigres, mais seulement leurs empreintes. C’était sympa !

Et c’est encore 6h de route qui nous attendent pour rejoindre Haridwar. Nous arrivons en fin d’après-midi pour assister à la cérémonie Ganga Aarti (adoration du fleuve). Nous étions un peu (beaucoup) perdus au milieu de tous ces hindous venus se purifier dans le Gange. Haridwar est en effet un haut lieu de pèlerinage. Erwan n’a pu résister (contre sa volonté) à se faire « décorer » le front d’un point rouge (difficile à enlever !). En tout cas, cela a beaucoup fait rire un jeune couple d’indiens qui de plus, a vu fuir les 4 autres membres de la famille qui ne voulaient pas subir le même sort ! La ville d’Haridwar est d’une grande pauvreté et en travaux partout ! Un sacré bazar ! Notre hôtel quant à lui n’était pas bien terrible … (à l’image de la ville !) Pour le repas, nous devenons végétariens, régime imposé par la loi dans cet état le long du Gange ! Alors que nous trouvions que nous mangions bien en Inde (malgré un peu beaucoup de poulet-riz), nous allons devoir nous adapter à cette nouvelle cuisine. (surtout pour Nadège et Jeanne …)

Le 20 avril, avant de prendre la route pour Rishikesh, nous allons visiter le temple Mansa Devi. Après 20 minutes de marche pour traverser la ville (c’est le « maximum » que nous pouvons supporter compte tenu du concert de klaxons et des sollicitations permanentes !), nous prenons la télécabine pour rejoindre le temple. Quelle effervescence ! Après avoir laissé nos chaussures à l’entrée, nous sommes entraînés à la queue leu leu dans différentes niches qui hébergent les différentes statues de dieux.(et il y en a beaucoup !). Dans chacune d’elles, on vous marque le front d’une couleur différente, on vous tape le dos et la tête, et surtout on vous demande une offrande (monnaie trébuchante) et ce avec une certaine insistance ! (on nous a bien fait remarquer au début que nous n’étions pas assez généreux …). Au bout du deuxième dieu, on avait bien compris le système et nous nous sommes débrouillés pour nous éclipser. C’était intéressant de découvrir ces rites hindous mais presque oppressant de part l’agitation ambiante.

Nous sommes à 1h de Rishikesh où nous découvrons un havre de paix. Nous avions prévu de nous poser quelques jours dans cette ville réputée comme le haut lieu du yoga. Nous ne pensions pas autant apprécier cette pause, qui va nous faire un grand bien après un programme très chargé tant en découvertes qu’en émotions !

Nous en profiterons pour découvrir la ville, nous balader le long du Gange, voir de nouveau la cérémonie Ganga Aarti (présente tout le long du fleuve), profiter du confort de l’hôtel et nous remettre de quelques problèmes digestifs.

Le 23 avril, nous découvrirons deux ponts supendus, Laxman Jhula et Ram Jhula, qui enjambent le Gange. Nous profiterons de beaux panoramas ! Nous déjeunerons au café « Little Buddha » où nous mangerons des pizzas et surtout des crêpes au nutella pour le plus grand bonheur de tous !

Le 24 avril, direction Haridwar pour prendre le train pendant 8 heures pour rejoindre Amristar et son célèbre temple d’Or !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *