Jour 295 à 300 (29 mai au 03 juin) – Ipoh, et l’enfer vert de la jungle !

Nous arrivons à Ipoh le 28 mai dans l’après-midi. Ipoh est une ville importante dans l’état du Perak (700 000 habitants). L’appartement est bien agencé au 16ème étage d’un immeuble dans le centre de la ville. Pour les courses, les supermarchés sont loin de proposer les produits que nous avons l’habitude de trouver ailleurs : pas de viande, peu de légumes … bon, on va se débrouiller quand même ….

Nous visiterons la ville le lendemain où l’on note une influence chinoise importante. Le tour sera très rapide parce qu’il n’y a pas grand-chose à voir (Mairie, Gare, Clock Tower et Mosquée).

Le 30 mai, nous partons à 6h30 pour découvrir les Cameron Highlands, réputées pour leurs randonnées. … on ne sera pas déçu et on se demandera dans quoi nous nous sommes embarqués ?!

En effet, nous avons choisi le « Brinchang Barat Trail », plus connu sous le nom de  Jungle Trail n°1. Après avoir mis presque 1h à trouver le début du trail (on a demandé à plusieurs autochtones et après plusieurs essais, nous avons réussi à trouver la petite entrée !), nous nous retrouvons en pleine jungle ! La montée jusqu’au sommet (2000 mètres) se passera plutôt bien … un peu raide, quelques passages sensibles mais ça allait (1.30 heure environ). La deuxième partie va s’avérer beaucoup, beaucoup plus difficile. Le terrain est boueux et glissant, quasiment pas praticable à certains endroits, des cours d’eau à traverser, des troncs d’arbres à enjamber…  Il y aura plusieurs chutes, heureusement sans conséquences. Après 2 h dans cet enfer vert, et avec un bonheur immense, nous arrivons près de la route où nous apercevons le panneau « Congratulations » qui signifie la fin de la galère! Vous pourrez admirer l’état de nos vêtements, surtout Erwan ! Il nous restera tout de même encore plus de 2h pour retourner à notre voiture … mais des malaisiens (très gentils), qui ont eu pitié de nous, nous ont pris par deux fois en stop à l’arrière de leur pick up pour nous ramener à bon port !

En descendant, nous pourrons observer de nombreuses serres (légumes et fraises), ainsi que des plantations de thé et nous en profiterons pour acheter des fraises. Gourmandise bien méritée !

Après une bonne nuit réparatrice, nous visiterons les alentours d’Ipoh. Il y de nombreux temples grottes creusés dans les falaises. Nous en visiterons un ; à noter que l’on ne reconnaît  plus grand-chose des grottes qui ont été peintes. Ensuite, nous nous baladerons dans la grotte de Gua Tempurung, plus grande grotte calcaire de Malaisie, constituée de 5 dômes. Plutôt sympa et très différent des grottes que l’on connaît. Ce ne sont pas des grottes souterraines et la température reste haute ! Puis, nous nous dirigerons vers le château de Kellie, petite folie d’un écossais, riche propriétaire de plantations d’hévéas, qui est mort avant la fin des travaux en 1926. Amoureux de l’Inde, tous les matériaux et les ouvriers venaient de là-bas. Journée tranquille.

Le 01 juin, nous partons pour la parc national Royal Belum, sur l’île de Pulau Banding. Sur la route, nous nous arrêterons à Taiping, ancienne ville coloniale, qui ne nous a pas vraiment charmés, hormis ses « Lake Gardens ».

L’hôtel que nous avons eu beaucoup de mal à réserver est splendide avec une magnifique vue sur la jungle et le lac (celui-ci est artificiel). Nous profiterons de la piscine à débordement.

Le lendemain, nous partirons en bateau à la découverte de la jungle accompagné d’un guide prénommé Omar. Nous ferons tout d’abord une petite randonnée (bien plus praticable …), puis  nous nous arrêterons dans un village indigène Orang Asli Village où vivent  17 familles (105 personnes). C’est assez déstabilisant de découvrir leurs conditions de vie …. Plus que simples ! Ensuite, on profitera des Sungai Ruok Waterfall pour pique-niquer et pour se baigner (enfin que Erwan ,qui se fera grignoter les pieds par les petits poissons …sympa !) Nous terminerons par l’observation de bulbes de rafflésies. Ces fleurs mettent 2 à 3 ans avant de se former à partir des lianes d’arbres, puis plusieurs semaines avant de s’ouvrir, et restent ouvertes 5 jours. Ce sont de très grandes fleurs qui ont une odeur de « vomi » !

Les sangsues, quant à elles, vont venir à nous et « bisouter » Jeanne ! impressionnant à voir ! Ce sont des sortes de petits vers qui repèrent l’odeur humaine, bondissent ou rampent jusqu’à s’accrocher sur la peau. Ils pompent  alors le sang humain, et grossissent énormément. De vrais vampires !

C’était une  belle journée  avant notre départ le lendemain pour l’île de Penang, à 2h30 de route.

 

3 Replies to “Jour 295 à 300 (29 mai au 03 juin) – Ipoh, et l’enfer vert de la jungle !”

  1. Monique George

    Bonjour à tous,

    Comment avez-vous fait pour vous approcher de la rafflesia pour prendre la photo? Il parait que cela sent extrêmement mauvais!

    Monique et Sophie

    Reply
  2. Pap et mam

    OK on voit bien la petite bête qui attaque la main de Simon. Encore une expérience bien singulière que cette découverte de la jungle …
    Big bisou.
    Pap et mam

    Reply
  3. Fillatre Francine

    C’est avec toujours autant de plaisir que nous suivons votre aventure. Les photos sont belles et les textes nous apprennent plein de choses !
    Bonne continuation !
    On ne vous remerciera jamais assez pour ce blog qui nous permet de voyager !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.