Jour 315 à 321 (18 au 24 juin) – Connaissez-vous Beijing (Pékin) ?

Comme convenu, notre train arrive en gare de l’Ouest de Beijing à 4h05 du matin. Après 35 minutes de recherches infructueuses de notre chauffeur, nous appelons l’agence. Cinq minutes après, notre chauffeur accourt … nous supposons qu’il roupillait ! Direction notre guesthouse « Kelly’s Courtyard » au coeur des hutongs (nom donné aux habitations traditionnelles au coeur de Beijing). Nous nous reposerons quelques heures avant de commencer la visite de cette capitale ! Beijing que nous connaissons mieux en France sous le nom de Pékin, comprend 21 millions d’habitants (et probablement 40 millions avec les touristes et les saisonniers), a une superficie de la taille de la Belgique.

Roan (pas sûr de l’écriture), notre guide, nous emmène tout d’abord visiter le Temple des Lamas. Il s’agit du temple bouddhique tibétain le plus renommé hors du Tibet construit en 1694, qui était l’ancienne résidence de l’Empereur avant que celui-ci prenne ses appartements dans la Cité Interdite. Ensuite, nous nous dirigerons vers le Collège Impérial puis le Temple de Confucius. Ce dernier temple a été rénové avant les JO de 2008 comme beaucoup de monuments sur Beijing.

On observera de nouveau le nombre important de superstitions et symboles pour apporter bonheur, richesse, harmonie, longévité, bienveillance ….

Nous dégusterons une fondue du Sichuan (fines brochettes en bois avec un morceau de viande ou un légume cuits dans un bouillon épicé), avant d’assister à la cérémonie du thé à la Tour de la Cloche. Nous découvrirons en pousse-pousse les bords du lac Houhai (tous les lacs de Pékin sont artificiels) avant de visiter le Palais d’été et son jardin impérial. Nous avons passé une journée bien remplie et agréable sous le beau temps !

Le lendemain, après avoir changé d’hôtel (un petit couac de l’agence), nous partons nous balader, seuls, au milieu des Chinois. Après une séance de shopping dans les grandes enseignes (Simon adore !), une pause à « Paris Baguette » pour acheter notre pique-nique, nous nous rendons au parc Beihai, joli parc sur un îlot surmonté d’une pagode blanche. Hormis la nourriture, qui est bon marché, les prix se rapprochent de ceux que nous connaissons (immobilier, voitures, vêtements..). Ensuite, nous ferons le tour extérieur de la Cité Interdite, avant de traverser la place Tian Anmen. Au bout de 5h de marche, on décide d’expérimenter le métro. Trop facile et un très beau métro ! On le reprendra d’ailleurs le soir pour aller passer un moment dans le quartier animé près du lac Quianhai.

Nous nous échapperons les deux prochains jours pour aller randonner sur la Grande Muraille de Chine. On détaillera dans un prochain article notre expédition !

Le 22 juin, sous une pluie non-stop, nous continuons notre découverte de la ville : installations olympiques, puis musée de l’urbanisme (où nous ressentons la fierté des pékinois pour leur ville) après avoir goûté le fameux canard laqué. En fin d’après midi, nous assisterons à un spectacle du Cirque de Pékin. Trop bien ! Le soir, nous mangerons des raviolis, spécialité chinoise très répandue.

Le lendemain, nous débuterons par un tour sur la Place Tian Anmen avec ses bâtiments autour : la Maison du Peuple (équivalent de notre Parlement), la Musée national, le Mausolée de Mao, le Monument aux Morts sous forme d’obélisque au centre. Il s’agit de la plus grande place publique au monde (44 hectares). Elle est notamment tristement célèbre pour la répression des manifestations étudiantes en 1989.

Nous rentrons ensuite dans la Cité Interdite, ensemble palatial immense nommé ainsi car le peuple n’y avait pas accès. Il s’agissait de la résidence de l’Empereur et de sa famille, sous les deux dernières dynasties Ming et Qing. Elle a été construite entre 1406 et 1420. Nous sommes surtout marqués par l’immensité de l’ensemble (72 ha) mais un peu déçus car nous pensions trouvé un palais plus riche en ornements. En effet, malheureusement, la Cité a été pillée de nombreuses fois et il ne reste que les magnifiques bâtiments. Nous apprécierons davantage la vue d’ensemble depuis le sommet de la Colline du Charbon au Nord de la Cité interdite, colline artificielle qui était l’ancien lieu de stockage du charbon pour le chauffage des bâtiments de celle-ci.

On passera sous silence notre soi-disant déjeuner chez l’habitant (en fait, nous étions dans une maison hutong remplie de touristes … pas terrible !). L’après midi, nous visiterons le Temple du Ciel (emblême de Beijing) avant de profiter d’un massage à notre guesthouse … fous-rires des enfants garantis ! Très sympa !

Départ prévu le 24 juin à 7h, direction Tokyo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *