Le Chili depuis son commencement …

Au commencement, le Chili était habité par des populations indigènes. Le Nord du Chili était sous influence des Incas dont l’empire allait du Nord du Chili jusqu’au Mexique. Vers 1540, les Espagnols envahissent le Chili pour se procurer les richesses du pays (or et argent). Le Chili restera une colonie espagnole jusqu’en 1818.

A la suite de la révolution française, les Chiliens ont eu eux aussi envie de leur liberté et d’une démocratie.Ils mirent alors fin au règne des espagnols. Le pouvoir est alors pris par la haute bourgeoisie. Globalement, ce sont 14 familles qui contrôlent économiquement et financièrement le Chili, et ce jusqu’à aujourd’hui encore. Pour les gens du peuple, la démocratie n’avait pas beaucoup changé leur vie.

De 1879 à 1884 s’est déroulée la Guerre du Pacifique (guerre navale) où le Chili a battu le Pérou et la Bolivie afin d’étendre son territoire et de récupérer les terres du Nord où se trouvent les mines de cuivre et de lithium. Cela reste toujours un sujet sensible entre les 3 pays.

En 1970, Salvador Allende devient le premier président de gauche élu démocratiquement. Des réformes sociales sont mises en place pour améliorer la vie des Chiliens. Il souhaite de plus nationaliser les mines de cuivre afin de financer ses projets sociaux. Il faut dire que ces mines de cuivre étaient exploitées par des sociétés nord-américaines privées et qu’une partie des bénéfices était reversée aux 14 familles. La plupart des richesses exploitées ne reviennent pas au pays !

Le 11 septembre 1973, sous l’influence du président américain Nixon et avec l’aide de la CIA, les militaires renversent le gouvernement de Salvadore Allende et installent au pouvoir le dictateur Augusto Pinochet. En effet, les américains voulaient continuer à gagner beaucoup d’argent avec l’exploitation du cuivre. Le Chili a alors vécu de 1973 à 1990 des années de dictature avec la torture, l’emprisonnement, les meurtres et l’exil forcé de ceux qui osaient exprimer leurs idées. Pendant la dictature, Augusto Pinochet a organisé des référendums truqués.

En 1989, suite à la chute du Mur de Berlin et la fin de la Guerre Froide, le maintien au pouvoir de Pinochet devient compliqué. Sous l’influence de Bill Clinton, il organise un nouveau référendum où le « Non » va l’emporter. Il quitte donc le pouvoir.Un accord « forçé » est trouvé entre les Etats-Unis et  le Chili, qui fait que le Chili ne pourra récupérer que 30% de la richesse de l’exploitation du Cuivre afin d’améliorer la vie des Chiliens. Cela est même écrit dans la constitution chilienne ! Augusto Pinochet ne sera jamais jugé pour ses crimes car il est mort en 2006 avant la tenue d’un possible procès!

Aujourd’hui, le Chili est le premier producteur mondial de cuivre, de lithium et de saumon. La présidente actuelle est Michelle Bachelet.

Ecrit par Jeanne et Erwan, son papa !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *