Italie du Nord – Quelques bonnes adresses et des idées de randonnées !

  • Quelques bonnes adresses :
    • Milan – Pizzeria DAZERO – Probablement une des meilleures pizzérias de Milan – A réserver impérativement
    • Venise – Ristorante Il REFOLO – Petit restaurant sur une place – Nous avons été enchantés par leur cuisine (Pâtes ou pizzérias)
    • Logement à Milan : Sant’Ambrogio with Charme, via Edmondo de Amicis – Appartement dans une maison typique de Milan – Beaucoup de charme et très bien placé.
    • Logement à Salo (Lac de Garde) : Casa Nuvola – Très bel appartement au 3ème étage donnant sur la promenade du lac – Magnifique, un vrai coup de cœur !
    • Logement à Cortina d’Ampezzo : Villa Bucaneve – Appartement de type chalet à 20min à pied du centre – Manque de personnalisation pour le rendre chaleureux
    • Logement à Venise : Grimaldi Apartments – Très bel appartement bien situé.

 

  • Quelques randonnées : Depuis Cortina d’Ampezzo, il est très rapide de se rendre sur les départs des différents sentiers de randonnées ci-dessous. Nous vous conseillons donc de loger si possible à Cortina.

 

 

 

 

 

 

  • Le plus beau lac des Dolomites – Lago di Carezza (non fait)
  • Un sentier fait le tour du lac, et permet de profiter au mieux de cet endroit. Un grand parking est aménagé juste à côté, mais attention, on ne peut payer qu’en espèces.

 

  • Randonnée au Lago di Sorapis (fait)
  • Randonner jusqu’au Lago di Sorapis 13 km A/R 4 h A/R +430 m
  • Le lac Sorapis se situe dans un massif entre Cortina d’Ampezza et Misurina. Le départ se fait du bord de la route SR48, quelques mètres après le col des Tre Croci. Un panneau d’information sur le lac se trouve au départ du sentier. Il faudra ensuite suivre la direction du refuge Vandelli. Le chemin est aménagé de câbles et d’escaliers sur les endroits exposés. Cet itinéraire est très très fréquenté en été, et comme à notre habitude, nous vous conseillons d’y aller très tôt le matin. Cette rando ne présente pas de grande difficulté, sauf peut-être sur quelques dizaines de mètres où le sentier est en balcon avec une bonne pente sur le côté, ce qui pourrait poser un problème aux personnes sensibles au vertige !

 

  • Cortina d’Ampezzo – lac Ghedina (non fait)
    Dénivelée positive : 500 m ; Dénivelée négative : 500 m – 3 h de Marche
    Une montée au col Drusé en forêt nous amène déjà au pied des falaises des Tofane. Puis nous rejoignons le lac Ghedina.

 

  • Col Falzarego – Lagazuoi – Scotoni – Valparola (non fait)
    Dénivelée positive : 700 m ; Dénivelée négative : 1100 m – 4 h 30 de Marche
    Transfert jusqu’au col Falzarego, un des départs de randonnée les plus courus des
    Dolomites. Au pied du réputé Lagazuoi, la première montée amène au col du même nom
    (2573 m). Nous poursuivons jusqu’au sommet du Lagazuoi pour y découvrir de nombreux
    vestiges militaires. Nous descendons ensuite à travers un vaste vallon rocheux surplombé de
    falaises fréquentées par les adeptes de via ferratas. Nous rejoignons ainsi le lac Lagazuoi puis
    le refuge Scotoni, objectif de balade pour de nombreuses familles italiennes. Fin de descente
    facile jusqu’à Valparola d’où nous rentrons.

 

  • Tour de la Croda da Lago (fait)
    Dénivelée positive : 800 m ; Dénivelée négative : 800 m – 5 h de Marche
    Court transfert sur la route du col Giau avant de débuter la montée en forêt pour rejoindre le
    val de Formin. Petit à petit, la forêt laisse place au monde minéral. Nous cheminons au milieu
    de chaos de blocs et longeons le pied de la belle Croda da Lago. Le col de Formin (2462 m)
    permet d’accéder au versant sud et de découvrir un tout autre paysage sur le sud des
    Dolomites, notamment la célèbre face nord de la Civetta. Une première courte descente
    conduit au col d’Ambrizolla (2277 m). De là, nous revenons par l’autre versant de la Croda da
    Lago et en redescendant retrouvons la forêt à hauteur du lac. Retour sur la route du col.

 

  • Tour des Tre Cime et du Paterno (fait)
    Dénivelée positive : 600 m ; Dénivelée négative : 600 m – 4 h 30 de Marche
    Transfert privé jusqu’au refuge Auronzo (2320 m) via le col Tre Croci et le lac de Misurina.
    Le début de la journée se déroule tranquillement au pied des Tre Cime que nous longeons sur
    leur versant sud jusqu’au petit lac de Lavaredo. De là, nous faisons le tour du sommet du
    Paterno en passant par le grand plan de Cengia et le col du même nom. Nous revenons au
    refuge Locatelli d’où nous découvrons à nouveau la vue sur la face nord des Tre Cime. La
    suite de l’après-midi se déroule au pied de ces fameuses faces nord où vous pourrez sûrement
    apercevoir des grimpeurs. Retour au refuge Auronzo par le col de Medo, puis transfert pour Cortina.

 

  • Tour de la Tofana di Rozes (non fait)
    Dénivelée positive : 950 m ; Dénivelée négative : 950 m – 6 h de Marche
    Ce matin, direction le refuge Dibona en transfert, point de départ du tour de la Tofana di
    Rozes, montagne emblématique de Cortina. Du refuge, le chemin grimpe progressivement
    pour rejoindre le pied de l’imposante falaise de la face sud de la Tofana. De là, le sentier
    continue à flanc sous les falaises, permettant des points de vue impressionnants. Nous
    rejoignons ainsi le col de Bos qui ouvre l’accès au val Travenanzes contournant ainsi les
    Tofane par l’ouest. Dans la descente, un nouveau chemin à flanc finit par zigzaguer dans un
    petit col donnant accès au vallon de Majarié encaissé entre les Tofane. Nous le remontons
    jusqu’au refuge Giusani (2580m), camp de base pour les ascensions. Il ne reste alors plus qu’à
    redescendre par un chemin facile tracé au milieu de vastes pierriers nous ramenant à Dibona
    en transfert.

 

  • Tour de l’Averau et des Cinque Torri – Cortina d’Ampezzo (non fait)
    Dénivelée positive : 550 m ; Dénivelée négative : 800 m – 4 h 30 de Marche
    Transfert matinal sur la route bien connue du col Falzarego. Nous prenons cette fois le chemin du versant opposé aux Lagazuoi et Tofane, sur un
    massif plus petit réservant bien des surprises. Le sentier quitte rapidement les alpages et le
    petit domaine skiable pour rejoindre un milieu plus minéral. Nous gagnons le pied de la petite
    tour que constitue l’Averau dont nous faisons le tour jusqu’au col de Nuvolau. L’ascension de
    ce sommet est facultative, mais recommandée. Le petit refuge du même nom situé tout là-haut
    est typique des Dolomites et offre une vue à 360 degrés. Une fois de retour au col de Nuvolau,
    nous rejoignons les fameuses Cinque Torri, lieu d’escalade réputé où ont débuté de nombreux
    grimpeurs des Dolomites. Ce lieu est également d’un intérêt historique majeur que nous
    prenons le temps de découvrir avant de rejoindre le lac des Dames pour clore notre séjour.
    Retour à Cortina d’Ampezzo en milieu d’après-midi.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.