Petit résumé d’histoire sur le Japon!

Le Japon, (aussi appelé Pays du Soleil Levant) est un pays d’Asie dont la capitale est Tokyo. Le Japon est habité par environ 127 millions de japonais.

La préhistoire japonaise commence avant le IXe millénaire. Dès 7 500 av. J.C., le Japon connait une civilisation de chasseurs-pêcheurs-cueilleurs pratiquant la poterie. Au IIIe siècle av. J.C., le Japon est envahi par des peuples venus de Corée et de Chine du Sud qui apportent la culture du riz. Au IIIe siècle, de nouveaux envahisseurs venus de Corée dominent le Japon. Ils apportent le bouddhisme et l’écriture chinoise.

Du milieu du XIe siècle à la fin du XIIIe siècle, les Japonais commencent à accepter la présence des Chinois. Du début du XIe siècle au milieu du XIVe siècle, une classe militaire (les daimyos et les samouraïs) apparaît et s’impose. A côté de l’empereur, réduit à un rôle religieux, les grands clans (familles possédant des terres et des vassaux en grand nombre) se partagent le pays et se disputent le gouvernement ainsi que le titre de Shogun. Se sont les Fujirawa (jusqu’à 1185) puis les Hojo qui font face avec succès à des tentatives d’invasion chinoise (1274 et 1281). A partir de la fin du XIVe siècle, pendant le gouvernement des Ashikaga, les seigneurs s’emparent du pouvoir et se font des guerres continuelles.

A partir du milieu du XVIe siècle, trois dictateurs successifs arrivent à éliminer les grands seigneurs et à unifier le Japon. A cette époque, les européens abordent le Japon et tentent d’y implanter le catholicisme. Les shoguns Tokugawa, qui ont dirigé le Japon de 1600 à 1867, ferment le pays aux influences européennes et stabilisent la société par un système féodal. Cependant, dès le début du XIXe siècle, la pression des Occidentaux se fit plus forte. En 1853, les Américains obtiennent par la force l’ouverture de certains ports japonais. Cette capitulation face aux étrangers provoque la colère du peuple japonais qui renverse le shogun en 1867. L’ empereur Mitsu-Hito prend alors le pouvoir. C’est le début de l’air Meiji qui va moderniser le Japon.

En 1940, le Japon essaie de prendre le contrôle de certains pays comme l’Indochine française, et menace la Birmanie et l’Indonésie néerlandaise. Cela inquiète les Etats Unis qui vont tenter de freiner l’expansion japonaise dans le Pacifique. L’attaque surprise des japonais contre la base aéronavale américaine de Pearl Harbor, dans les îles Hawaï, le 7 décembre 1941 plonge les Etats Unis et les Japonais dans une guerre. Profitant de la paralysie provisoire des Etats Unis, le Japon continue ses conquête en s’attaquant à l’Australie et aux Indes Britanniques. Mais à partir de la bataille de Midway (juin 1942) et de la bataille de Guadalcanal (août 1942), les Etats Unis commencent à repousser lentement et très difficilement les japonais vers leur archipel. Le Japon ne semble quand même pas décidé à arrêter la guerre. Les Américains lancent alors deux bombes atomiques sur le Japon (Hiroshima le 6 août 1945 et Nagasaki le 9 août 1945). L’empereur du Japon ordonne la capitulation qui a lieu le 2 septembre 1945.

A la fin de la guerre, l’économie japonaise, dévastée, connut une inflation galopante. Un programme de reconstruction fut mis en place et la fin des années 50 fut marquée par la prospérité économique et une croissance rapide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.