Jours 248 à 253 (12 au 17 avril) – Le Triangle d’Or et le Taj Mahal

Le 12 avril , nous retrouvons Bathi, notre guide francophone, pour nous rendre au Visa Chinese Application Center. Pour continuer notre périple, et passer par la Chine, nous avons besoin d’un visa qui ne peut pas être demandé plus de 3 mois avant l’entrée dans le pays. Nous nous sommes dits, quoi de plus simple que de les demander à New Delhi !!! Même pas peur ! (enfin un peu quand même…)

A notre arrivée, il y a une queue d’une cinquantaine d’indiens hommes (la plupart pour des visas de travail pour la Chine) et là on se dit que c’est pas gagné. C’est un bordel !! Heureusement, notre guide se débrouillera pour que l’on accède à un guichet. Nous avons tous les papiers ; il faudra cependant remplir de nouveau des formulaires et écrire une lettre (en anglais, s’il vous plaît) détaillant jour par jour notre voyage en Chine. Arrivés à 9h30, nous repartirons à 12h30 en espérant pouvoir récupérer nos visas le lundi suivant … A suivre. Heureusement que nous avions pris un guide !

Bathi nous propose de visiter le temple Sikh. Nous y accéderons après les rituels d’usage (se couvrir la tête et se laver les mains et les pieds). C’est un temple magnifique où est lu le livre sacré. La religion sikh se rapproche de l’hindouisme (2% de la population indienne). Nous ferons un détour par l’équivalent de nos restos du cœur où Jeanne préparera des galettes. Ensuite, nous ferons une halte à l’India Gate, leur Arc de Triomphe, construit par les anglais en hommage aux soldats indiens morts pendant les deux guerres mondiales.

Après être passés devant le palais présidentiel et la parlement, nous visiterons la maison de Gandhi et redécouvrirons la vie de cet homme au destin hors du commun.

Le 13 avril, 6h de route nous attendent pour rejoindre Jaipur. Nous sommes accompagnés par notre nouveau chauffeur, « Kahmal ». Tout au long de la route, nous observerons plein de contrastes de la vie indienne : un homme téléphonant avec son portable à dos d’éléphant sur l’autoroute, des magasins rutilants à côté d’échoppes vétustes, des hôtels-palais jouxtant les bidonvilles …. A l’arrivée à Jaipur, nous prenons en pleine face une misère à l’état brut, à laquelle nous n’avions pas été confrontés jusque là : des abris de misère, des détritus jonchant les rues et faisant la joie des cochons et des vaches, des mendiants de tous âges…  Pas facile à gérer émotionnellement. On se rend compte alors que le Kerala est effectivement un état « beaucoup » plus riche que ceux du Nord !

Nous logerons dans notre 80ème logement. Il s’agit de l’une des anciennes demeures de la famille royale indienne. Un  peu vieillot mais beaucoup de cachet et surtout un havre de paix au milieu du « Bordel ambiant ».(on n’a pas trouvé mieux pour résumer !)  Nadège et Erwan iront s’immerger dans la vieille ville : ils sont fous ces indiens ! (dédales d’échopes, klaxons omniprésents, routes défoncées, détritus ambiants, pollution, odeurs fortes, vaches qui se baladent dans les rues et qui mangent dans les maisons…)  et au milieu de tout cela, des gens souriants qui nous saluent et on continue à être fascinés par ce que l’on vit sans bien comprendre pourquoi ??  Drôle de pays !

Le lendemain, nous visiterons plusieurs sites de Jaipur, capitale de l’état du Rajasthan (L’Inde compte 24 états). Comme beaucoup de villes, il y a l’ancienne et la nouvelle qui n’en forment plus qu’une. Cela donne un mélange d’ancien et de moderne qui cohabitent de façon chaotique ! Les voitures doivent éviter les dromadaires nonchalants, les rickshaws évoluent au ralenti devant des meutes de motocyclistes impatients au milieu des autorickshaws pétaradants !! C’est épique à vivre !

Nous commençons par passer devant le palais des vents, célèbre pour sa façade en grès rouge orné de multiples fenêtres. Le palais a été construit en 1799 pour permettre aux femmes du harem du Maharaja Sawai Pratap Singh d’observer la rue sans être vues. Ensuite, nous nous dirigeons vers le Fort d’Amber à 11kms de Jaipur. Il s’agit d’une forteresse  ressemblant plus à un palais. Nous ferons la montée en Jeep puis découvrirons le fort  avec un audio guide. On demandera notre chemin à un garde officiel qui arrivera à nous perdre volontairement, pour nous amener à un endroit où il nous prendra en photo (moyennant un petit pourboire) puis  nous ramènera à 5 mètres de notre point de départ. Ils sont trop forts ces indiens, le sens du commerce est inné chez eux ! La vigilance est de rigueur mais on devient des maîtres dans l’art du pourboire, qui fait partie intégrante de leur culture. C’était une très belle découverte et les points de vue étaient magnifiques ! Nous nous arrêterons pour admirer un palais « flottant ».

L’après midi, nous visiterons le Jantar Mantar, observatoire bâti en 1728 qui regroupe différents instruments d’astronomie et d’astrologie. Nous flânerons ensuite à notre guise dans le City Palace, impressionnant ensemble de cours, jardins et bâtiments qui continue d’accueillir l’ancienne famille royale (le drapeau multicolore est celui du maharaja de Jaipur). On retrouve un mélange d’architecture moghole et rajasthanie.

Retour à l’hôtel. Il fait chaud (42°C) et on est fatigués !

Le 15 avril, nous prenons la route en direction d’Agra (235 km – 5h). Tout au long de celle-ci, nous apercevrons de nombreuses cheminées de fabriques de briques ainsi que les travaux des champs (récoltes de céréales, fagots de paille, bouses de vache séchées). Nous nous arrêterons pour découvrir Fatehpur Sikri, ville de grès rouge construite par l’empereur moghol  Akbar à la fin du XVI ème siècle. Celui-ci se rendit au village de Sikri pour consulter un saint soufi qui lui prédit la naissance d’un héritier. Lorsque la prophétie se réalisa, l’empereur fit construire cette ville avec une mosquée toujours en activité et 3 palais pour ses épouses favorites : une hindoue, une musulmane et une chrétienne.  Dans le tombeau de marbre blanc, nous avons réalisé chacun trois vœux après avoir acheté un morceau d’étoffe destiné à la confection de vêtements pour les enfants démunis. Seule Nadège y croit …. La visite de cette ville aujourd’hui inhabitée a été très intéressante.

Nous gagnons ensuite notre hôtel en soirée où nous avons une première vision du Taj Mahal….

Le lendemain matin, lever à 5h30 pour profiter du lever du soleil pour admirer le monument considéré comme le plus beau du Monde !!! Effectivement, c’est juste fabuleux !!! Les proportions et les symétries du bâtiment en marbre blanc sont parfaites et l’ensemble est SOMPTUEUX ! Beaucoup d’émotions à le regarder de nos yeux, après l’avoir souvent vu en photo dans les livres. Pour l’histoire, il a été construit par l’empereur Shah Jehan pour recevoir le corps de sa troisième épouse, morte en mettant  au monde  son 14ème enfant en 1631. Nous apercevrons quelques singes venir chiper la nourriture dans les sacs …

Nous reprendrons ensuite la route pour Delhi que nous continuerons à visiter le lendemain. Delhi est une ville plus occidentalisée où l’on voit que des efforts importants sont faits pour la propreté. Certains bâtiments sont le siège de restauration de qualité. Delhi semble assez agréable à vivre pour qui aime l’agitation ambiante, les klaxons et la pollution !

Après avoir récupéré en quelques minutes nos visas chinois (YES !!!! Trop fort, ces minions !), nous partons découvrir le tombeau de Humayun, qui a inspiré la construction du Taj Mahal. La ressemblance architecturale (celui-ci est par contre en grès rouge) est frappante. Ensuite, nous visiterons le site de Qutb Minar, qui comprend des tombeaux, la première mosquée d’Inde et une Tour de 72,5mètres érigée en 1198 pour marquer la victoire du sultan musulman Qutb ud-Din sur le dernier souverain hindou de Delhi. De très beaux sites bien entretenus et entourés de jardins. Reposant malgré une chaleur de bête ! (45°C)

Et voilà, demain départ à 6h vers de nouvelles aventures !….

3 Replies to “Jours 248 à 253 (12 au 17 avril) – Le Triangle d’Or et le Taj Mahal”

  1. Fillatre Francine

    Nous sommes toujours émerveillés par ce que vous vivez mais là le Taj Mahal…c’est plus que mythique et nous profitons de vos très belles et très nombreuses photos …
    Par ailleurs nous apprenons beaucoup de vos textes. J’adore vos photos qui sont de plus en plus belles et une mention particulière pour celle de Jeanne faisant les galettes et celle où elle discute avec sa voisine. Que de souvenirs !
    Mais après j’aime aussi beaucoup le groupe et puis aussi …. elles sont toutes extraordinaires !
    Le Taj Mahal c’est peut être mon coup de cœur …bises à vous tous

    Reply
  2. pap et mam

    Erwan tenant au bout de ses doigts le Taj Mahal, quelle prouesse! (photographique bien sûr). Comme Francine , nous avons adoré la photo de jeanne faisant ses galettes avec les petites indiennes, mais aussi la photo de groupe avec les jeunes indiens.
    Bravo les filles vous êtes jolies avec vos tenues indiennes.
    Enfin bref « on vous trouve tous très beaux ».
    On à l’impression que les photos que vous nous offrez sont de plus en plus belles.
    Comme d’hab on vous embrasse très fort.
    Pap.et mam.

    Reply
  3. beneteau

    Coucou la famille baroudeuse, nous n’avons jamais été aussi proche depuis votre périple…( nous parcourons le Vietnam en ce moment) non seulement par la distance mais aussi par votre découverte de ce pays envoûtant qu’est l’Inde!!! On a l’impression de revivre nos voyages avec vos aventures. On se demande quand même comment vous pouvez enchaîner toutes ces émotions fortes! Bravo et merci pour tous ces moments partagés. Bonne continuation en Chine où vous allez découvrir encore une autre culture qui a beaucoup influencé le Vietnam. Jean do et Sandrine

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *