Jour 329 à 332 (02 juillet au 05 juillet) – L’ascension du Mont Fuji, quelle Aventure !

Le 01 juillet, direction Kawaguchiko en train avec un transfert à Otsuki … et là commence l’aventure du sac en papier ! Comme nous vous l’avions dit précédemment, Simon s’est acheté de superbes chaussures à Tokyo. Celles-ci ne rentrant pas dans son sac, il les a gardées dans un sac en papier avec sa parka au cas où il pleuvrait. Nous partons de Tokyo à 14h30, sans se tromper de quai ou de train (pas toujours évident de se repérer dans les gares car tout est en japonais !). A notre changement de train à Otsuki (temps pour sortir extrêmement court), nous nous rendons compte une fois sur le quai que le « fameux » sac a disparu ! Et là, nous élaborons toutes les hypothèses. Chacun se sent un peu responsable et Simon est dépité ! Mais surtout, personne ne se souvient où ce sac a pu rester : dans le train ou sur le quai à Tokyo ? Après un appel sans succès aux objets disparus à Tokyo et un appel pour vérifier dans le train, Erwan décide de retourner à Tokyo ! (3h de train A/R….) Il reviendra bredouille à 22h alors que les autres membres de la famille ont continué le trajet jusqu’à Kawaguchico et découvert notre chambre dans la guesthouse (futons, et confort à la japonaise).Nous sommes samedi soir et Simon n’a pas de parka pour monter le Mont Fuji le lendemain…

Heureusement, nous trouvons un petit magasin ouvert où une parka fera le bonheur de Simon ! Premier problème de résolu. Nous retrouvons notre guide Yosuke à 11h, direction la 5ème station du Mont Fuji où commence l’ascension à pied. Par acquis de conscience, nous demandons à Yosuke d’appeler les objets perdus. En effet, la communication est difficile car peu de gens parlent anglais. Eh là, miracle (alleluia !), le sac a été déposé par de gentils voyageurs à la gare de Kofu, où Erwan (encore lui?) se rendra à  notre retour du Mont Fuji (4h de bus en perspective) ! Simon est aux anges ! Mais c’est tout de même lui qui avait oublié son sac sous son siège….

Nous commençons à marcher vers 13h sous le soleil. La vue est splendide notamment sur les lacs de la région. La montée est rude et après 4h de marche, nous arrivons à notre refuge à la 8ème station (3360 mètres d’altitude, 1055 mètres de dénivelé, 6,2 kilomètres de marche). On est rinçé et il fait super froid !  A 17h30, on mange (curry dans une barquette en plastique…mouais) et à 18h, direction le dortoir … et là surprise, avez-vous déjà vu des sardines en boite ? Ce sera nous pour la nuit à venir !!!!! Confort réduit au minimum !!!! Même pas d’eau courante. Coucher à 19h et lever à 2h du matin. Les enfants ont dormi, les parents pas vraiment.

Nous reprenons l’ascension pour 1,3km, 400 mètres de dénivelé et 1h30 de randonnée en pleine nuit avec les frontales. Il fait toujours aussi froid. Heureusement, nous sommes bien équipés. Nous arrivons à 4h en haut du sommet (3776 mètres) et attendons le lever du soleil pendant 30 minutes.

On restera le temps d’admirer la vue puis redescendrons jusqu’à la 5ème station que nous atteindrons vers 9h, bien fatigués ! Un joli défi qui en valait la peine et bravo aux enfants !

L’après midi pendant qu’ Erwan retourne chercher le sac, repos pour le reste de la famille !Nous avons découvert un petit restaurant où les tartes aux pommes et le gâteau au chocolat sont succulents ! Quel bonheur !

Le lendemain, nous nous baladerons le long du lac de Kawaguchico.

Le 05 juillet, nous prenons le bus direction Mishima Station où le train pour Kyoto nous attend…


4 Replies to “Jour 329 à 332 (02 juillet au 05 juillet) – L’ascension du Mont Fuji, quelle Aventure !”

  1. Fillatre Francine

    Bravo pour cette ascension car nous avons bien l’impression que le pourcentage de la pente est important !

    Avoir retrouvé le sac est aussi un exploit , impossible chez nous aujourd’hui !

    C’est rassurant il y a encore des voyageurs honnêtes.

    Bonne continuation pour votre extraordinaire périple, nous avons toujours autant de plaisir à vous lire . On ne vous remerciera jamais assez d’avoir partagé votre tour du monde.

    Reply
  2. Pap et Mam

    On prend connaissance de ce nouvel article en rentrant de notre petite échappée normande.
    Merci pour votre joli message d’accueil, pour nous aussi le compte à rebours à commencé !!!
    Continuez à profiter de chaque instant
    Quant à toi Simon tu peux remercier les japonais mais aussi ton papa, tu as eu beaucoup de chance. En tous les cas elle te va bien ta nouvelle parka ! (sourire).
    Bravo à vous tous pour cette belle ascension. Impressionnante la photo de la montée sur la neige avec les frontales !
    Quant au dortoir on en a vu pas mal mais là, c’est le top, l’avantage c’est qu’il ne doit pas y avoir besoin de chauffage, la chaleur animale doit suffire.
    Plein de bisous.
    Pap et Mam

    Reply
  3. claudette Jeannaud Yves Crespin

    Bonjour les globe – trotter que nous avons eu le plaisir de rencontrer à Raivavaé chez Eléonore.
    Merci de votre blog qui nous rappelle de bons souvenirs de lieux que nous avons pu découvrir également (Chine et la Nouvelle Calédonie où vous allez prochainement)
    Envoyez nous un peu d’air de Kyoto où il semble que vous soyez actuellement
    Et au retour « at home », si une virée en Charente maritime vous tente, n’hésitez pas
    Gîte et couvert assurés
    Bien cordialement
    Yves et Claudette
    crespinjeannaud@laposte.net

    Reply
  4. batais

    C’est vraiment une aventure exceptionnelle que vous avez vécue, que de péripéties cette ascension du Mont Fuji qui ne fallait pas manquer à faire car ça doit être magnifique mais vous avez du souffrir aussi avec cette montée difficile et le froid qu’il a fallu subir, le dortoir pas confortable, pas d’eau courante, oui bravo aux enfants.. Au retour la journée de repos a du être appréciée. L’histoire de la perte des chaussures de Simon sur le moment ça ne fait pas rire surtout pour Erwan, dans quelque temps une belle anecdote à raconter et qui fera rire.
    Suzanne et Claude.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *