Nos vacances au ski aux Arcs 1800 !

Une semaine à sept passée aux Arcs 1800 du 03 au 10 mars 2018 !

Erwan étant bloqué suite à la rupture de son tendon d’Achille, les autres ont pu profiter des pistes de ski sur le magnifique domaine des Arcs, que nous avons retrouvé avec joie ! C’est un des plaisirs qui avait manqué aux enfants pendant notre tour du Monde ! Erwan, quant à lui, se contentera de la piscine ; un bon début pour la rééducation …

On en profitera pour y fêter les 15 ans de Maxime.

Belle semaine, si on oublie les 17h passés dans les bouchons pour y arriver !

11 au 18 août – Cortina d’Ampezzo (Les Dolomites)

Après ces quelques jours autour du Lac de Garde, nous reprenons la route en direction de Cortina d’Ampezzo. Nous longeons le lac de Garde sur toute sa longueur (avec quelques bouchons de départ/retour de vacances) puis nous remontons sur Bolzano (que nous décidons de ne pas visiter). Bien que Tom Tom nous indique une route plus rapide, nous prenons la fameuse Grande Route des Dolomites qui passe par plusieurs grands cols : Ortisei (nous nous arrêterons déjeuner dans le village typiquement bavarois),  la Sella, Pordoi, Arabba et enfin le col de Falzarego.

Nous arrivons en fin d’après midi à Cortina d’Ampezzo, une des stations de ski les plus chics d’Italie. L’appartement est situé dans un chalet de montagne, il est spacieux mais manque juste d’un petit quelque chose de chaleureux… Pas grave! Nous nous rendrons vite compte d’une mentalité particulière des habitants/touristes basée sur la démonstration de leur pouvoir d’achat. Pas très cool !

Hormis cela, nous avons passé une très belle semaine, sportive, sous le soleil avec des températures idéales pour les randonnées.

Le 12 août, après une visite de la ville le matin, nous sommes partis visiter le « Lago di Braies » à 1 h de route. A 1495 mètres d’altitude, ce  lac d’une belle couleur verte effleure le Massif de la Croda del Becco. Nous avons fait le tour du Lac et essayer le drône. De magnifiques panoramas et de très belles couleurs ! Seul bémol, un peu-beaucoup de monde…

Le lendemain, nous nous levons de bonne heure (6 h pour un départ à 7h – Nous ne le regretterons pas compte tenu des nombreux touristes qui commencent les randonnées vers 10 h) et nous entamons la randonnée des « Tre Cime di Lavaredo ». Nous marcherons 4h pour faire le tour  des Trois Cimes, trois montagnes très caractéristiques et icônes des Dolomites,  avec une vue époustouflante sur celles-ci depuis le refuge Locatelli. Pour ceux qui nous lisent et qui ont randonné au Parc torres del Paine au Chili, on pourra remarquer quelques ressemblances … Même les marmottes étaient au rendez-vous ! Les panoramas à 360° sont magnifiques et nous en prenons plein les yeux !!!

Les montagnes des Dolomites, inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco, sont vraiment particulières et de toute beauté ! Elles doivent d’ailleurs leur nom à un minéralogiste français, Dolomieu, qui étudia leur composition dans les années 1700 (la roche qui les compose et leur donne leur couleur contient autant de calcium que de magnésium).

Le mardi 14 août, comme la météo annonçait de la pluie, nous avons décidé de rester tranquilles à la maison … Cool, ce sont tout de même les vacances ! En fait, il n’a pas beaucoup plu … En fin d’après midi, les enfants sont allés s’essayer à l’escalade sur la plus grand mur d’escalade d’Italie (22 mètres de hauteur !!) Jeanne était aux anges et ils ont fait 3 montées dont une 5c et une 6a ! Trop bien !!!

Le mercredi 15 août, lever 6h30, nous prenons la direction du « Lago di Sorapis » pour un randonnée de 8h ! Nous monterons sur 900 mètres de dénivelé pour atteindre tout d’abord le lac, d’une couleur bleu laiteux surprenante, puis le glacier « Ghiacciao Occidentale » ! Que de beaux souvenirs de notre tour du Monde en revoyant ce petit glacier !!! Nous reviendrons par la route la plus longue à travers la forêt pour retrouver notre « Audi A6 » ! Belle randonnée sportive et fatigante pour toute le monde !

Le jeudi, lever à 6h30, pour nous rendre sur le massif du Tofane … Nous allons nous lancer pour la première fois dans l’ascension de deux Via Ferrata : la Ferrata Ra Pegna (niveau Easy) et la Ferrata Ra Bujela (niveau Medium). Nous avions loué notre matériel la veille : casques et baudriers. Pendant 5 h, nous avons arpenté ces deux gros rochers. Simon n’a pas trop apprécié et n’a fait que la première ; pour les autres, éclate totale !! Belle expérience et journée toujours aussi sportive !

Le vendredi 17 août, lever 7h (vous avez remarqué que l’on décalait l’heure de lever …), nous prenons la route du col de Giau et nous nous arrêtons sur le parking « Ru Curto » pour faire la randonnée de 6h du « Crado Da Lago ». Simon ne nous accompagnera pas sur cette randonnée car il la fera en courant depuis notre appartement (23kms en 4h) – Trop fort, ce Simon !!! Pour nous, nous en prendrons de nouveau plein les yeux, les panoramas sur les massifs autour de Cortina d’Ampezzo sont toujours aussi époustouflants !

Les après-midis, nous nous reposerons après tous ces efforts ! Les siestes sont les bienvenues et, la WIFI étant absente, nous en profiterons pour jouer à des jeux de société, pour le plus grand plaisir de tous, surtout de Jeanne!

Après cette très belle semaine, nous reprenons la route vers Venise le samedi matin …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

08 au 11 août – Bergame, Lac d’Iseo et Lac de Garde

Après avoir quitté Milan, et avant d’atteindre notre prochain lieu de villégiature sur les bords du Lac de Garde, nous nous arrêtons sur le chemin à Bergame. Nous arpentons les rues de « l’Alta Città » (Haute ville) afin d’y découvrir, toujours sous de fortes chaleurs, les différents monuments de la ville : la Piazza Vecchia (qui serait la « plus belle place d’Europe » selon Le Corbusier (nous n’en sommes pas convaincus …)), le duomo (cathédrale), la  Basilica di Santa Maria Maggiore (pas un cm² de mur non recouvert de tapisseries ou de peintures ; quelle démesure !)  et quelques autres églises (comme il en compte de nombreuses en Italie !). Bergame est une jolie ville fortifiée qui mérite un détour. Nous déjeunerons à Bergame et  nous goûterons aux « casonsèi », sortes de raviolis farcis de chair à saucisse épicée.

Nous reprendrons notre chemin en début d’après midi et nous ferons halte à Iséo sur les bords du lac du même nom. Le calme qui y règne  nous changera de l’agitation touristique du lac de Côme et cela n’est pas pour nous déplaire ! Joli petit lac avec une spécificité : la saisissante Monte Isola surgit à son extrémité sud et est la plus grande île lacustre d’Europe (4.28 km²).

En fin d’après midi, nous arrivons à Salò, petite cité balnéaire au Bord du Lac de Garde. Gaspard Salò est l’inventeur du violon et le Lac de Garde est le plus grand des lacs italiens (370 km²). Il règne dans cette petite ville une élégance tout italienne. Ce sera un coup de coeur pour l’ensemble de la famille. Nous logeons dans un très bel appartement le long de la promenade au bord du lac d’où la vue est magnifique ! Pendant ces deux jours, nous en profiterons pour nous reposer, nous baigner sur une des plus belles plages (de galets) du lac dans la Rocca di Manerba (Réserve naturelle au sud de Salò où un point de vue sur le lac est somptueux).

C’est en pleine forme que nous reprendrons la route le samedi 11 août, direction Cortina d’Ampezzo, dans les Dolomites. Nous allons emprunter la Grande route des Dolomites pour y accéder….

04 au 07 août 2018 – Milan et Lac de Côme

Le 04 août à 6h, départ en voiture pour l’aéroport d’Orly, puis direction Milan.

Nous atterrissons vers 13h30 sous une chaleur écrasante (qui durera tout au long de notre séjour !) et voulons récupérer la voiture de location réservée qui n’est pas disponible. Nous allons donc casser la croûte en attendant qu’ils trouvent une solution … Ce sera une Audi A6 break pour le plus grand bonheur des garçons (surclassée !), Nadège est plus réservée (un peu trop basse pour elle et trop belle vu la conduite des italiens !!).

L’appartement est une belle surprise dans un vieil immeuble typique du centre milanais (avec un ancien ascenseur tout en bois et l’air conditionné dans les chambres (ouf !)). Le soir, nous nous baladons dans le centre ville où nous avons un premier aperçu de quelques monuments : colonnes de St Laurent, la cathédrale DUOMO et la Galleria Vittorio Emanuele II.

Le lendemain matin, nous prenons la direction du Duomo pour une visite plus approfondie. C’est une cathédrale de type gothique dont la construction a duré 600 ans à partir de 1386. Elle est surmontée de 135 flèches ornées de 3400 statues ainsi que d’une statue en cuivre dorée de la Madonnina, protectrice de la ville. La vue depuis les terrasses est grandiose ! L’intérieur de la cathédrale est assez impressionnant avec statues et vitraux (les plus grands de la chrétienté) …

Compte tenu de la chaleur, une pause au frais est la bienvenue en début d’après midi. Le soir, nous nous baladerons le long des canaux Navigli Grande où de nombreux restaurants et bars se côtoient dans une ambiance festive ! Nous dînerons dans une des meilleures pizzérias de Milan (trouvée par hasard !). C’est vrai, les pizzas étaient  vraiment bonnes !!

Le 06 août, nous nous rendons à Bellagio, ville au bord du Lac de Côme, un des grands lacs de la région du nord. Nous déambulerons le long du lac ainsi que dans les ruelles de la ville. Nous ferons de même à Côme située plus au Sud. Nous prendrons ensuite le funiculaire pour monter à Brunate, à 700 mètres de haut où nous aurons une vue magnifique sur le lac et la ville de Côme. Nous marcherons une trentaine de minutes pour atteindre San Maurizio et son phare bâti en 1927 en mémoire d’Alessandro Volta, célèbre physicien lombard célèbre pour ses travaux sur l’électricité ; de son nom est tirée l’unité de tension électrique : le Volt. (Un Dieu pour Erwan, électricien choletais bien connu !)

Après une bonne nuit réparatrice, nous visiterons la basilique Sant’Ambrogio, puis une petite balade dans le parc Sempione nous amènera au château Castello Sforzesco. Ce château fût une ancienne forteresse des Visconti, puis la résidence de la puissante dynastie des Sforza. Léonard de Vinci en conçût le système de défense. Nous nous consacrerons ensuite au quartier de la Mode « Quadrilatero d’Oro » et aux boutiques pour le plaisir de Simon qui ne résistera pas à acquérir une nouvelle paire de chaussures ! (eh oui encore une !!!)

Le soir (07 août), nous prendrons l’apéro et fêterons les deux ans de notre départ autour du Monde et les un an de notre retour en France … Que de beaux souvenirs et qu’il est bon de voyager de nouveau !

Le 08 août, nous prenons la direction de Bergame pour continuer notre séjour …

 

 

Notre retour dans la » vraie vie » (quelques semaines après …)

Le 06 août dans la matinée, nous prenons la direction de l’aéroport…Un long, très long périple nous attend : 3h30 de vol entre Nouméa et Sydney, puis 15h entre Sydney et Doha et enfin 7h entre Doha et Paris Charles de Gaulle, le tout entrecoupé d’escales ! Nous arriverons finalement le 07 août à la gare d’Angers à 21h10 après 41 heures de voyage dont 9h de décalage !

C’est avec beaucoup de bonheur et d’émotion que nous retrouvons les parents de Nadège. Ensuite, une seule envie : prendre une douche et se coucher ! C’était sans compter sur Nathalie & Nathalie qui ont œuvré pour nous faire une surprise à notre arrivée à la maison… Tous ceux qui pouvaient être là nous ont accueillis chaleureusement et cela nous a vraiment fait très plaisir ! Un grand Merci !!!

Les jours suivants vont être plus difficiles, surtout pour les parents ! Pas facile de se sentir chez soi après un si long périple … Nous n’avions même pas envie de défaire nos sacs ! Il nous faudra du temps et un grand tri dans nos affaires pour nous réapproprier petit à petit notre maison.

Nous profiterons du mois d’août pour passer du temps dans nos familles respectives ainsi qu’avec nos amis ! Quelle joie de tous vous revoir ! Nous espérons ne pas vous avoir trop envahis avec nos récits de voyage. Il est vrai que nous sommes intarissables sur notre aventure même s’il est difficile de résumer en quelques mots ce que nous avons vécu…

Il sera trop vite temps de reprendre le chemin de l’école (avec des béquilles pour Jeanne) et du travail (au moins pour Nadège !)….

 

En conclusion, le plus dur n’est pas d’être ici, mais d’avoir cette envie de repartir pour continuer à découvrir ce monde merveilleux qui nous entoure ! 

 

La Nouvelle Calédonie et nous en bref …

Après avoir (presque) atterri, nous dressons le bilan de nos 3 semaines en Nouvelle Calédonie.

Nombre de kilomètres parcourus en voiture :  ~1200 kms

Trajets : 1 vol A/R (Nouméa <-> Ile des Pins)

Ce que nous avons aimé :

  • L’île des Pins, petit coin de paradis
  • Le parc provincial de la Rivière bleue et ses Cagous
  • La côte oubliée (côte est) où nous étions seuls
  • L’ascension du Mont Doré et ses magnifiques panoramas
  • La réserve naturelle de Cap N’Dua (même si nous n’avons pas eu la chance de voir des baleines …)
  • Notre expédition au Phare Amédée et nos plongées

Ce que nous avons moins apprécié :

  • La ville de Nouméa (sentiment d’insécurité dans le centre en fin de journée)
  • Entendre parler français et savoir que c’était notre dernière étape
  • S’être fait flashé pour excès de vitesse (mais pas de point sur le permis, cela n’existe pas en Nouvelle Calédonie)

Quelques conseils :

  • Plonger en Nouvelle Calédonie si vous en avez la possibilité – Faune importante (magnifiques tortues !)
  • Louer un véhicule et faire un road trip autour de l’île ?

Merci !

Merci à vous TOUS : famille, amis, proches, collègues…de nous avoir suivis dans notre extraordinaire aventure. Nous avions à cœur de partager ce que nous vivions. Vos messages nous ont apporté bonheur et réconfort, cela fait tellement plaisir quand on est à l’autre bout du monde!

Merci à nos parents d’avoir adhéré à notre projet même si ce n’était pas simple de nous laisser partir…

Merci aux parents de Nadège d’être venus nous retrouver au Chili en Décembre 2016. Passer Noël en famille, c’était top! Que de souvenirs après avoir parcouru ce magnifique pays de San Pedro de Acatama à la Patagonie! Merci pour votre gestion administrative en notre absence, nous avons pu ainsi avoir l’esprit libre. Merci pour l’entretien du jardin, les inscriptions de Jeanne à ses futures activités et tout et tout!

Merci à Nathalie, Vincent, Pierrot et Margot d’avoir traversé l’Atlantique pour partager 10 jours de folie à New-York en Octobre 2016! Merci d’avoir gardé notre chat psychopathe…Promis, on vous en débarrasse très vite! Au bonheur de partager de nouvelles aventures…

Merci à Monsieur Blanchet et Monsieur Piazza, chefs d’établissements scolaires, pour nous avoir accompagnés dans la scolarité des enfants pendant cette année particulière, riche d’enseignements différents mais complémentaires.

Merci à nos employeurs qui ont accepté nos demandes de disponibilité.

Merci à Lauriane, Nicolas, Axel et Coline d’avoir gardé et pris soin de notre maison.

Merci à Arnaud pour sa disponibilité et ses conseils.

Merci à la famille Flynn de nous avoir si gentiment accueillis à Fairview. N’hésitez pas, la maison est grande ouverte si vous décidiez de venir découvrir la France!

Merci à la famille Leroux, rencontrée à Santiago du Chili, de nous avoir invités à partager un dîner à Tahiti. Discuter voyages autour de fromages, charcuterie et galette des rois…que du bonheur! Si vous avez un moment lors de votre prochaine venue en métropole…

Merci à Annick et Philippe de nous avoir prêté leur maison à Koh Samui. Quel bonheur d’avoir un tel confort!

Merci à Armelle et Xavier d’être venus partager une soirée à Bangkok. Merci d’avoir accepté de ramener en France quelques affaires dans vos bagages.

Merci aux collègues d’Erwan de nous avoir permis de survoler le Grand Canyon en hélicoptère, une expérience inoubliable!

Merci à notre opticien d’avoir fourni au pied levé de nouvelles lunettes à Erwan! (apportées par les parents de Nadège lors de leur venue au Chili)

Merci à Hélène et Louise pour leurs conseils en coiffure. C’était super pratique de pouvoir être autonomes!

Merci aux agences locales de voyages « Chili Voyage » et « Inde en liberté » qui, par la qualité de leurs prestations, ont contribué à la réussite de notre voyage.

Merci à tous ceux dont nous avons croisé le chemin pendant cette aventure, à vous qui nous avez permis de faire de belles rencontres, de lier de nouvelles amitiés, de découvrir votre pays…Odile, Santiago Atias, Gita et Daniel, Juliette et Paul, Eléonore, Claudette et Yves, Céline, Jean-Noël,Claire et David, Yosuke…et tous les autres!

Merci à ceux qui avaient tenté l’aventure avant nous et qui nous ont encore plus motivés à partir, les familles Tisseau, Gérard…Merci à tous ceux qui tenteront l’aventure après nous pour continuer à nous faire rêver…

En espérant n’avoir oublié personne…UN GRAND MERCI A TOUS!

Petits conseils si vous vous décidez à vous lancer dans l’aventure (suite à notre expérience) !

Après un an à barouder autour du monde, nous vous livrons quelques petites astuces qui nous ont bien facilité la vie pendant notre périple lorsque l’on est 5 :

  • Nous avions passé énormément de temps à organiser notre périple avant de partir (réservation de la plupart des moyens de locomotion et des logements) et cela nous a permis de pouvoir profiter pleinement de chaque pays lorsqu’on y était.
  • Bien tenir compte de la météo dans chaque pays. Le site « Quand partir ? » est très bien fait !
  • Nous avions acheté des sacs OSPREY où nous pouvions soit les rouler, soit les porter en sac à dos. On s’est aperçu qu’il suffit d’avoir des sacs qui roulent. Dans notre mode de fonctionnement, nous ne les avons utilisés que deux fois en mode sac à dos.
  • Prévoir des petites sacoches pour ranger les vêtements ou babioles. Changeant tous les 3 jours en moyenne de logement, il est indispensable de bien ranger son linge.
  • Emmener 2 grands sacs de courses – Très pratique pour faire les courses, ranger le linge sale, mettre les chaussures de randonnée, les serviettes de plage …
  • Emmener deux cordes à linge (pas cher sur Amazon)
  • Partir avec différents kits : coutures (Erwan) et toilettes (Nadège). Pour les non-initiés, le kit toilette comprend: des gants, des lingettes désinfectantes, des protège cuvettes, de la solution hydroalcoolique et des mouchoirs en papier. Vous pouvez rire mais en Inde, ce kit est indispensable !!!!
  • Avant de partir, nous avions testé de nombreux objets pour voyager dans l’avion (cache yeux, oreiller, boule quies). Globalement, on ne s’est servi de rien ! Donc, d’après nous, vous pouvez faire l’économie de tout cela !
  • Nous l’avons déjà dit, mais le GPS Tom-Tom monde nous a vraiment été plus qu’utile! Nous avions en plus la chance d’avoir Erwan qui a un sens de l’orientation exceptionnel!
  • Nous sommes partis avec 2 ordinateurs portables et 2 tablettes. C’était parfait! Les enfants pouvaient travailler en même temps et nous, gérer l’administratif.
  • Nous étions équipés de chacun notre liseuse. Indispensable quand on aime lire! Cela offre en plus la possibilité de créer une bibliothèque commune.
  • Nous avions réfléchi au choix de l’appareil photo et sommes finalement partis avec un compact avec un zoom fois 30. De belles photos et facile à transporter partout! Nous étions aussi partis avec des jumelles que nous avons finalement renvoyées en France (lourd et peu d’utilité).
  • Selon vos destinations, partir avec masques ( à la vue, au besoin!), tubas et chaussures. Pas très encombrants et utilisés à maintes reprises!
  • Nous avions hésité à prendre nos chaussures montantes de randonnée (lourd et encombrant) mais nous ne regrettons pas du tout notre choix de les avoir prises. En effet, nous qui aimons la randonnée, elles ont été indispensables !

Et surtout, pour un voyage réussi, nous emmener dans vos valises !!!!

Ainsi se termine ce très beau voyage … Notre ressenti avant de rentrer !

Ainsi se termine ce très beau voyage… 12 mois de liberté et 365 jours de découverte !

Petit mot de fin de Jeanne :

Jeanne, 10 ans depuis 9 mois. J’ai beaucoup aimé ce voyage. J’ai adoré découvrir, visiter de nouveaux pays et leurs cultures. Pour les différences de cultures, deux pays m’ont particulièrement marquée : le Japon et surtout l’Inde. Si je devais faire un classement, il y a six pays que j’ai préférés : les Etats-Unis, le Groenland, le Chili, la Polynésie Française, les Maldives et l’Australie. J’adore les animaux et durant ce tour du monde j’ai pu en découvrir plein de nouveaux dans leur milieu naturel : les tortues, les phoques et plein d’autres… Je suis très heureuse d’avoir vécu cette aventure avec ma famille. Si un jour j’avais la possibilité de revivre une aventure comme celle-ci, j’accepterais sans hésiter!

Petit mot de fin de Maxime :

Après ce long périple, je sais maintenant ce que je préfère dans le voyage, ce sont les paysages. Ce tour du monde a eu l’utilité de me faire découvrir de nouvelles cultures. Suis-je satisfait de mon voyage ? La réponses est oui ! Ce voyage a répondu à toutes mes attentes que ce soit au niveau des paysages urbains et ruraux, des cultures, des activités ou des relations entre personnes. Cette expérience qui a quand même duré 1 an va sans aucun doute rester dans ma mémoire pour le reste de ma vie. J’ai découvert que peu de choses matérielles suffisent à avoir une vie pleinement réussie.

Comme le disait Gustave Nadaud : »Rester, c’est exister. Voyager, c’est vivre. » Saint Augustin, quant à lui, disait : »Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n’en lisent qu’une page. »

Voilà, tout cela pour dire, que faire un long voyage comme celui que nous avons fait est une expérience sans pareil…

Petit mot de fin de Simon :

Après une année passée autour du monde, un léger bilan s’impose. Un voyage aussi long ne peut qu’influencer notre façon de penser et, ou de vivre. Après avoir « combattu » différents climats du plus froid et sec au plus chaud et humide (dur, dur pour certains !), connu toutes sortes d’habitations et de nourritures, on se dit qu’on est bien loti en France ! Sans parler de la découverte de cultures quelquefois étranges et parfois difficiles à comprendre comme en Inde ou au Japon. Tout cela permet de changer sa vision du monde et l’approche de l’inconnu. Durant cette année, nous avons vécu des choses extraordinaires (peu d’école !) que nous ne sommes pas prêts d’oublier. J’espère que les liens que nous avons tissés au sein de la famille resteront soudés pour toujours et que le prochain voyage ne tardera pas trop …

Petit mot de fin de Nadège :

Nous l’avons fait… NOTRE tour du monde en famille! Tous les 5, nous avons vécu 365 jours autrement! Ce que j’ai le plus apprécié est probablement de vivre les choses sans contrainte de temps.

Ensemble, nous nous sommes émerveillés, sans cesse adaptés. Nous avons partagé d’extraordinaires découvertes, de belles rencontres et tellement plus encore que les mots me manquent… Avec mon homme, aucun doute, nous sommes faits l’un pour l’autre! Avec les enfants, je pense que le fait qu’ils soient « grands » a facilité les choses. J’ai adoré être 24 heures sur 24 avec eux. C’était simple, facile, comme si les choses allaient de soi. Seule petite contrainte, le travail scolaire qui aura été plus au moins astreignant selon chacun…

Cette aventure nous aura fait « grandir » et restera à jamais gravée en chacun de nous. Je rentre, la tête pleine de souvenirs, le cœur plein d’amour et d’émotions… Nous allons maintenant continuer à vivre nos vies…et nos rêves, tout simplement!

Petit mot de fin d’Erwan :

Ce périple fut, avant tout, une expérience familiale inoubliable. Prendre le temps, le temps pour soi, pour sa famille, pour ses enfants, pour son couple … C’est sans conteste le plus beau cadeau que l’on se soit offert dans notre vie.

A la question : « quels pays ai-je préférés ? », difficile de répondre. Comment choisir parmi toutes les merveilles que nous avons vues ? Alors voilà, si je me prête tout de même à l’exercice, je mettrai en haut de la liste : les Etats Unis Ouest, le Chili et l’Inde ; et en extras, le Groenland et les Maldives. C’est un choix qui est bien sûr très subjectif !

A la question : »Qu’est ce qui vous a surpris et à laquelle vous ne vous attendiez pas ? »: je ne pensais pas qu’il pouvait être aussi facile de se déplacer dans n’importe quel pays mais que cela pouvait aussi être assez fatigant par moment (faire et défaire ses sacs, changer de logement tous les 3 jours en moyenne) et que parfois,quelques moments de routine auraient pu être agréables. De plus, j’ai été surpris que tout se déroule aussi bien pendant 1 an. Nous avons eu sûrement de la chance de ne pas avoir de problèmes (de santé, de logement, de véhicule), mais je crois aussi que l’organisation avant de partir est très importante !

A la question : « ai-je changé ? » la réponse est : oui sûrement. Mais pas évident de bien savoir comment ? Après avoir côtoyé toutes ces différentes cultures, j’espère pouvoir être plus tolérant que je ne le suis et je suis sûrement devenu plus sociable.

A la question : « est-ce que ça n’a pas été trop dur de vivre en famille 24h sur 24 pendant 12 mois ? », la réponse est non. Au contraire, cette expérience a marqué notre famille et a renforcé nos liens. Coté couple, elle nous a rappelé combien nous partagions des passions communes pour la nature, la randonnée et les rencontres et que nous n’étions pas ensemble « par hasard ». J’espère que cela nous a permis de transmettre à nos enfants des valeurs qui nous sont chères tels que l’ouverture aux autres, la tolérance et la curiosité.

A la question : « Repartiriez-vous ? », la réponse est oui, sans hésiter. Dans quelques années sûrement …

 

 

A quoi sert le Nickel?

Le symbole du nickel est « Ni », il est généralement utilisé comme abréviation pour désigner le nickel.
Le nickel est un métal peu connu du grand public car il est rarement utilisé pur. Le nickel est pourtant indispensable à notre vie quotidienne! Ce métal, doté de riches propriétés et recyclable à l’infini, est en effet principalement utilisé pour l’élaboration d’acier inoxydable ou « inox ». Il peut aussi être utilisé dans des alliages (superalliage, alliage nickel-fer…).
Le nickel est utilisé pour :
  • Fabriquer des équipements ménagers, des appareils électroménagers, du matériel pharmaceutique et chirurgical car, vu qu’il ne rouille pas, il est plus pratique!
  • Construire des bâtiments, des constructions. L’usage de l’inox est ici retenu pour ses propriétés esthétiques, son faible coût d’entretien et sa durée de vie.
  • Elaborer toutes sortes de moyens de transport (carrosserie de train…).
  • Faire des revêtements de métal pur. Il procure alors un aspect brillant et a une bonne résistance (revêtement de robinet…).
  • Faire des batteries rechargeables de téléphones, d’ordinateurs portables, d’automobiles électriques…
  • Fabriquer les pièces de monnaies dans de nombreux pays (ce qui était le cas du franc français).

La Nouvelle-Calédonie est une grande productrice de nickel. Elle produit 25% du nickel mondial. En ce moment, le prix du nickel est bas ce qui entraîne des difficultés économiques.

Nous avons pu voir deux des trois usines de nickel présentes en Nouvelle-Calédonie.